Laboratoire de technologies environnementales

Le Laboratoire de technologies environnementales est une infrastructure performante et flexible pouvant tester et démontrer, à peu de frais, de nouveaux procédés de traitement et de valorisation d’effluents liquides, solides et gazeux avant leur implantation à l’échelle réelle.

Montage carbonatation minérale, Laboratoire pilote de technologies environnementales

Cette plateforme multifonctionnelle permet d’opérer différents types de procédés physiques, chimiques et biologiques pour le traitement de sols, de déchets dangereux, de gaz ainsi que de résidus et effluents industriels.

Il s’agit d’une infrastructure performante consacrée au développement de technologies environnementales. Les champs d’applications sont variés et répondent aux différents enjeux environnementaux associés au traitement, à la décontamination et à la valorisation de diverses matrices polluées et non polluées. La mise au point de procédés contribuant au développement durable dans le domaine des technologies environnementales est un axe prioritaire de recherche de l’INRS.

Situé aux Laboratoires pour l’innovation scientifique et technologique de l’environnement (LISTE) de l’INRS, dans le parc technologique du Québec métropolitain, le Laboratoire de technologies environnementales offre une surface modulable de recherche s’adaptant aux besoins de chacun des projets. 

Différents équipements de séparation physique (filtration, décantation, gravimétrie), de réaction (de différents volumes), de préparation de matériel (fours, broyeurs, concasseur) sont disponibles. Le laboratoire dispose également des équipements de mesures permettant le suivi des paramètres physico-chimiques des procédés testés. 

Les composantes suivantes sont disponibles : 

  • Réacteurs et bioréacteurs de 1 m3 de capacité de style cuve agitée
  • Réacteurs sous pressions et température contrôlée de 4, 18,2 litres
  • Unité de démonstration d’un procédé de carbonatation minérale (3 réacteurs 400 litres et 1 crystaliseur de 800 litres) 
  • Unités de séparation solide/liquide par décantation lamellaire (2)
  • Équipements de déshydratation : filtre-presse
  •  Équipements de granulation 
  • Systèmes automatisés de contrôle et de suivi du pH et du potentiel d’oxydoréduction
  • Pompes doseuses pour produits chimiques et réacteurs de mélange
  • Sources d’alimentation électrique contrôlées et réacteurs électrolytiques
  • Systèmes d’automatisation pour l’opération des procédés en mode continu
  • Équipements de sécurité pour la protection des travailleurs et de l’environnement

Le Laboratoire de technologies environnementales permet :

  • de démontrer à l’échelle pilote des procédés, dans le but d’accompagner le développement technologique des technologies développées à l’INRS ou par des partenaires privés, par des solutions adaptées aux besoins spécifiques de chaque projet tout en mettant à disposition des infrastructures et du personnel hautement qualifié;
  • d’étudier la performance de procédés physico-chimiques (lixiviation, lavage, oxydation chimique, fixation chimique, etc.) pour l’extraction, la récupération et la stabilisation de polluants métalliques et organiques à partir de sols, de déchets et de résidus industriels;
  • de tester divers procédés chimiques ou biologiques de traitement, de décontamination, de conditionnement et de déshydratation de boues et de biosolides municipaux et industriels;
  • d’évaluer la performance de procédés biologiques (biofiltration, réacteurs biologiques séquentiels, bioréacteurs sulfato-réducteurs, etc.), ou physico-chimiques (coagulation-floculation, précipitation sélective, adsorption, échanges d’ions, extraction par solvant, électrodéposition, etc.) pour le traitement d’effluents et de lixiviats.

Le Laboratoire de technologies environnementales est à la disposition des équipes de recherche de l’INRS pour leurs projets de recherche. Il est également possible d’utiliser les ressources du laboratoire et notre expertise dans le cadre de collaborations externes ou de contrats de recherche et développement. Contactez-nous pour en savoir plus.

Le Laboratoire de technologies environnementales comprend tous les équipements nécessaires à la décontamination de différentes matrices telles que :

  • déchets électroniques
  • gaz industriels
  • résidus miniers
  • matières résiduelles 
  • boues d’épuration municipales et industrielles
  • sols et les sédiments contaminés
  • lisiers
  • cendres volantes et matières dangereuses

Le Laboratoire de technologies environnementales est une infrastructure financée par différents organismes tels que la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), le Consortium de recherche et d’innovation en transformation métallique (CRITM), les Fonds de recherche du Québec (FRQ), le gouvernement du Québec ainsi que des partenaires privés.

Personnes-ressources

Jean-François Blais

Professeur et coresponsable scientifique

Téléphone : 418 654-2541

Courriel : jean-francois.blais@ete.inrs.ca

Louis-César Pasquier

Professeur et coresponsable scientifique

Téléphone : 418 654-2611

Courriel : louis-cesar.pasquier@ete.inrs.ca

Laboratoire de technologies environnementales

Institut national de la recherche scientifique

Centre Eau Terre Environnement

490 rue de la Couronne

Québec (Québec)  G1K 9A9

CANADA

Voir sur la carte