Diane Saint-Pierre

Professeur INRS

Projets d'études et stages offerts

Expertises

Gouvernance et politiques culturelles , Acteurs sociaux et groupes de pression , Analyse et gestion publique des politiques culturelles et patrimoniales , Analyse historique institutionnelle , Cultures régionales et identités culturelles , Histoire publique

  • Professeure à l’INRS

Centre Urbanisation Culture Société

490, de la Couronne
Québec (Québec)  G1K 9A9
CANADA

Voir le centre

Intérêts de recherche

Le professeure Diane Saint-Pierre s’intéresse aux problématiques de la gouvernance et des politiques de la culture dans un contexte de mondialisation. Au Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS et au sein de la Chaire Fernand-Dumont sur la culture, elle est responsable d’un programme de recherche sur les politiques culturelles dans des perspectives comparatives infranationales et nationales (Québec, Canada et divers pays occidentaux). Ses recherches et publications des dernières années ont surtout porté sur l’évolution des politiques culturelles et patrimoniales, sur leur gestion publique, sur les groupes d’intérêt et les coalitions dans le domaine de la culture ainsi que sur le rôle et la place de la culture dans la politique de développement intégré de la ville. Elle a aussi à son actif plusieurs ouvrages dans le domaine de l’histoire publique (assurances de personnes, mutualité, histoire municipale au Québec) et dans celui des histoires régionales du Québec.

Projets d'études et stages offerts

Son équipe

Mélanie Courtois

Doctorat en études urbaines

Fonctions et biographie

  • Ph. D. Administration publique : « Analyse et management des politiques publiques », École nationale d’administration publique (ENAP)
  • M. A. Management public, ENAP
  • M. A. Histoire, Université Laval
  • Professeure au Centre – Urbanisation Culture Société de l’INRS.

La professeure Saint-Pierre est membre de plusieurs réseaux nationaux et internationaux, en plus de siéger sur divers comités consultatifs et organismes publics voués à la culture. En 2016, elle a été nommée à titre d’experte sur le Comité scientifique du Ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC) dans le cadre du renouvellement de la Politique culturelle du Québec. Elle est aussi membre du Bureau scientifique de la Maison des sciences de l’Homme de Montpelier (MSH-Sud, depuis juin 2016), membre et représentante nord-américaine du Comité scientifique deThe International Conference on Cultural PolicyResearch (ICCPR), lequel comité regroupe une quinzaine de chercheurs-spécialistes issus des cinq continents.

Présidente élue du Comité consultatif de la recherche universitaire de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ), elle est aussi membre du Comité de concertation et du Comité consultatif sur les municipalités et les administrations locales de l’OCCQ. Elle est associée au Centre de recherche sur la décentralisation territoriale (CRDT / GIS-GRALE-CNRS : ) de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, en France, ainsi qu’au Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT / UQ), un regroupement stratégique de chercheurs de six constituantes de l’Université du Québec, subventionné par le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture.

La professeure St-Pierre siège au Conseil de direction de ce Regroupement, en plus d’assumer la codirection de l’axe Gouvernance territoriale et politiques publiques). Elle est aussi professeure/chercheure associée au Centre Georges Chevrier-Sociétés et sensibilités (UMR 7366-CNRS uB) de l’Université de Bourgogne (Fr), à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) et à l’Université d’Ottawa (UOttawa).

Membre du Conseil d’administration du Réseau Les Arts et la Ville, elle a siégé sur le Comité consultatif du Musée de la civilisation du Québec (MCQ : 2011-2015) et, durant près de huit années, sur le Comité consultatif du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ : 2002-2008).

Projets de recherche terminés

(1) LES POLITIQUES CULTURELLES ET L’ADMINISTRATION PUBLIQUE DE LA CULTURE DES GOUVERNEMENTS PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX DU CANADA

Coresponsables du projet : Diane Saint-Pierre (INRS-UCS) et Monica Gattinger (Université d’Ottawa)

Collaborateurs : le regretté Jean-Paul Baillargeon, Nicole Barrieau, Alison Beale, Daniel Bourgeois, Donna Cardinal, Joy Cohnstaedt , Patrice A. Dutil, Monica Gattinger, M. Sharon Jeannotte, Jan Marontate, Catherine Murray, le regretté Ronald Rompkey, Diane Saint-Pierre, Dick Stanley, Karen Wall et David Whitson).

Objectifs : Ce projet à long terme – puisqu’il a vu le jour en 2006 avec l’obtention d’une première subvention de l’IAPC – a deux grands objectifs. Tout d’abord, il aspire à éclairer plusieurs secteurs historiographiques et diverses questions touchant de près les politiques culturelles des provinces et des territoires canadiens et leur administration publique respective : préciser le rôle des gouvernements infranationaux canadiens dans le domaine de la culture, contribuer à l’histoire des politiques culturelles et à l’histoire de l’instrumentalisation de la culture par les pouvoirs publics, mettre à jour le rôle des institutions culturelles et des agences publiques et sociétés d’État et, enfin, éclairer la construction et la diffusion de modèles infranationaux d’intervention. Puis, ce projet ambitionne de contribuer à l’analyse comparée des politiques publiques provinciales, un champ de recherche peu développé au Canada et qui, à ce jour, demeure très modeste dans le domaine des politiques culturelles.

Ce projet a donné lieu à diverses publications et plusieurs communications, tant au niveau national qu’à l’international, dont la première synthèse canadienne en ce domaine : Les politiques culturelles provinciales et territoriales du Canada. Origines, évolutions et mises en oeuvre, Québec, Les Presses de l’Université Laval (coll.: « Gouvernance et gestion publique »), 2011, 628 pages (https://www.pulaval.com/auteurs/diane-saint-pierre). Actuellement, les membres de l’équipe travaillent à la mise à jour et à la préparation de l’édition de langue anglaise, dont la sortie est prévue pour la fin de 2017-début 2018.


(2) TENDANCES ET DÉFIS DES POLITIQUES CULTURELLES DANS LES PAYS OCCIDENTAUX

Responsable du projet : Diane Saint-Pierre (INRS-UCS)

Objectifs: Comme pour le précédent, il s’agit d’un projet de recherche à long terme qui a reçu divers soutiens et financements au fil des ans et qui a donné lieu à différentes activités de diffusion (livres, articles, textes de conférences, colloques, etc.). Dans le cadre de ce projet, notre objectif central est de produire une réflexion sur les fondements et l’avenir des politiques culturelles au Québec et dans différents pays et, ce faisant, de cerner les facteurs d’influence, les enjeux, les cadres d’intervention des États et, surtout, les perspectives d’avenir des politiques culturelles nationales dans un contexte où la mondialisation et les défis populationnels et culturels (croissance démographique,  vieillissement, immigration, intégration, langue, diversité culturelle, etc.) exigent des ajustements, voire une réorientation de leur cadre de référence et d’intervention.

Ce programme de recherche a long terme a donné lieu – outre un colloque international sur cette thématique (2008) – à deux ouvrages collectifs publiés en codirection avec C. Audet : Tendances et défis des politiques culturelles. Analyses et témoignages (2009, 255 p.) et Tendances et défis des politiques culturelles. Cas nationaux en perspective. France – Angleterre – États-Unis – Allemagne – Espagne – Belgique – Suisse – Suède – Québec – Pays de Galles et Écosse – Les organisations internationales (2010, 398 p.). Ces deux ouvrages sont publiés dans la collection « Chaire Fernand-Dumont sur la culture » des Presses de l’Université Laval (https://www.pulaval.com/auteurs/diane-saint-pierre). Grâce à une subvention du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), dans le cadre du « Fonds d’initiatives internationales », le projet An international research collaboration to develop cultural policy models (French, British, American and hybrid) for comparative sub-national cultural policy analysis in Canada and abroad, sous la direction de M. Gattinger et D. Saint-Pierre, a donné lieu à divers articles scientifiques dans des revues comme International Journal of Cultural Policy, Loisir et Société/Leisure and SocietyCanadian Journal of CommunicationsJournal of Arts Management, Law and Society; plusieurs communications ont également été faites particulièrement à l’occasion de colloques internationaux, dont ICCPR 2010 à Jyväskylä, en Finlande; ICCPR 2012 à Barcelone, en Espagne; ICSTPA 2012 à la Louisiana State University, aux États-Unis; à l’Observatoire des politiques culturelles de la Communauté française de Belgique 2012, Bruxelles.


(3) l’ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET LES INSTRUMENTS DE L’ACTION PUBLIQUE (2015-2017)

Coresponsables: Serge Belley (ÉNAP) et Diane Saint-Pierre (INRS UCS), membres du Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT-Qc: http://crdt.ca/) du Québec, Ce projet a été développé dans le cadre des activités scientifiques du CRDT québécois, en collaboration avec le CRDT français, basé à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Centre de recherche sur la décentralisation territoriale : http://crdt.univ-reims.fr/CRDT3/).

Collaborateurs au projet : Jean-Claude Némery et Fabrice Thuriot du CRDT français pour la préparation de la publication française (L’Harmattan, octobre 2016) ; Hela Zahar, doctorant à l’INRS et responsable de la coordination du projet de publication au Québec (PUQ, 2017).

Objectifs : Au cours des trente dernières années, les gouvernements, ici et ailleurs, ont mis en place de «nouveaux» instruments ou modifié ceux existants afin, à la fois, de dynamiser et de mieux encadrer la gouvernance et le développement des territoires infranationaux. De façon générale, ces instruments par lesquels s’opérationnalise le pilotage de ces territoires sont de quatre types : légal/réglementaire, fiscal/financier, consultatif/informationnel et structurel/organisationnel (Hood, 1983, 1990). S’il existe bien d’autres typologies, il importe de mentionner que l’action publique s’appuie le plus souvent sur une combinaison d’instruments, dont les justifications, les contenus et les effets ne sont pas neutres, ni fixés une fois pour toutes. Ils sont bien en cela des révélateurs et des marqueurs des tensions et des transformations qui structurent l’action publique (centrale, déconcentrée et décentralisée) sur le territoire. Le présent projet qui donné lieu à un appel à contributions se veut une invitation à examiner, à comparer, voire à critiquer les instruments de l’action publique (IAP) qui ont permis – et permettent toujours – de matérialiser et d’opérationnaliser le développement territorial, et ce, à différentes échelles (infranationale, nationale, transnationale).

Ce projet a donné lieu à deux publications. Le premier, sous la direction de nos collègues Jean-Claude Némery et Fabrice Thuriot du CRDT français, est paru chez L’Harmattan (collection «Administration et aménagement du territoire») en octobre 2016, sous le titre Les instruments de l’action publique et les dispositifs territoriaux. Le second, sous la direction de Serge Belley et de Diane Saint-Pierre, va paraître aux Presses de l’Université du Québec-PUQ (collection «Administration publique et gouvernance») en février 2017, sous le titre de L’administration des territoires et les instruments de l’action publique.


(4) POLITIQUE CULTURELLE-POLITIQUE LINGUISTIQUE-DIVERSITÉ CULTURELLE : BILANS, ENJEUX ET DÉFIS

Projet #1 (complété) : Colloque international « Dix ans de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles : perspectives nationales et internationales »

Coresponsables : Véronique Guèvrement (Université Laval) et Diane Saint-Pierre (INRS UCS), ainsi que Charles Vallerand et Daisy Boustany (Coalition sur la diversité culturelle)

Objectifs : Ce colloque visait soulignera le dixième anniversaire de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en octobre 2005. Cet événement a permis de dresser un bilan de la Convention dix ans après son adoption et d’identifier les défis qui devront être pris en compte par les États Parties au cours des prochaines années, en particulier face aux enjeux actuels et aux référentiels pluriels qui remettent en cause les politiques culturelles en vigueur. L’événement a impliqué des intervenants nationaux et internationaux, favorisé la rencontre d’universitaires établis et en émergence, de décideurs publics et d’acteurs de la société civile qui, depuis 15 ans, collaborent à la mise en oeuvre de cet instrument juridique international. Cet événement s’est tenu à Québec, en mai 2015, à l’Université Laval. Cet événement a été rendu possible grâce à la contribution financière de plusieurs partenaires : Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, Commission canadienne pour l’UNESCO, Centre de la Francophonie des Amériques, Ministère de la Culture et des Communications du Québec, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Organisation internationale de la Francophonie, Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques, Ville de Montréal, Bell Media, Chaire Fernand-Dumont sur la culture de l’INRS, Faculté de droit de l’Université Laval, COalition candienne sur la diversité culturelle.

 

Projet  #2, en développement, et concernant plus spécifiquement les nations minoritaires en contexte majoritaire

Coresponsables : Diane Saint-Pierre (INRS UCS) et Alexandre Couture (Université du Texas Rio Grande Valley, UTRGV)

Objectifs : Depuis la deuxième moitié du 20e siècle, les revendications de nations « minoritaires » sont en croissance dans le monde. Ces nations peuvent être définies comme des groupes formant des sociétés fonctionnelles sur des territoires reconnus – possédant leurs propres systèmes politiques et juridiques ainsi que des institutions protégeant généralement langue et culture. Dans le présent projet, nous nous intéressons donc à ces nations dans lesquelles une part importante de la population utilise et/ou dispose d’une langue « nationale » différente de celle du reste du pays (p.ex. Québec et Acadie au Canada, Catalogne et Pays basque en Espagne, Communautés linguistiques de Belgique, Écosse et Irlande au Royaume-Uni) et qui, à l’instar de bien des pays occidentaux, ont enclenché ces dernières années des réflexions et, dans certains cas, des recadrages de leurs actions culturelles publiques. Nous nous intéressons plus spécifiquement à leurs politiques de la culture et de la langue, mais aussi à la place (ou non-place) faite à la diversité culturelle dans leurs politiques publiques. Bref, s’il existe une littérature s’intéressant aux nations « minoritaires » et à leurs politiques culturelles et linguistiques, peu de recherches font état des liens entre politique culturelle – politique linguistique – diversité culturelle et à leur imbrication / complémentarité (ou non). Dans les prochains mois, un appel à contributions sera faite en prévision d’un ouvrage collectif sur cette thématique et dont la publication est prévue en 2018.

 

Projet #3, en développement, et concernant la reconnaissance de la double nature des biens et des services culturels dans l’environnement numérique (Demande de subvention CRSH en cours)

Coresponsables : Véronique Guèvrement (Université Laval) et Diane Saint-Pierre (INRS UCS)

Objectifs : Ce projet se situe à la jonction de trois champs d’études: le droit international de la culture, les accords de libéralisation des échanges et les politiques culturelles des États, et ce, au regard des objectifs et principes de la Convention sur la diversité des expressions culturelles, adoptée en 2005 par les Membres de l’UNESCO. Rappelons que cette Convention reconnaît aux États signataires (144 en 2016) leur droit souverain d’adopter des politiques pour protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles. Face aux risques que fait peser la plus récente vague de libéralisation des échanges sur les droits culturels des individus et des collectivités, sur le développement durable des sociétés et sur le maintien de la paix sociale et de la sécurité mondiale, l’objectif général de ce projet consisterait à : définir de quelle manière le Canada et le Québec peuvent protéger leur droit d’adopter des politiques culturelles sur leur territoire et de promouvoir la diversité des expressions culturelles à l’échelle internationale dans le contexte actuel de mondialisation numérique.

 

Mise à jour en novembre 2016

Chaires et centres de recherches universitaires

Groupes et réseaux universitaires; professeure invitée

  • Depuis 2010 – Membre du Comité scientifique de The International Conference on Cultural Policy Research – ICCPR (en prévision de la 7ième conférence internationale : Barcelone, 2012)
  • 2010 – Professeure invitée, Université de Reims Champagne-Ardenne, France
  • 2010 – 2011 – Membre du Comité scientifique du colloque : « 50 ans d’action publique en matière de culture au Québec (1961-2011) », organisé par les HÉC (Avril 2011; HÉC Montréal)
  • 2009 – Professeure invitée, Institut d’études politiques (IEP) de l’Université d’Aix-en-provence 
  • Depuis 2008 – Professeure auxiliaire à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa, Canada (http://www.sciencessociales.uottawa.ca/pol/fra/profdetails.asp?id=509)
  • Depuis 2007 – Professeure associée, École nationale d’administration publique-ÉNAP

Organismes gouvernementaux et autres

  • 2016-… – Membre du Comité scientifique mis sur pied par le Ministre Luc Fortin et le Bureau du renouvellement de la politique culturelle, Ministère de la Culture et des Communications du Québec(https://www.mcc.gouv.qc.ca/index.php?id=5840)
  • 2011-… – Membre du Conseil d’administration et du Comité « Finances » du réseau québécois « Les Arts et la Ville »
  •  2011-2015. – Membre du Comité consultatif du Musée de la civilisation du Québec (dans le cadre du 25e de sa création)
  • 2010-2011 – Membre du Comité scientifique du colloque : « Les 50 ans du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine », organisé par la Société du patrimoine historique du Québec, Assemblée nationale du Québec, Septembre 2011
  • 2010-2011 – Membre du Comité scientifique du colloque organisé par la Chaire de gestion des arts à HEC Montréal  : :: : « 50 ans d’action publique en matière de culture au Québec », Avril 2011 
  • Depuis 2008 – Membre du Comité consultatif de la recherche universitaire de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) du Bureau de la statistique du Québec et président élue du Comité depuis 2013
  • Depuis 2008 – Membre du Comité consultatif sur les municipalités et les administrations locales de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) du Bureau de la statistique du Québec
  • 2002-2008  – Membre du Comité consultatif des régions du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ)

Associations professionnelles

  • Depuis 2012 – Membre de l’Association des sciences régionales de langue française (ASRDLF)
  • Depuis 2003 – Membre de l’Institut d’administration publique du Canada (IAPC)
  • Depuis 2003 – Membre de l’Institut d’administration publique du Québec (IAPQ)
  • Depuis 2003 – Membre de l’Association canadienne de science politique (ACSP)
  • Depuis 2003 – Membre de l’Association québécoise de science politique (AQSP)
  • Depuis 2002 – Membre de l’Association internationale des études québécoises (AIEQ)
  • Depuis 2002 – Membre de l’Association internationale des études canadiennes (AIEC)

Diplômés et anciens stagiaires

  • Gaëlle Lemasson (Post-doctora), Boursière du FRSCQ, Sujet : L’Agenda 21 de la culture l’émergence d’une nouvelle configuration politique et la fin d’un consensus ? Quelles implications possibles pour l’État et le milieu culturel ? (2014-2016)
  • Geneviève Dubois, Ph. D. en administration publique, ÉNAP); directrice : Diane Saint-Pierre (INRS-UCS); codirecteur : Serge Belley (ÉNAP); Titre : L’évolution des stratégies locales de développement culturel et leurs effets sur le développement de quartiers centraux à Montréal et à Québec, 1992-2009. (2016)
  • Yvon Leclerc, Ph. D. en études urbaines, (INRS-UCS), L’action culturelle et l’entrepreneuriat. Le cas de la revitalisation du quartier Saint Roch, à Québec; directrice de recherche : Diane Saint-Pierre. (2015)
  • Mario Chénard, (Maîtrise « Pratiques de recherche et action publique » – PRAP de l’INRS-UCS); directeur : Christian Poirier; codirectrice de maîtrise : D. Saint-Pierre;  L’adéquation formation-emploi et le secteur culturel. Enjeu singulier pour un secteur emblématique de l’emploi atypique. (2017)
  • Éveline Favretti (Maîtrise « Pratiques de recherche et action publique » – PRAP de l’INRS-UCS); directrice de maîtrise : D. Saint-Pierre, Utilisation des tablettes numériques pour le transfert de compétences en entreprise. Stage de maîtrise au CEFRIO (titre provisoire. (2015)
  • Valérie Guilmain (Maîtrise « Pratiques de recherche et action publique » – PRAP, INRS-UCS); directrice de maîtrise : Diane Saint-Pierre. L’expérience d’une agente d’interface en milieu gouvernemental; stage réalisé au Ministère de la Culture du Québec. (2012)
  • Marie-France Harvey (Maîtrise « Pratiques de recherche et action publique » – PRAP de l’INRS-UCS); directrice de maîtrise : D. Saint-Pierre. Une réflexion sur l’entrepreneuriat culturel dans un contexte de promotion de la culture québécoise et d’ouverture et de compétitivité croissante des marchés; stage réalisé au Conseil des arts et des lettres du Québec. (2012)
  • Marie Daigle de la Fontaine (Maîtrise « Pratiques de recherche et action publique » – PRAP, INRS-UCS); directrice de maîtrise : Diane Saint-Pierre. La Valise culturelle de l’élu municipal : Une interface entre la recherche et l’action publique pour une meilleure constance de l’action culturelle locale; stage réalisé au Réseau « Les Arts et la Ville ». (2010)
Encadrement de stagiaires INRS et hors-INRS et d’assistants de recherche depuis 2006

Il faut ajouter plus d’une trentaine d’assistants de recherche et de stagiaires (3 niveaux d’études) : M. Chevalier (MA, Énap), M. Angley (Master, Fr), C. Duteuil (Master, Fr), M. Crépin-Bournival (ULaval), E. Favretti (MA, UQAM), M-F Harvey (Bacc. ULaval), M. St-Pierre (Bacc., ULaval), V. Guilmain (MA, INRS), M. Têtu (MA, UQAM-INRS),  R. Jenkins (MA, INRS), C. Paré (doctorante, INRS), H. Zahar (doctorante, INRS), A. Brassard (MA, ULaval), M. St-Pierre (MA, ULaval), C. Desrosiers (MA, ULaval), A. Vignola (MA, ULaval), etc.

Activités de rayonnement et d’expertise scientifique

Dans le cadre de colloques nationaux et internationaux (depuis 2008)
2015-2016

Membre du Comité scientifique du Colloque franco-québécois : Essor de la vie culturelle au 21e siècle : politiques, interventions et initiatives : 2016 à Trois-Rivières (UQTR).

2015-2016

Membre du Comité scientifique du Colloque international : Le patrimoine des communautés religieuses. Empreintes et approches, Québec, 2-3 juin 2016.

2014-2015

Coresponsable (avec Véronique Guèvremont de ULaval et Charles Vallerand et Daisy Boustany de la CDC) du Colloque International du Dixième anniversaire de la Convention sur la protectionet la promotionde la diversitédes expressions culturelles(UNESCO) de 2005 ; Université Laval, Juin 2015.

2012-2015

Membre du Comité scientifique de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle (CDC) en prévision du 10e anniversaire de la Convention de l’UNESCO de 2005 ; ce Comité a travaillé à l’élaboration d’une série de conférences pancanadiennes (2 fois à Montréal, Moncton, Ottawa et Vancouver).

2012

Responsable du panel “Comparing French, American and Canadian Cultural Policy: Toward Increasingly Hybridized Approaches?”, 40th Annual Conference on Social Theory, Politics and the Arts,Thème : « Our Countries, Our Cultures : Policies, Practices, Perspectives. à Baton-Rouge, Louisiane.

2010-…

Membre et représentante nord-américaine du Comité scientifique The International Conference on Cultural Policy Research (ICCPR), regroupement d’une quinzaine de chercheurs et de spécialistes des politiques culturelles issus des cinq continents. Ce faisant, membre du Comité scientifique des 6th/7th/8th/9thInternational Conference on Cultural Policy Research : 2010 à Jyväskylä(Finlande) (ICCPR-2010) ; 2012 à Barcelone (Espagne) (ICCPR-2012) ; 2014 à Hildesheim(Allemagne)(ICCPR-2014) ; 2016 à Séoul (Corée du Sud) (ICCPR-2016).

2010-2011

Membre du Comité scientifique du colloque : « Les 50 ans du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine », organisé par la Société du patrimoine historique du Québec/Assemblée nationale du Québec (Sept. 2011; Assemblée nationale du Québec).

2010-2011

Membre du Comité scientifique du colloque : « 50 ans d’action publique en matière de culture au Québec (1961-2011) », de la Chaire en gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux (Avril 2011; Montréal).

2010

Coorganisatrice d’une session thématique : « An International Collaboration to Advance Comparative Cultural Policy Research: France, the United Kingdom, the United States and Canada”6th International Conference on Cultural Policy Research, Jyväskylä, Finlande.

2008

Coorganisatrice d’une session thématique : « Neoliberalism and Provincial Cultural Industries Development », dans le cadre du Congrès annuel des sciences humaines du Canada, Vancouver, sous l’égide de l’Association canadienne de science politique (ACSP), l’Association of Canadian College and University Teachers of English (ACCUTE) et l’Association canadienne de communication (ACC).

2007-2008

Coresponsable du Colloque international : Enjeux et défis des politiques culturelles, Congrès de l’Acfas 2008 – Partenariat Chaire Fernand-Dumont de l’INRS et du Ministère de la Culture du Québec.

Publications

Publications à venir (en cours, acceptées) (livre: L; chapitre: C; articles: A)
2017

(Livre)

 

Véronique Guèvremont et Diane Saint-Pierre (sous la direction de), La Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles : dix ans après son adoption, quels enjeux et défis pour les politiques culturelles des États ? (titre provisoire). Québec.

 

2017

(Livre)

 

Monica Gattinger et D. Saint-Pierre (sous la direction de), Cultural policies of provincial and territorial governments of Canada. Origins, developments and implementations, Toronto, University of Toronto Press (UTP): Revue et mise à jour de l’édition de 2011; travail de mise à jour et de traduction complété.
2017

(Art.)

Diane Saint-Pierre et Alexandre Couture Gagnon, “Cultura, llengua i diversitat cultural a les nacions minoritaries: els casos del Quebec i Catalunya, territoris compartits?”.Debats. Revista sobre cultura, poder i societatÀ paraitre en Mars 2017 (131 :3).
2017

(chap)

 

Yvon Leclerc et Diane Saint-Pierre, « Quand la culture, la créativité et l’action citoyenne transforment la ville : le cas de Québec, Ville du Patrimoine mondial de l’UNESCO », dans  Fabrice Thuriot, Biljana Mickov  et James Doyle (sous la direction de), Innovation et transformation culturelle de la ville. Paris, L’Harmattan (Coll. « Gestion de la culture », sous la direction de J.-M Tobelem).

 

2017

(Art.)

 

Diane Saint-Pierre et Alexandre Couture Gagnon, “National Identity, Cultural, and Linguistic Policies: Québec in Canada”. À soumettre prochainement.

 

 

Livres publiés

(Pour les ouvrages publiés aux PUL, consulter le site suivant: https://www.pulaval.com/auteurs/diane-saint-pierre)

 

2017

 

Serge Belley et D. Saint-Pierre (sous la direction de), L’administration publique des territoires et les instruments de l’action publique, Québec, PUQ (Coll. « Administration publique et gouvernance »).

 

2015

 

Diane Saint-Pierre (sous la direction de), Jacques Saint-Pierre et Martin Petitclerc, Histoire de l’assurance de personnes : des sociétés de secours mutuels aux grandes institutions d’assurance, Québec. PUL, 472 pages.

 

2011

 

Monica Gattinger et D. Saint-Pierre (sous la direction de), Les politiques culturelles provinciales et territoriales du Canada. Origines, évolutions et mises en œuvre, Québec, PUL (Coll. : « Gouvernance et gestion publique »), 628 pages.

 

2010

 

D. Saint-Pierre et Claudine Audet (sous la direction de), Tendances et défis des politiques culturelles : Cas nationaux en perspective – France – Angleterre – États-Unis – Allemagne – Espagne – Belgique – Suisse – Suède – Québec – Pays de Galles et Écosse – Les organisations internationales, Québec, Les Presses de l’Université Laval – PUL (Coll.: « Chaire Fernand-Dumont sur la culture »), 398 pages.

 

2009

 

Claudine Audet et D. Saint-Pierre (sous la direction de), Tendances et défis des politiques culturelles : Analyses et témoignages, Québec, Presses de l’Université Laval – PUL (Coll.: « Chaire Fernand-Dumont sur la culture »), 255 pages.

 

2003

 

D. Saint-Pierre, La Politique culturelle du Québec : continuité ou changement ? Les acteurs, les coalitions et les enjeux, Québec, Presses de l’Université Laval, Coll. « Management public et gouvernance », 322 pages.

 

2001

 

Frédéric Lesemann, Yves Boisvert et D. Saint-Pierre, Participer à l’évolution des sciences sociales : un défi pour les partenaires de la recherche, Québec, Éditions de l’IQRC, 130 p.

 

1998

 

Jean-Pierre Kesteman, Peter Southam et D. Saint-Pierre, Histoire des Cantons de L’Est, Québec, Éditions de l’IQRC-PUL (Coll. « Les Régions du Québec », vol. 10), 829 p.

 

1997

 

Claudine Audetet D. Saint-Pierre (sous la direction de), Éducation et Culture : d’autres liens à tisser, Sainte-Foy, PUL-IQRC, 128 pages.

 

1997

 

D. Saint-Pierre, La mutualité-incendie au Québec depuis 1835. Au cœur de l’histoire de Promutuel, Sillery, Groupe Promutuel, 234 pages.

 

1996

 

Rock Samson, Andrée Héroux, D. Saint-Pierre, Martine Côté et Gaston Cadrin, Histoire de Lévis-Lotbinière, Sainte-Foy, Les Éditions de l’IQRC-PUL (Coll. « Les Régions du Québec », vol. 8), 812 pages.

 

1994

 

D. Saint-Pierre, Évolution municipale du Québec des régions : un bilan historique, Sainte-Foy, UMRCQ, 200 pages.

 

1993

 

Alain Laberge, Martine Côté, D. Saint-Pierre, Jacques St-Pierre et Yves Hébert, Histoire de la Côte-du-Sud, Québec, Les Éditions de l’IQRC (Coll. « Les Régions du Québec », vol. 3), 648pages.

 

 

Articles publiés dans des revues, avec comité de lecture (RAC) (Depuis 2004)

 

2012

 

D. Saint-Pierre et Monica Gattinger, avec la collaboration d’A. Couture Gagnon, Anne-Marie Autissier, Kevin V. Mulcahy et Fabrice Thuriot. « L’analyse comparative des politiques culturelles infranationales : Réflexion sur le cas canadien ». Loisir et Société / Society and Leisure (Québec), vol. 34.2 (printemps 2012).

 

2010

 

M. Gattinger et D. Saint-Pierre, « The « Neoliberal turn » in provincial cultural policy and administration: The case of Québec and Ontario ». Canadian Journal of Communications, vol. 35, no 2 : 279-302.

 

2010

 

D. Saint-Pierre et F. Thuriot, « Mise en perspective : Patrimoine, tourisme et dynamique territoriale, Revue Espaces, n283 (juillet-août) : 41-43.

 

2009

 

D. Saint-Pierre et G. Béliveau-Paquin (doctorante), avec la collaboration de G. Dubois (doctorante). « La place de la culture dans la ‘politique de développement intégré’ de la ville québécoise ». Études canadiennes/Canadian Studies – Revue interdisciplinaire des études canadiennes en France, Association française d’études canadiennes (AFEC), no 66 (Juin) : 153-170.

 

2008

 

M. Gattinger et D. Saint-Pierre, « Can National Cultural Policy Approaches be used for Sub-national Comparisons? An Analysis of the Québec and Ontario Experiences in Canada », International Journal of Cultural Policy, vol. 14, no 3 (Août): 335-354.

 

2008

 

M. Gattinger et D. Saint-Pierre, avec Alexandre Couture Gagnon, « Towards Sub-National Comparative Cultural Policy Analysis: The Case of Provincial Cultural Policy and Administration in Canada », Journal of Arts Management, Law and Society, vol. 38, no 3: 167-186.

 

2007

 

D. Saint-Pierre, « Politiques culturelles et patrimoines au Québec et au Canada », Numéro thématique : « Politique culturelle et patrimoines. Vieille Europe et Nouveaux mondes » pour la revue Culture et Musées, Revue internationale – Muséologie et recherches sur la culture (France), sous la direction de P. Poirrier, No 9 (Juin) : 121-140.

 

2007

 

D. Saint-Pierre et F. Thuriot, « Culture & Territoires en France et au Québec : évolutions communes et différences », Pouvoirs locaux. Les Cahiers de la décentralisation (France), no 72 1/2007(Mars) : 133-143.

 

2006

 

D. Saint-Pierre et Fabrice Thuriot, « Similitudes et différences entre les politiques culturelles françaises et québécoises », Pouvoirs locaux. Les Cahiers de la décentralisation (France), no 68 1/2006 (Février) : 143-152.

 

2006

 

D. Saint-Pierre, « Des approches de soutien aux arts et à la culture distinctes au sein des communautés canadiennes : portrait des conseils locaux des arts », dans la revue Loisir et Société/Society and Leisure (Québec), 29, 2 : 523-549.

 

2005

 

D. Saint-Pierre, « La culture comme facteur de développement de la ville : quelques expériences étrangères ». Loisir et société / Society and Leisure, 27, 2 (Automne) : 423-444.

 

2004

 

D. Saint-Pierre, « La Politique culturelle du Québec et l’Advocacy Coalition Framework (ACF) : une étude de cas dans le domaine de la culture », dans Canadian Journal of Political Science/Revue canadienne de science politique, (Canada), 37, 3 (Septembre 2004) : 561-580.

 

 

Chapitres de livres (Publiés depuis 10 ans: 2007-2017)

 

2017

 

Serge Belley et D. Saint-Pierre, « Les instruments d’action publique : ce qu’ils peuvent nous apprendre sur les politiques publiques touchant le pilotage et la transformation des territoires », DANS Belley et Saint-Pierre, L’administration publique des territoires et les instruments de l’action publique, Québec, PUQ (Coll. « Administration publique et gouvernance ») : sous presse, sorti en février.

 

2017

 

Serge Belley et D. Saint-Pierre, « Conclusion : les IAP, leurs engrenages et le pilotage des territoires », DANS Belley et Saint-Pierre, L’administration publique des territoires et les instruments de l’action publique, Québec, PUQ (Coll. « Administration publique et gouvernance ») : à l’édition.

 

2017

 

D. Saint-Pierre et A. Couture Gagnon, « Culture et langue denations minoritaires face à la diversité culturelle : Les cas du Québec et de la Catalogne, des territoires… en partage ? », DANS Belley et Saint-Pierre, L’administration publique des territoires et les instruments de l’action publique, Québec, PUQ (Coll. « Administration publique et gouvernance ») : à l’édition.

 

2015

 

D. Saint-Pierre, « La conception de région au Québec », Quelle organisation pour les grandes régions en France et en Europe ?, sous la direction de Jean-Claude Nemery, Paris, L’Harmattan (Coll. du GRALE), p. 299-310.

 

2014

 

.

D. Saint-Pierre et C. Audet, « Les défis méthodologiques d’une étude sur les festivals de musique en Europe et au Québec : leçons d’une enquête de terrain », dans Sciences du Territoire II : Méthodologies, sous la direction de Marc-Urbain Proulx et Martin Robitaille, pp. 249-273. Québec: Presses de l’Université du Québec.

 

2013

 

C. Audet et D. Saint-Pierre, « Les festivals de musique du Québec : contexte et mise en perspective », dans Négrier, Emmanuel, Michel Guérin et Lluis Bonet (sous la direction de). Festivals de musique[s]. Un monde en mutation, Paris, Éditions Michel de Maule, pp. 252-262

 

2013

 

D. Saint-Pierre, « Analysis of the 2012-13 and 2013-14 Quebec Budget from the Perspective of Arts, Culture and Heritage », Ottawa, Conférence canadienne des arts et Centre d’études en gouvernance de l’Université d’Ottawa, p. 74-99.

 

2013

 

D. Saint-Pierre, « Une année… en rebondissements. Analyse des budgets 2012-2013 et 2013-2014 du Québec », dans Analyse des budgets provinciaux et territoriaux du Canada 2012-2013 vus de l’angle des arts, de la culture et du patrimoine, Ottawa, Conférence canadienne des arts et Centre d’études en gouvernance de l’Université d’Ottawa, p. 79-105

 

2012

 

D. Saint-Pierre, « Les politiques culturelles et leur gestion publique », Dans L’administration contemporaine de l’État : une perspective canadienne et québécoise sous la dir. de Pierre P. Tremblayp. 257-280. Québec: Presses de l’Université du Québec. Texte: JL75 .A238 2012

 

2011

 

D. Saint-Pierre et Monica Gattinger, « Les politiques culturelles provinciales et territoriales du Canada : mise en contexte du projet et réflexions initiales obligées », dans Gattinger et Saint-Pierre (dir.), Les politiques culturelles provinciales et territoriales du Canada. Origines, évolutions et mises en œuvre, Québec, PUL (Coll. : « Gouvernance et gestion publique »), p. 11-41.

 

2011

 

D. Saint-Pierre, « Le Québec et ses politiques culturelles : l’affirmation d’une identité nationale et d’une culture distincte, créative et ouverte sur le monde », dans Gattinger et Saint-Pierre (dir.), Les politiques culturelles provinciales et territoriales du Canada…op. cit, p. 183-245.
2011

 

Monica Gattinger et D. Saint-Pierre, « Les politiques culturelles provinciales et territoriales du Canada : proposition d’un cadre d’analyse comparée et regard sur des enjeux et défis », dans Gattinger et Saint-Pierre (dir.), Les politiques culturelles provinciales et territoriales du Canada…op. cit, p. 573-612.

 

2011

 

D. Saint-Pierre, « Les politiques culturelles au Canada et au Québec : Identités nationales et dynamiques croisées », dans La culture comme politique publique. Essais d’histoire comparée. De 1945 à nos jours, sous la direction de Philippe Poirrier (Comité d’histoire du Ministère de la Culture et de la Communication), Paris, La Documentation française, p. 113-131.

 

2010

 

D. Saint-Pierre, « Les politiques culturelles du Québec, Bilan et défis», dans D. Saint-Pierreet C. Audet (dir.), Tendances et défis des politiques culturelles : Cas nationaux en perspectives, Québec, Presses de l’Université Laval – PUL (Coll. « Chaire Fernand-Dumont sur la culture »), p. 277-319.

 

2010

 

D. Saint-Pierre et C. Audet, « Introduction », dans Saint-Pierreet Audet (dir.), », dans Saint-Pierreet Audet (dir.), Tendances et défis des politiques culturelles : Cas nationaux en perspectives, Québec, PUL (Coll. « Chaire Fernand-Dumont sur la culture »), p. 1-16.

 

2010

 

D. Saint-Pierre et C. Audet, « Des défis et des enjeux pour le renouvellement des politiques culturelles nationales », dans Saint-Pierreet Audet (dir.), Tendances et défis des politiques culturelles : Cas nationaux en perspectives, Québec, PUL (Coll. « Chaire Fernand-Dumont sur la culture »), p. 387-391.

 

2010

 

D. Saint-Pierre et G. Béliveau-Paquin, avec la collaboration de G. Dubois (doctorantes), « Culture et développement intégré : études de cas de deux villes québécoises d’après fusions territoriales (Gatineau et Lévis) », dansVilles québécoises et renouvellement urbain depuis la Révolution tranquille, sous la direction de Jean-Pierre Augustin, Publié à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2010, p. 147-161.

 

2008

 

D. Saint-Pierre, « Identité et patrimoine… deux notions au cœur des interventions patrimoniales publiques du Québec et du Canada », dans Stratégies identitaires de conservation et de valorisation du patrimoine, sous la direction de Jean-Claude Némery, Michel Rautenberg et Fabrice Thuriot, Paris, L’Harmattan, p. 115-124.

 

2007

 

D. Saint-Pierre, « Les politiques culturelles du Québec et le rôle croissant des villes en matière de développement culturel : bilan et défis », dans La transmission des connaissances, des savoirs et des cultures », Paris, CIDEF-AFI, p. 53-60.