Retour en haut

Louise Hénault-Ethier

Recherche étudiant·es ou stagiaires

Expertises

Entotechnologies , Adaptation aux changements climatiques , Agriculture durable , Compostage , Économie circulaire , Pesticides , Phytotechnologies

Centre Eau Terre Environnement

490, rue de la Couronne
Québec (Québec)  G1K 9A9
Canada

Voir le centre

Intérêts de recherche

Les intérêts de recherche de Louise Hénault-Ethier s’articulent autour des solutions inspirées de la nature visant l’adaptation aux changements climatique et les pratiques agricoles durables, notamment par le biais de l’économie circulaire des matières résiduelles organiques. Ses recherches postdoctorales à l’Université Laval ont porté sur le surcyclage des sous-produits agroalimentaires à l’aide des insectes (entotechnologies). Les insectes comestibles comme les ténébrions meuniers ou la mouche soldat noire représentent des solutions novatrices pour gérer les matières organiques en économie circulaire et générer des produits de qualité pour l’alimentation humaine ou animale. Elle a réalisé des sondages l’acceptabilité des insectes dans l’alimentation humaine et documenté l’essor de la filière entomophagique au Québec. Elle a réalisé de nombreuses activités de transfert technologique dans le cadre de la Vitrine Entotechnologique en partenariat avec TriCycle, le CRETAU et l’Université Laval. Sa maîtrise de l’Université Concordia (2007) portait sur le compostage des matières organiques à l’aide des vers de terre (vermicompostage) et alliait la biologie moléculaire, la microbiologie, la chimie organique et l’ingénierie environnementale.

Elle s’intéresse notamment aux phytotechnologies, utilisations technologiques des végétaux comme les bandes riveraines, les biorétentions, la phytoremédiation, les toitures ou les murs végétalisés, pour solutionner des enjeux environnementaux. Elle est très active dans la vulgarisation de ces enjeux notamment avec la Société Québécoise de Phytotechnologie. Tandis qu’elle occupait le poste de cheffe des projets Fondation David Suzuki elle a contribué à plusieurs projets de recherches et de rapport sur l’adaptation aux changements climatiques et l’utilisation des infrastructures naturelles ou des phytotechnologies pour livrer des services écologiques en milieu urbain. Ces projets portaient notamment sur les forces et contraintes dans le déploiement des phytotechnologies, le financement des infrastructures naturelles, la revégétalisation urbaine, les services écologiques livrés par les arbres urbains et plus.

Ses recherches sur les pesticides ont démarré durant son doctorat en 2010. Sa thèse de doctorat, achevée en 2016, porte sur l’efficacité des bandes riveraines végétalisées à limiter le ruissellement de la pollution diffuse de source agricole, incluant les fertilisants et les herbicides à base de glyphosate. Elle a fait plusieurs revues de littérature sur divers ingrédients actifs pesticides, notamment sur les pyréthrinoïdes. Elle a aussi rédigé de nombreux mémoires à l’attention du gouvernement fédéral et provincial concernant l’homologation et l’encadrement de divers ingrédients actifs, notamment les néonicotinoïdes, ainsi que plusieurs ouvrages vulgarisés concernant les risques liés à l’utilisation des pesticides, dont une série pour l’Association canadienne des médecins pour l’environnement et Équiterre.

Mme Hénault-Éthier a dirigé la réalisation en 2022 d’un Audit de déchets pour l’amélioration de la gestion des matières résiduelles au Centre ETE à l’INRS (PDF)

 

Mémoires de l’INRS (PDF)

L’avenir de l’eau de Montréal (2 octobre 2023) – Mémoire déposé dans le cadre de la consultation publique devant mener à l’élaboration de la nouvelle Stratégie montréalaise de l’eau +  Présentation à la Ville de Montréal

Projet de Loi 21 – Pour l’amélioration de la loi pour mettre fin à la recherche et à la production d’hydrocarbures en soutenant la mise en valeur durable des réservoirs souterrains (22 février 2022)

Mémoire portant sur une éventuelle mise sur pied d’une Agence canadienne de l’eau (mai 2021)

Projets d’études ou stages offerts

Son équipe

Noémie Hotte

Agente de recherche

Cloé Fortin

Doctorat

Hakimeh Khalifi Pour

Doctorat

Samuel Leduc-Frenette

Doctorat

Maha Boushabi

Maîtrise

Najoua El Abbadi

Maîtrise – codirection

Maxime Fortin-Faubert

Stage postdoctoral

Mélissa Quinche Gonzalez

Stage postdoctoral

Anne-Sophie April

Stage

Nicolas Paris

Stage

Formation universitaire

  • Postdoctorat, Sciences animales, Université Laval
  • Ph. D. Sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal
  • M. Sc. Special Individualized Program (microbiologie, géochimie organique, ingénierie environnementale), Université Concordia
  • B. Sc. Biologie, Université Concordia

Biographie

La professeure Louise Hénault-Ethier a réalisé cinq années de recherches postdoctorales en partenariat industriel en assumant conjointement la direction de la R&D pour une start-up issue de ses activités de recherche. Elle a agit comme cheffe de projets scientifique pour une ONG pendant cinq ans. Elle possède plus de dix ans d’expérience indépendante en service conseil scientifique et dans les technologies environnementales pour des organisations gouvernementales, OSBL et entreprises privés. Elle a également encadré les recherches de plusieurs étudiants et agit à titre de mentor et de directrice d’essai. En 2021, elle devient directrice du Centre Eau Terre Environnement et professeure associée à l’INRS.

Exposition aux pesticides des communautés vivant à proximité de sites de production
agricole intensive : Quantifier les sources d’exposition pour agir en prévention

Financement : Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) (2023-2027)
Collaboration : Maryse Bouchard, chercheure principale (U. de Montréal)

Les sciences omiques pour boucler la boucle
Financement : Génome Canada (2023-2027)
Collaboration : Joan Laur, chercheure principale (U. de Montréal) et Kokou Adjallé, Philippe Constant, Maxime Fortin Faubert, Melissa Quinche, Nathan McClintock, Eric Peterson, Richard Villemur, Étienne Yergeau (INRS)

Le rôle des pesticides en agriculture au Québec : Bilan de situation
Financement : FRQNT – Programme de recherche en partenariat – Agriculture durable (2022-2024)
Collaboration : Jacques Brodeur, chercheur principal (U. de Montréal)

Étude du bilan carbone indirect lié aux nouvelles pratiques de travail postpandémie
Financement : INRS, Mitacs, Partenariat Climat Montréal (2022-2025)
Collaboration : Louis-César Pasquier (INRS) et Polytechnique Montréal

Insectes comestibles et entomopathologie : outils de diagnostic et de biosécurité dans les élevages de ténébrions meunier
Financement : Innov’Action, Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (2022-2025)
Collaboration : Marie-Odile Benoit-Biancamano, chercheure principale (U. de Montréal)

Développement d’une voie de valorisation de résidus de meunerie pour l’alimentation de ténébrions meuniers destinés à la consommation animale
Financement : CRSNG – Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (2019-2022)
Collaboration : Stéphanie Claveau, chercheure principale (Agrinova) et Université Laval

Planification démocratique et inclusive en mobilité durable
Financement : CIRODD
Collaboration : Christophe Abrassart (Université de Montréal) et Emmanuel B. Raufflet (HEC Montréal), chercheurs principaux

Affiliations

Activités scientifiques

  • Membre du Comité scientifique aviseur, En mode solutions nature
  • Membre du comité de direction, Réseau Inondations InterSectoriel du Québec (RIISQ)
  • Membre cofondateur et membre du comité exécutif, Table filière des producteurs et
    transformateurs d’insectes comestibles du Québec
  • Membre cofondateur, coopérative de solidarité de producteurs agricoles la Centrale
    Agricole
  • Membre fondateur et membre du comité exécutif, Collectif de recherche écosanté sur les pesticides, les politiques et les alternatives (CREPPA)
  • Membre du Conseil d’administration, Société québécoise de phytotechnologie (SQP)

Participation à l’enseignement

  • Écotoxicologie dans un monde de changement (ETE410)
  • Adaptation aux changements climatiques (ETE6054)

Publications

Hénault-Ethier, Louise, Reid, Béatrice, Hotte, Noémie, Paris, Nicolas, Quinche, Melissa, Lachance, Chloé, Fortin, Alexis, Normandin, Étienne, Laderrière, Vincent et Vandenberg, Grant W. (2023). Growth trials on vegetables, herbs and flowers using mealworm frass, chicken manure and municipal compost. ACS Agricultural Science & Technology, 3 (3) : 249-259.
DOI : 10.1021/acsagscitech.2c00217

Larouche, Jennifer, Campbell, Barbara, Hénault-Ethier, Louise, Banks, Ian, Tomberlin, Jeffery K, Preyer, Cheryl, Deschamps, Marie-Hélène et Vandenberg, Grant (2023). The edible insect sector in Canada and the United-States. Animal Frontiers. 13(4) : 16-25.
DOI : 10.1093/af/vfad047

Hénault-Ethier L, D Marquis, M Dussault, MH Deschamps, G Vandenberg (2020). Entomophagy knowledge, behaviours and motivations: the case of French Quebeckers. Journal of Insects as Food and Feed, 6(3): 245-259.
DOI: 10.3920/JIFF2018.0039

Marquis D, L Hénault-Ethier, J LeBel (2020). Edible insect marketing in Western countries: wisely weighing the foodstuff, the foodie, and the foodscape. Journal of Insects as Food and Feed, 6 (4): 341-354.
DOI: 10.3920/JIFF2018.0037

Hénault‐Ethier L, M Lucotte, É Smedbol, MP Gomes, S Maccario, ME Lamoureux Laprise, R Perron, M Larocque, L Lepage, P Juneau, M Labrecque (2019). Potential efficiency of grassy or shrub willow buffer strips against nutrient runoff from soybean and corn fields in southern Quebec, Canada. Journal of Environmental Quality, 48(2): 352-361.
DOI: 10.2134/jeq2016.10.0391

Lähteenmäki-Uutela A, L Hénault-Ethier, SB Marimuthu, S Talibov,  R.N. Allen, V. Nemane, G.W. Vandenberg, D. Józefiak (2018). The impact of the insect regulatory system on the insect marketing system. Journal of Insects as Food and Feed, 4(3): 187-198.
DOI: 10.3920/JIFF2017.0073

Gomes MP, SG Le Manac’h, L Henault-Ethier, M Labrecque, M Lucotte, P Juneau (2017). Glyphosate-dependent inhibition of photosynthesis in willow. Frontiers in Plant Science, 8: 207.
DOI:  10.3389/fpls.2017.00207

Hénault-Ethier L, M Dussault, P Cabrera, B Lefebvre, S Taillefer, M-H Deschamps, g VanDenBerg (2017). Les insectes au service de l’humain pour la gestion des résidus organiques. Vecteur Environnement, 50 (2): 46-53.

Hénault-Ethier L, MP Gomes, M Lucotte, É Smedbol, S Maccario, L Lepage, P Juneau, M Labrecque (2017). High yields of riparian buffer strips planted with Salix miyabena ‘SX64’along field crops in Québec, Canada. Biomass and Bioenergy, 105: 219-229.
DOI : 10.1016/j.biombioe.2017.06.017

Hénault-Ethier L, M Larocque, R Perron, N Wiseman, M Labrecque (2017). Hydrological heterogeneity in agricultural riparian buffer strips. Journal of Hydrology, 546: 276-288.
DOI: 10.1016/j.jhydrol.2017.01.001

Hénault-Ethier L, M Lucotte, M Moingt, S Paquet, S Maccario, É Smedbol,  MP Gomes, L Lepage, P Juneau, M Labrecque (2017). Herbaceous or Salix miyabeana ‘SX64’ narrow buffer strips as a means to minimize glyphosate and aminomethylphosphonic acid leaching from row crop fields. Science of the Total Environment, 598: 1177-1186.
DOI: 10.1016/j.scitotenv.2017.04.104

Hénault-Ethier L, JP Martin, J Housset (2017). A dynamic model for organic waste management in Quebec (D-MOWIQ) as a tool to review environmental, societal and economic perspectives of a waste management policy. Waste Management, 66: 196-209.
DOI: 10.1016/j.wasman.2017.04.021

Lahteenmaki-Uutela A, N Grmelová, L Hénault-Ethier, MH Deschamps, GW Vandenberg, A Zhao, Y Zhang, B Yang, V Nemane (2017). Insects as food and feed: laws of the European Union, United States, Canada, Mexico, Australia, and China. Eur. European Food and Feed Law Review, 12(1): 22-36.

Hénault-Ethier L, TH Bell, VJJ Martin, Y Gélinas (2106). Dynamics of physicochemical variables and cultivable bacteria in vermicompost during steady food waste addition and upon feed interruption. Compost Science & Utilization, 24 (2) : 117-135.
DOI: 10.1080/1065657X.2015.1087895

Hénault-Ethier L, VJJ Martin, Y Gélinas (2016). Persistence of Escherichia coli in batch and continuous vermicomposting systems. Waste Management, 56: 88-99.
DOI: 10.1016/j.wasman.2016.07.033