Richard Martel

Expertises

Hydrogéologie

Téléphone
418 654-2683

Télécopieur
418 654-2600

Courriel
richard.martel@ete.inrs.ca

Centre Eau Terre Environnement

Voir le centre

Intérêts de recherche

Le professeur Richard Martel s’intéresse à la restauration in situ des eaux souterraines et des sols contaminés ainsi qu’à la caractérisation et à la gestion des aquifères. Pour ce faire, ses travaux portent autant sur des essais en laboratoire et que sur le terrain.

Son équipe

Émilie Batailler

Assistante de recherche

Richard Lévesque

Technicien de recherche

Thomas Robert

Associé de recherche

Luc Trépanier

Agent de recherche

Marc-Alexandre Fillion

Maîtrise en sciences de la Terre

Emily Fitzhenry

Maîtrise en sciences de la Terre

Vincent Taillard

Doctorat en sciences de la Terre

Sarah-Aude Gingras

Stage

Formation universitaire

  • M. Sc. Géologie, Université Laval
  • Ph. D. Géologie, Université Laval

Projets de recherche en cours

Mouvements de sol sur le territoire de la Ville de Québec

Par le passé, des zones d’affaissement de sol ont été observées sur le territoire de la Ville de Québec et il est probable que d’autres zones de mouvement de sol existent ailleurs sur le territoire (tel que dans les talus). La technique basée sur l’utilisation de l’imagerie satellitaire radar est une méthode peu coûteuse pour la détection, la localisation et le suivi de ces mouvements. Toutes les images d’archive du satellite canadien RADARSAT-2 couvrant le territoire de la Ville de Québec seront récupérées, puis combinées avec des images récentes et d’autres acquisitions pour former une série temporelle complète. Les images RADARSAT-2 sont disponibles en archive et couvrent une période qui débute en 2008. La proposition comprend plusieurs activités :

a) obtention des images pour le territoire visé auprès de l’Agence spatiale canadienne;

b) traitement des images (2008-2016) par interférométrie PS-InSAR;

c) conception des cartes et figures; d) production de rapports.

 

Financement : Agence spatiale canadienne – Recherche sur les applications scientifiques et opérationnelles (SOAR) et Ville de Québec

 

 

Réhabilitation in situ des sols contaminés et protection des eaux souterraines

Au Canada, il est reconnu que les sites contaminés suite à des activités industrielles ont un impact sur l’environnement, l’économie et la santé. Bien qu’au cours des dernières décennies, des efforts considérables ont été déployés pour restaurer un nombre important de sites peu profonds et de faible dimension contaminés par des liquides immiscibles (LI) volatils et biodégradables, il est encore nécessaire de développer des méthodes de restauration pour les sites plus complexes contaminés par des LI persistants (ex. des produits pétroliers non volatils). Aussi, les agents de dynamitage (nitrate d’ammonium, diesel, charge amorce et détonateur) dans les opérations minières produisent des résidus (ex.perchlorate) qui se retrouvent dans les eaux de surface et souterraines. L’objectif du programme de recherche est le développement de méthodes de réhabilitation de sites contaminés, afin de réduire le passif environnemental résultant des activités industrielles et de prévenir une contamination issue des activités minières présentes et futures. Plus spécifiquement, il vise à :

1) développer des avenues de réhabilitationin situ de zones sources de terrains contaminés par des LI persistants en utilisant deux technologies novatrices (injection de mousse et co-injection de tensioactifs et oxydants);

2) protéger la qualité des eaux souterraines et de surface par la mise en place de zones réactives pour traiter l’eau contaminée par des résidus d’agent de dynamitage dans les haldes de stériles miniers et les bassins collecteurs et;

3) comprendre les mécanismes de réhabilitation des sols ou de traitement d’eau par ces méthodes en utilisant des outils de diagnostic tels que la tomodensitométrie, les isotopes stables de N, O, H et C, la chimie des interfaces et la géochimie. La compréhension de ces mécanismes permettra de prédire le comportement des procédés de restauration et de contrôle développés et de les améliorer.

 

Financement : CRSNG – Subvention à la découverte

 

Projets récemment terminés

Réhabilitation/gestion des sols contaminés par des résidus de munitions dans les secteurs d’entraînement des bases militaires canadiennes

L’entraînement des troupes canadiennes s’est intensifié ces dernières années ayant pour effet d’augmenter le nombre de tirs de munitions (ex. petit calibre, grenade, artillerie et anti-char) dans les secteurs d’entraînement, et par le fait même, d’augmenter la quantité de résidus de munitions à la surface des sols aux positions de tir et en profondeur dans les zones d’impact où convergent les munitions. La quantité et la composition des matériaux énergétiques contenus dans les résidus de munitions pour ces différents types d’activité sont relativement bien connues, mais leur devenir environnemental reste encore à préciser. De plus, très peu de méthodes de réhabilitation et de gestion ont été développées jusqu’à maintenant pour éliminer les résidus de munitions dans les sols ou pour gérer ces résidus afin de réduire leur mobilité et leur impact environnemental potentiel. Ces recherches ont deux objectifs à court terme :

A) évaluer des méthodes de réhabilitation de sols contaminés par les résidus de munitions utilisant des solutions nettoyantes composées de surfactant/oxydant/polymère;

B) évaluer des méthodes de gestion des résidus de munitions à la surface des sols par l’ajout de matières adsorbantes (argiles/fer métallique/charbon actif); et un objectif à long terme :

C) réaliser des essais pilotes sur le terrain des technologies développées en A et B et faire des propositions d’aménagement des champs de tir existants et futurs. Le programme de recherche comprend des essais en laboratoire (en fioles, en lots et en colonnes de sol) et sur le terrain pour vérifier la faisabilité et l’efficacité des méthodes de réhabilitation et de gestion développées en comparant la qualité de l’eau interstitielle et des sols avant et après l’oxydation ou la fixation chimique.

 

Financement : CRSNG – Subvention à la découverte

Groupes et réseaux

Infrastructure de recherche pour le suivi HYdro-Météorologique APpliqué (Regroupement HYMAP) – Pôle Eaux Souterraines (Hydrogéologie)

 

Diplômé(e)s et anciens stagiaires postdoctoraux

BENGUIT, Mohammed-Hamza  (M. Sc.  2020)
BLOUIN, Martin  (M. Sc.  2010)
BORDELEAU, Geneviève  (Ph. D.  2012)
CASTELLAZZI, Pascal  (Ph. D.  2017)
DROLET, Jean-Philippe  (M. Sc.  2011)
GOSSELIN, Jean-Sébastien  (Ph. D.  2016)
GRENIER, Maxime  (M. Sc.  2011)
JOUVEAU, Marie-Juliette  (M. Sc.  2014)
LAFOND, Stéphanie  (Ph. D.  2012)
LAPOINTE, Marie-Claude  (M. Sc.  2010)
LAPORTE-SAUMURE, Mathieu  (Ph. D.  2010)
LONGPRÉ-GIRARD, Mélanie  (M. Sc.  2015)
PARENT, Geneviève  (M. Sc.  2018)
PORTOIS, Clément  (Stage postdoctoral  2020)
ROBERT, Thomas  (Ph. D.  2015)

 

Activités scientifiques

Membre du comité organisateur du 57th Canadian Geotechnical Conference / 5th joint CGS-IAH Conference (GéoQuébec 2004).

Activités d’enseignement

Réhabilitation in situ des sols et aquifères contaminés (GEO9602)

Principes et application des notions reliées à la contamination des sols et aquifères et à leur réhabilitation, avec une emphase sur les contaminants organiques immiscibles. Modèles conceptuels des liquides immiscibles et caractérisation des sites contaminés. Propriétés des contaminants immiscibleset partition dans les systèmes multiphases. Survol des méthodes de réhabilitation et méthodes biologiques. Principes hydrostatiques et hydrodynamiquesmultiphases. Volumes et transmissivité des liquides immiscibles dans les sols. Récupération des phases libres de liquides immiscibles dans les sols. Écoulement et diffusion des gaz en milieux poreux. Les méthodes de réhabilitation par circulation d’air. Déplacement immiscible et stabilité des fronts de déplacement. Lavage de sol avec solvants, tensioactifs, polymères et oxydants chimiques. Transfert de chaleur et d’électricité dans les milieux poreux. Les méthodes thermiques et électrocinétiques de réhabilitation.

 

Publications