Lien social, population et âges de la vie

La thématique de recherche Lien social, populations et âges de la vie vise à mieux comprendre comment les changements sociaux récents ont affecté la famille, les milieux de travail et les communautés, de même que les grands phénomènes démographiques.

Quelle forme prend le lien social dans un contexte où les individus ont de multiples appartenances et héritent d’une responsabilité accrue à l’égard de leur identité personnelle?

C’est à cette question que nos équipes de recherche veulent répondre en s’intéressant aux réalités familiales; aux solidarités privées et publiques de divers groupes (jeunes, familles, immigrants, autochtone, etc.); au rôle de l’État; aux questions de natalité, de nuptialité, de mortalité; aux effets des politiques d’immigration et d’intégration des nouveaux arrivants; et au vieillissement de la population.

Nos équipes de recherche mènent des projets sur les enjeux suivants : les normes étatiques et législatives versus les pratiques et les représentations sociales de la vie des individus, des couples et des familles; les conditions du maintien de la cohésion sociale à long terme dans un contexte de diversité; le rôle des pouvoirs publics et de la société civile dans la lutte à l’exclusion sociale; et le vieillissement de la population et ses conséquences pour la société.

Membres du Partenariats Familles en mouvance et professeures à l’INRS, Laurence Charton et Françoise-Romaine Ouellette se sont intéressées aux raisons qui motivent le choix du nom de famille donné aux enfants québécois depuis la réforme de droit de la famille dans les années 1980.

Découvrez leurs expertises