Unités mixtes de recherche

Les unités mixtes de recherche (UMR) créent et consolident des pôles de recherche et d’innovation interuniversitaires sur le territoire québécois, et plus spécifiquement en régions, grâce à l’action concertée de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et de cinq universités partenaires du Réseau de l’Université du Québec (UQ) : l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l’Université du Québec en Outaouais (UQO), l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Ces regroupements interuniversitaires portent sur des thématiques prioritaires et stratégiques pour le Québec, soit les matériaux et les technologies pour la transition énergétique, la cybersécurité, la transformation numérique en appui au développement régional, la santé durable ainsi que les études autochtones. Les UMR visent à développer un leadership national et international dans des secteurs stratégiques pour le Québec, ainsi qu’à accélérer le développement de la capacité de recherche dans les établissements universitaires en région.

Qu’est-ce qu’une unité mixte de recherche?

Une unité mixte de recherche (UMR) est un regroupement interuniversitaire reconnu par l’INRS et l’université hôte, occupant les locaux qui lui sont attribués par cette dernière, dans le but de favoriser le développement de partenariats privés et publics et d’assurer une pleine contribution au développement économique, social et culturel de la région hôte.

Chaque UMR de l’INRS avec une université partenaire réalise de la recherche de haut niveau et forme du personnel hautement qualifié dans des domaines scientifiques où il existe des besoins sociétaux criants, au Québec et dans le monde. Plusieurs étudiantes et étudiants sont formés dans le cadre des projets de recherche et d’études menés au sein de chaque UMR. Chaque UMR génère d’importantes retombées en région.

L’UMR est dite « mixte » parce qu’elle compte une combinaison de professeures et professeurs de l’INRS et de l’université hôte. L’INRS et l’université hôte forment, d’un commun accord, un comité d’implantation paritaire autour du secteur de recherche dans lequel se spécialise l’UMR.

Logo Gouvernement du Québec
Logo de l'UQ

Financement des unités mixtes de recherche

Les unités mixtes de recherche bénéficient d’un financement initial du gouvernement du Québec de 15 millions de dollars. Ce financement permet la création de 15 postes de professeures ou professeurs supplémentaires à l’INRS, soit trois par UMR. Ces nouveaux membres du corps professoral seront localisés dans chacune des universités partenaires du Réseau de l’UQ.

Des questions? Communiquez avec les directions des centres de recherche de l'INRS.