Le mariage d’amour est-il voué à l’échec?

16 mars 2011

( mise à jour : 16 mars 2011 )

« Au Québec, plus d’un mariage sur deux se termine par un divorce. Après avoir mis cette triste statistique sur le compte du stress, de la pornographie omniprésente et de la société de consommation, voilà que certains auteurs blâment… l’amour. »

 

[…]

 

« De nos jours, la pression exercée au quotidien sur le couple est très forte », reconnaît Hélène Belleau, sociologue et professeure à l’Institut national de la recherche scientifique, centre Urbanisation, culture et société. «Par contre, la pression sociale qui incite les conjoints à rester ensemble, elle, a pratiquement disparu.» Le Dr André Surprenant, psychologue rattaché à la clinique Objectif-Couple, indique que cette absence de pression de l’entourage concerne surtout les couples qui n’ont pas d’enfant. »

 

La suite de l’article sur Cyberpresse, La Presse, 16 mars 2011.

 

Le mariage d’amour est-il voué à l’échec?
La Presse
Mercredi, 16 mars 2011, p. AS6
Journaliste : Catherine Girard