Le tatouage change de peau

13 mars 2011

( mise à jour : 13 mars 2011 )

« Traditionnellement utilisé pour marquer une classe sociale ou pour témoigner d’une histoire de vie difficile, le tatouage change de peau. Moins rebelle, plus esthétique que jamais, le tattoo est partout. Et il séduit de plus en plus les ados.

 

[…]

 

Cette préoccupation pour un tatouage qui traduit une unicité tout en demeurant socialement acceptable est bien loin de la fonction première de ces mar­ques sur la peau, note pour sa part Jocelyn Lachance, chercheur postdoctoral à l’Observatoire Jeunes et Société de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). »

 

La suite de l’article sur Cyberbresse, Le Soleil, 13 mars 2011.

 

Le tatouage change de peau
Le Soleil
Dimanche, 13 mars 2011, p. 40
Journaliste : Valérie Gaudreau