Les coupes fédérales, un désastre pour la science

14 mai 2012

( mise à jour : 14 mai 2012 )


Le financement de nombreux équipements et projets scientifiques uniques et majeurs à travers le pays est si durement touché par les coupures fédérales que plusieurs scientifiques n’hésitent pas à parler de désastre pour la science canadienne.

 

Le CRSNG, le principal bailleur de fonds scientifiques au Canada, a mis un moratoire sur son Programme d’appui aux ressources majeures, qui avait distribué 38 M$ l’an dernier. Le Conseil a aussi décidé de mettre un terme à son Programme de subventions d’outils et d’instruments de recherche, qui avait distribué 32 M$ pour des équipements allant des autoclaves aux microscopes.

 

Les règles du CRSNG stipulaient que le programme aux ressources majeures ne pouvait financer que des équipements ou des projets  d’importance nationale ou internationale unique. Et tout à coup, ce n’est plus le cas, dénoncent les scientifiques.

 

« Ça n’a pas de sens », déclare le professeur Pierre Francus de l’INRS, responsable de la branche canadienne de l’International Continental Drilling Programme (ICDP), qui reçoit maintenant 160 000$ par année du Programme d’appui aux ressources majeures. L’ICDP permet aux chercheurs canadiens de participer à des projets de forage exploratoire en géologie partout à travers le monde. Ces projets prennent des années à être mis sur pied et sans participation continue, les chercheurs du Canada pourraient bien se voir exclure des travaux futurs.

 

 


Source

Munro, M (13 mai 2012) Federal cuts called a ‘disaster’ for Canadian science. Canada.com

Munro, M (13 mai 2012) Federal cuts called a ‘disaster’ for Canadian science. Vancouver Sun

Munro M (14 mai 2012)  Federal cuts a ‘disaster’ for Canadian science The Leader Post

Également paru dans Montreal Gazette, Ottawa Citizen, Calgary Herald, The Province (Vancouver), Edmonton Journal, Times Colonist (Victoria), Windsor Star, The Star Phoenix (Saskatchewan), Nanaimo Daily News.

 

Voir aussi : Cliche, Jean-François (15 mai 2012) Déshabiller la recherche fondamentale pour habiller l’appliquée Sciences dessus dessous (blogue) sur LaPresse.ca