Maîtrise en sciences de la Terre (cheminement bidiplômant en géoingénierie et environnement)

Présentation du programme

Vous vous intéressez aux risques pour la nature liés à l’exploitation pétrolière non conventionnelle? Vous aimeriez étudier les effets des variations climatiques sur les aquifères? Le développement de la géothermie profonde comme source d’énergie verte fait partie de vos intérêts de recherche? Le cheminement bidiplômant en géoingénierie et environnement entre l’INRS et l’Université Rennes 1 vous permet d’obtenir deux diplômes, un en sciences de la Terre, l’autre en sciences de l’eau, pour développer des solutions novatrices à ces enjeux environnementaux.

Le programme de maîtrise en sciences de la Terre (cheminement bidiplômant en géoingénierie et environnement) permet d’acquérir des compétences spécialisées en hydrogéologie et en processus de transfert en surface et sous-surface dans les contextes géologiques canadien et français. Il regroupe des activités d’enseignement et de recherche de la maîtrise en sciences de la Terre de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), au Canada, et du master en sciences de l’eau – parcours bidiplômant Géoingénierie et environnement de l’Université de Rennes 1, en France.

Les étudiantes et étudiants canadiens reçoivent une bourse d’études de valeur équivalente à la durée de leur séjour en France. Les étudiantes et étudiants français reçoivent une rémunération durant leur stage de six mois en laboratoire

Les étudiantes et étudiants effectuent une année complète de la formation dans chacun des établissements partenaires et bénéficient d’une codirection de recherche (une direction dans chacun des établissements universitaires). Aux activités de formation s’ajoutent trois activités de recherche ainsi qu’un stage dans le cadre des projets de recherche du Laboratoire international associé France-Québec REssources-SOciétés (LIA). À l’interface de la géologie, de la biologie et des sciences humaines, le programme du LIA vise notamment à éclairer les débats publics sur les enjeux soulevés par ces ressources et leur durabilité.

 

Perspectives d’emploi

Vos possibilités d’emploi, à la suite de vos études, seront nombreuses et variées. Vous pourriez œuvrer dans différents milieux, dont :

  • les industries minières, pétrolières et gazières;
  • les agences gouvernementales responsables de la gestion des ressources naturelles;
  • les agences municipales responsables de l’aménagement du territoire;
  • les firmes de génie-conseil;
  • les établissements d’enseignement.

Numéros

1725-1726

Grades

Maître ès sciences, M. Sc. de l’INRS

Maîtrise en sciences de la Terre

Master de de l’Université de Rennes 1

Master en sciences de l’eau – parcours bidiplômant Géoingénierie et environnement 

Crédits

45 crédits (120 ECTS)

 

Modalités des études

Pays hôtes : Canada et France

Avec mémoire

 

Régime des études

Ce programme est offert à temps complet.

Droits de scolarité

Aux fins d’inscription, le montant des droits et frais de scolarité à payer varie selon le pays d’origine et le programme. En savoir plus

Demande d'admission

L’admission au programme d’études est conditionnelle à l’acceptation d’une professeure ou d’un professeur de diriger vos travaux ou votre stage de recherche.

En savoir plus sur les étapes d’une demande d’admission

Trimestres d'admission

Automne 30 mars
Hiver 1er novembre

Voir le calendrier universitaire

Langue d'enseignement

Les cours sont offerts en français à l’INRS.

Des cours de langues sont offerts aux étudiantes et étudiants non-francophones.

Équivalence des diplômes

Si vous avez obtenu un diplôme dans un pays autre que le Canada ou dans une province canadienne hors Québec, vérifiez les équivalences des diplômes avant de faire une demande d’admission à un programme d’études.

Responsable du programme

Questions sur le programme et informations générales

Bureau du registraire

Téléphone : 418 654-2518
Sans frais au Québec : 1 877 326-5762
registrariat@inrs.ca

Ou

programme@ete.inrs.ca

Objectifs et avantages du programme

  • Contribuer à des avancées scientifiques dans de nombreux domaines en lien avec les sciences de l’eau et les sciences de la Terre.
  • Diversifier ses possibilités de carrière et bénéficier d’un atout pour travailler en France et au Québec.
  • Vivre une expérience d’études à l’international.
  • Profiter de  la qualité de l’enseignement théorique et de l’excellence des infrastructures de recherche des deux universités partenaires.
  • Recevoir des bourses pour financer les coûts de transport et de séjour dans les deux pays.

Conditions d’admission

Une demande d’admission doit être faite aux deux établissements partenaires, soit l’INRS et l’Université de Rennes 1.

INRS

Les conditions d’admission pour la maîtrise en sciences de la Terre – cheminement bidiplômant en géoingénierie et environnement de l’INRS sont :

  • Détenir un baccalauréat ou l’équivalent, en sciences de la Terre, en géologie, en génie géologique, ou dans un domaine connexe

ou

  • Avoir un dossier académique avec une moyenne cumulative d’au moins 3,0 (sur 4,3) ou l’équivalent.
  • Posséder une connaissance suffisante de la langue française parlée et écrite.
  • Soumettre de bonnes recommandations de la part des répondants
  • Avoir choisi une directrice ou un directeur de recherche dans les deux établissements partenaires et avoir obtenu leurs acceptations motivées.

 

La candidate ou le candidat pourrait être convoqué à une entrevue. Selon l’évaluation du dossier, certaines activités d’appoint peuvent être exigées.

Université de Rennes 1

Consultez la description du master en sciences de l’eau pour connaître les conditions d’admission à ce programme

 

Règles de financement

Les droits et frais de scolarité doivent être acquittés à l’établissement dans lequel séjourne l’étudiante ou l’étudiant. Ce paiement est annuel en France et trimestriel au Canada. Les règles de financement s’appliquent en fonction des lois et règlements en vigueur dans chacun des pays et dans chacun des établissements. Tous les autres frais, incluant les frais de transport et de séjour (logement et nourriture), sont assumés par l’étudiante ou l’étudiant qui doit se conformer aux lois et règlements qui régissent le pays d’accueil : permis de travail, permis de séjour, visa et, tout particulièrement, en ce qui a trait à la couverture d’assurance-maladie.

Structure du programme

Ce cheminement bidiplômant comporte 45 crédits (120 ECTS). Il propose deux parcours aux étudiantes et étudiants.

Parcours 1 : Étudiantes et étudiants français

L’étudiante ou l’étudiant français effectue les trois premiers trimestres en France et les trois derniers trimestres au Canada.

Parcours 2 : Étudiantes et étudiants canadiens

L’étudiante ou l’étudiant canadien effectue les trois premiers trimestres au Canada et les trois derniers trimestres en France.

 

Activités et stages de recherche (23 crédits – 63 ECTS)

Chaque étudiante et étudiant réalisera trois activités de recherche et un stage de recherche totalisant 23 crédits (63 ECTS). Ces activités de recherche et le stage seront évalués par les directrices ou les directeurs de recherche des deux établissements partenaires. Ces quatre activités s’inscriront dans un continuum d’activités de recherche dans le domaine des sciences de l’eau, de la géoingénierie et de l’environnement et seront réalisées sur un sujet proposé conjointement par les équipes en France et au Canada dans le cadre des projets de recherche du Laboratoire international associé France-Québec REssources-SOciétés (LIA-RESO).

 

PARCOURS 1 : Étudiants français

Trimestre 1 : France (septembre à décembre)

Professionnalisation du projet de l’étudiant(e) (0 crédit - 0 ECTS)

Hydrosystèmes, écologie et sols (3 crédits - 9 ECTS)

Fonctionnement physique des eaux de surface et souterraines (2 crédits - 6 ECTS)

Outils de modélisation : Statistiques et Systèmes d’informations géographiques (4 crédits - 9 ECTS)

OU

Outils de modélisation : Programmation, méthodes numériques et mécanique des fluides (4 crédits - 9 ECTS)

Semestre 2 : France (janvier à avril)

Application : Géochimie des hydrosystèmes et Hydraulique (1 crédit - 3 ECTS)

OU

Application : Hydrobiologie des eaux de surfaces (1 crédit - 3 ECTS)

Géomorphologie et dynamique des rivières (2 crédits - 3 ECTS)

Transferts d’eau et d’éléments dans les écosystèmes (1 crédit - 3 ECTS)

Anglais (1 crédit - 3 ECTS)

Trimestre 3 : France (mai à août)

Formation à la recherche : formation de terrain (1 crédit - 3 ECTS)

Projet de recherche 1 (avec rapport corrigé) (7 crédits - 18 ECTS)

Trimestre 4 : Canada (septembre à décembre)

Un cours parmi les cinq suivants (ou autre cours approuvé)

Réhabilitation in situ des contaminants organiques (3 crédits - 7 ECTS)

Initiation à la recherche en géosciences (3 crédits - 7 ECTS)

Initiation à la recherche en biogéochimie (3 crédits - 7 ECTS)

Initiation à la recherche en hydrologie et hydraulique (3 crédits - 7 ECTS)

Initiation à la recherche en assainissement et valorisation (3 crédits - 7 ECTS)

Projet de recherche 2 (avec rapport corrigé) (5 crédits - 15 ECTS)

Trimestre 5 : Canada (janvier à avril)

Un cours parmi les six suivants (ou autre cours approuvé)

Modélisation en hydrogéologie (3 crédits - 8 ECTS)

Hydrogéologie des contaminants (3 crédits - 8 ECTS)

Gestion et restauration des nappes et sols contaminées (3 crédits - 8 ECTS)

Formes et processus en milieu fluvial (3 crédits - 8 ECTS)

Modélisation et inversion en géophysique (3 crédits - 8 ECTS)

Transferts de chaleur appliqués aux sciences de la Terre (3 crédits - 8 ECTS)

Projet de recherche 3 (avec rapport corrigé) (4 crédits - 10 ECTS)

Trimestre 6 : Canada (mai à août)

Stage de recherche (avec rapport intégrateur des travaux de recherche corrigé) (7 crédits - 20 ECTS)

+++++++++++++++++++++++++++

PARCOURS 2 : Étudiants canadiens

Trimestre 1 : Canada (septembre à décembre)

Communication et éthique scientifique (2 crédits - 6 ETCS)

Devis de recherche (1 crédit - 3 ECTS)

Deux cours parmi les six suivants (ou autre cours approuvé)

Réhabilitation in situ des contaminants organiques

  • Réhabilitation in situ des contaminants organiques
  • Initiation à la recherche en géosciences
  • Initiation à la recherche en biogéochimie
  • Initiation à la recherche en hydrologie et hydraulique
  • Initiation à la recherche en assainissement et valorisation

Méthodes de caractérisation de la sous-surface

Initiation à la recherche en géosciences

Initiation à la recherche en biogéochimie

Initiation à la recherche en hydrologie et hydraulique

Initiation à la recherche en assainissement et valorisation

Trimestre 2 : Canada (janvier à avril)

Deux cours parmi les quatre suivants (ou autre cours approuvé)

Hydrogéologie des contaminants (3 cr.)

Eau souterraine (3 cr.)

Modélisation en hydrogéologie (3 cr.)

Transfert de chaleur appliqué aux sciences de la Terre (3 cr. -

Trimestre 3 : Canada (mai à août)

Séminaire d'avancement des travaux de maîtrise (1 cr. - 3 ECTS)

Projet de recherche 1 (avec rapport corrigé) (7 cr. - 18 ECTS)

Trimestre 4 : France (septembre à décembre)

Trois cours parmi les dix suivants (ou autre cours approuvé)

Hydrogéologie et géothermie (3 cr. - 5 ECTS)

Modélisation hydrogéologique (3 cr. - 5 ECTS)

Biopédologie et pollution des sols (3 cr. - 5 ECTS)

Analyse et fonctions des sols (3 cr. - 5 ECTS)

Écoulement mono et diphasiques (3 cr. - 5 ECTS)

Dynamique et transport des rivières (3 cr. - 5 ECTS)

Problèmes inverses (3 cr. - 5 ECTS)

Imagerie des réservoirs et de processus (3 cr. - 5 ECTS)

Hydrologie des bassins versants (3 cr. - 5 ECTS)

Hydraulique (3 cr. - 5 ECTS)

Projet de recherche 2 (avec rapport corrigé) (2 cr.- 5 ECTS)

Trimestre 5 : France (janvier à avril)

Projet de recherche 3 (avec rapport corrigé) (7 cr. - 20 ECTS)

Trimestre 6 : France (mai à août)

Stage de recherche (avec rapport intégrateur des travaux de recherche) (corrigé) (7 crédits - 20 ETCS)