Maîtrise en sciences expérimentales de la santé (cheminement bidiplômant en diagnostic biomédical)

Présentation du programme

La maîtrise en sciences expérimentales de la santé (cheminement bidiplômant en diagnostic biomédical) s’adresse aux diplômées et diplômés en biochimie, en biologie, en chimie, en pharmacologie, en physiologie ou dans une discipline connexe qui souhaitent poursuivre des études dans un milieu axé sur la recherche en biotechnologie et la santé pour trouver des moyens de prévenir et de traiter des maladies.

Ce programme bidiplômant regroupe des activités d’enseignement et de recherche de la maîtrise en sciences expérimentales de la santé de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), au Canada, et du master en ingénierie de la santé.de l’Université Clermont Auvergne, en France. Un diplôme de chaque établissement d’enseignement est délivré pour le programme visé, soit deux diplômes pour un seul parcours.

Une année complète est réalisée dans chaque établissement universitaire. Les étudiantes et étudiants sont en codirection de recherche (une direction dans chacun des établissements) et effectuent trois activités de recherche ainsi qu’une activité attachée au projet de recherche.

 

Perspectives d’emploi

En plus de pouvoir poursuivre des études au doctorat en biologie à l’INRS, les diplômées et diplômés du cheminement bidiplômant en diagnostic biomédical auront acquis une expertise poussée permettant de devenir une candidate ou un candidat de choix pour différentes organisations publiques ou privées, dont :

  • les compagnies pharmaceutiques;
  • les milieux hospitaliers;
  • les établissements d’enseignement;
  • les organismes gouvernementaux.

 

Numéros

1733-1734

Grade

Maître ès sciences, M. Sc. de l’INRS

Maîtrise en sciences expérimentales de la santé de l’INRS

Master de l’Université Clermont Auvergne

Master en en ingénierie de la santé

Crédits

45 crédits (120 ECTS)

Modalités des études

Pays hôtes : Canada et France

Avec mémoire

Régime des études

Ce programme est offert à temps complet.

Droits de scolarité

Aux fins d’inscription, le montant des droits et frais de scolarité à payer varie selon le pays d’origine et le programme. En savoir plus

Langue d’enseignement

Les cours sont offerts en français.

Des cours de langues sont offerts aux étudiantes et étudiants non-francophones.

Trimestres d'admission

Conditions d'admission

L’admission au programme d’études est conditionnelle à l’acceptation d’une professeure ou d’un professeur de diriger vos travaux ou votre stage de recherche.

En savoir plus sur les étapes d’une demande d’admission

Équivalence des diplômes

Si vous avez obtenu un diplôme dans un pays autre que le Canada ou dans une province canadienne hors Québec, vérifiez les équivalences des diplômes avant de faire une demande d’admission à un programme d’études.

Responsable du programme

Questions sur le programme et informations générales

Bureau du registraire

Téléphone : 418 654-2518
Sans frais au Québec : 1 877 326-5762
registrariat@inrs.ca

Objectifs et avantages du programme

  • Contribuer à des avancées scientifiques dans de nombreux domaines en lien avec les biotechnologies et la santé.
  • Suivre un cursus essentiellement constitué d’activités de recherche.
  • Diversifier ses possibilités de carrière et bénéficier d’un atout pour travailler en France et au Québec.
  • Vivre une expérience d’études à l’international.
  • Profiter de la qualité de l’enseignement, de l’expertise et de l’excellence des infrastructures de recherche des deux universités partenaires.
  • Recevoir des bourses pour financer les coûts de transport et de séjour dans les deux pays.

Conditions d’admission

Une demande d’admission doit être faite aux deux établissements partenaires, soit l’INRS et l’Université Clermont Auvergne.

 

INRS

Les conditions d’admission pour la maîtrise en sciences expérimentales de la santé (cheminement bidiplômant en diagnostic biomédical) de l’INRS sont :

  • Détenir un baccalauréat ou l’équivalent, en biochimie, en biologie, en chimie, en microbiologie ou dans toute autre discipline ou domaine pertinents;

ou

  • Posséder les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente, et démontrer l’adéquation entre la formation antérieure et celle requise pour entreprendre des études dans le programme visé.
  • Avoir un dossier académique avec une moyenne cumulative d’au moins 3,0 (sur 4,3) ou l’équivalent.
  • Posséder une connaissance suffisante de la langue française parlée et écrite.
  • Soumettre un texte d’environ deux pages démontrant votre motivation de recherche et l’adéquation entre votre cheminement antérieur et celui entrepris.
  • Avoir choisi une directrice ou un directeur de recherche dans les deux établissements partenaires et avoir obtenu leurs acceptations motivées.
  • Avoir une offre d’admission de l’établissement partenaire au cheminement bidiplômant, soit l’Université Clermont Auvergne.

 

Université Clermont Auvergne

Consultez la description officielle du master en en ingénierie de la santé de l’Université Clermont Auvergne pour connaître les conditions d’admission à ce programme.

 

Règles de financement et assurance maladie

Les droits et frais de scolarité doivent être acquittés à l’établissement dans lequel séjourne l’étudiante ou l’étudiant. Ce paiement est annuel en France et trimestriel au Canada. Les règles de financement s’appliquent en fonction des lois et règlements en vigueur dans chacun des pays et dans chacun des établissements. Tous les autres frais, incluant les frais de transport et de séjour (logement et nourriture), sont assumés par l’étudiante ou l’étudiant qui doit se conformer aux lois et règlements qui régissent le pays d’accueil : permis d’études, visa et, tout particulièrement, couverture d’assurance-maladie.

Structure du programme

Ce programme bidiplômant comporte 45 crédits (120 ECTS).

Les étudiantes et étudiants commencent toujours leur programme en France pour le terminer au Canada.

Semestre 1 et 2 : France

Les étudiantes et étudiants effectuent les semestres 1 et 2 de la première année en France.

Semestre 3 et 4 : Canada

Les étudiantes et étudiants effectuent les semestres 3 et 4 de la deuxième année au Canada.

 

Semestre 1 : France (septembre à août)

Communication, management et projet professionnel (1 cr. – 3 ECTS)

Génétique biologique et pathologies associées (2 cr. – 6 ECTS)

Biochimie appliquée au diagnostic et pathologies associées (2 cr. – 6 ECTS)

Recherche clinique, communication et management (2 cr. – 6 ECTS)

Entreprendre et innovation (2 cr. – 6 ECTS)

Entreprenariat (1 cr. – 3 ECTS)

Semestre 2: France (septembre à août)

Projet génie biologique (1 cr. – 3 ECTS)

Microbiologie, Immunologie appliquées au diagnostic (2 cr. – 6 ECTS)

Anatomie pathalogique – Mécanistique – Cancérologie (2 cr. – 6 ECTS)

Normes et qualité en biomédical et en milieu hospitalier (2 cr. – 6 ECTS)

Projet de recherche 1 (4 cr. – 9 ECTS)

++++++++++++++++++++++++++++

Semestre 3 : Canada (septembre à août)

IAF6060 Bioinformatique (3 cr. – 9 ECTS)

Ce cours vise à familiariser l’étudiante ou l’étudiant au domaine de la bioinformatique par des cours théoriques et pratiques diversifiés qui incluent la résolution de problèmes concrets. Par ailleurs, l’étudiant sera initié à différentes techniques de biologie moléculaire (séquençage à haut débit, analyse du microbiome, transcriptomique) et sera introduit au système d’exploitation Linux et au langage de programmation Perl.

OU

SES9802 Principes en écotoxicologie de l’environnement (3 cr. – 9 ECTS)

Cette activité est offerte sous la forme de cours magistraux et permet à l’étudiant d’acquérir les connaissances en toxicologie, des principes fondamentaux à leurs applications en pharmacologie et toxicologie de l’environnement. Seront abordées, les notions de toxicocinétique (absorption, distribution, élimination, biotransformation et modélisation), toxicodynamique et les outils d’épidémiologie et d’analyse du risque.

Les applications seront centrées sur les expertises de recherche de l’INRS en toxicologie environnementale (cancérologie,  neurotoxicologie, immunotoxicologie, nanotoxicologie et en toxicologie de la reproduction et de développement).

Projet de recherche 2 (9 cr.– 21 ECTS)

Semestre 4 : Canada (septembre à août)

SES9911 Système immunitaire (hématologie) (3 cr. – 9 ECTS)

Ce cours est offert sous la forme de lectures dirigées. Il permet à l’étudiante ou à l’étudiant d’acquérir les notions de physiologie, d’anatomie et de biologie cellulaire et moléculaire nécessaires pour comprendre l’action des xénobiotiques sur le système immunitaire.

OU

SES9830 Cours dans les matières spécialisées (3 cr. – 9 ECTS)

Cours donné sous la forme de Journal Club sur des sujets orientés ou non dans les options de recherche de l’étudiant.

L’étudiante ou l’étudiant aura à présenter trois articles scientifiques de qualités. Le ou les professeurs responsables du cours imposeront deux articles, l’un hors du domaine de recherche de l’étudiante ou de l’étudiant et l’un près sa thématique de recherche. L’étudiante ou l’étudiant sera responsable du choix du troisième article.

L’évaluation portera sur les présentations, le progrès réalisé durant le cours et sur la participation aux discussions.

Projet de recherche 3 (9 cr. – 21 ECTS)