Analyse des facteurs contribuant aux concentrations de polluants atmosphériques aux abords du réseau routier 

  • Maîtrise
  • Automne
  • Hiver
  • Bourse offerte

Description du projet

Au sein du Laboratoire d’équité environnementale (LAEQ), nous nous intéressons particulièrement l’exposition des cyclistes à deux nuisances (la pollution atmosphérique et le bruit), ainsi qu’à leur sécurité en milieu urbain.

Au cours des dernières années, plusieurs parties prenantes ont reconnu l’importance d’assurer une mobilité durable au Québec. En 2018, le Gouvernement du Québec s’est doté de la Politique de mobilité durable (PMD) ayant notamment pour objectif d’apporter une réponse aux préoccupations des citoyens sur les différents enjeux du transport et des changements climatiques. Une mobilité sera dite durable si les actions mises en place sont sécuritaires, équitables et compatibles avec la santé humaine.

Parmi les enjeux relatifs à la mobilité et la santé, une exposition prolongée aux polluants atmosphériques provenant du transport peut entraîner plusieurs types de problèmes pour la population concernée. Les concentrations des oxydes d’azote (NO2) et des particules en suspension (PM2.5 et PM10) sont d’ailleurs maximales dans les zones limitrophes aux autoroutes. À l’heure actuelle, peu de données sont disponibles pour connaître l’état de la situation en bordure du réseau supérieur.

Le principal objectif de ce projet de recherche consiste donc à évaluer plus finement la concentration des polluants atmosphériques dans les secteurs résidentiels limitrophes aux axes de transports routiers de l’île de Montréal. Une meilleure connaissance de tous les types de facteurs contribuant significativement aux polluants atmosphériques permettra de poser un diagnostic éclairé et de prévoir la mise en œuvre d’initiatives pour s’assurer que la mobilité soit compatible avec l’ensemble des sphères du développement durable.


Direction de recherche

Philippe Apparicio professeur

Codirecteur : Mathieu Carrier


Début du projet

Automne 2020 ou Hiver 2021


Programme d’études

Maîtrise en études urbaines


Bourse d’études

  • Bourse de spécialisation (jusqu’à 13 000 $)
  • Bureau avec ordinateur au Laboratoire d’équité environnementale (LAEQ)
  • Soutien financier pour présenter les résultats de la maîtrise dans un colloque international
  • Soutien financier pour des livres


Profil recherché

  • Formation en géographie, en environnement, en urbanisme ou toute autre discipline appropriée
  • Intérêt en SIG et en méthodes quantitatives
  • Intérêt pour l’environnement et les études urbaines
  • Un excellent dossier académique et une bonne capacité de rédaction en anglais constitueront également un atout


Lieu

Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS
385, rue Sherbrooke Est
Montréal (Québec) H2X 1E3


Dossier à soumettre

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur dossier au professeur Philippe Apparicio en utilisant le formulaire en ligne. Le dossier de candidature doit comprendre ces documents :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Relevés de notes universitaires
  • Cordonnées de personnes pouvant fournir des lettres de recommandation
Projet Philippe Apparicio - Analyse des facteurs contribuant aux concentrations de polluants atmosphériques aux abords du réseau routier

Titre du projet : Analyse des facteurs contribuant aux concentrations de polluants atmosphériques aux abords du réseau routier

Curriculum vitæ *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Relevé de notes *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Lettre de motivation *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo

Questions

Philippe Apparicio
Courriel : philippe.apparicio@ucs.inrs.ca
Téléphone : 514 499-4064
Voir son profil complet