Retour en haut

Contexte et contrôles géologiques du gisement aurifère Martinière, Québec

  • Maîtrise
  • Été
  • Bourse offerte

Nous recherchons une personne talentueuse et motivée pour entreprendre un projet de maîtrise de recherche en géologie économique sur le gisement aurifère Martinière, dans le nord-ouest de la ceinture de l’Abitibi, Québec. Le projet est parrainé par l’Initiative géoscientifique ciblée (IGC) de la Commission géologique du Canada (CGC), en collaboration avec l’INRS et la compagnie Wallbridge Mining.

Description du projet : La ceinture de roches vertes de l’Abitibi contient la plus grande partie du budget aurifère du Canada et demeure une cible d’exploration de premier ordre. Les recherches menées jusqu’à présent ont permis de comprendre les systèmes aurifères, mais plusieurs lacunes subsistent en ce qui concerne la genèse, les contrôles et la chronologie précise de la minéralisation, en particulier dans la partie septentrionale de la ceinture.Le gisement Martinière (0,68 Moz de ressources aurifères indiquées et 0,63 Moz de présumées) est situé dans la ceinture aurifère Detour-Fenelon et associé spatialement à la zone de déformation Sunday Lake. Le projet de recherche étudiera le cadre géologique et la métallogénie du gisement. Les principaux objectifs du mémoire seront de caractériser le contexte lithostratigraphique du gisement, les phases intrusives et leurs relations avec la minéralisation aurifère afin d’améliorer le modèle géologique et métallogénique du gisement.

L’étude comprendra un important volet de recherche sur le terrain (principalement au camp d’exploration Fenelon) incluant la description et l’échantillonnage de carottes de forage. La recherche multidisciplinaire utilisera des méthodes telles que la stratigraphie, la pétrographie, la géochimie de roche totale et des isotopes, la chimie minérale, la géochronologie et l’analyse structurale. Avec le soutien des directeurs de recherche et des collègues associés, le ou la candidat.e rédigera et publiera ses résultats et interprétations dans des rapports de dossiers publics et fera des présentations lors de conférences scientifiques. Le produit final sera un mémoire de MSc en sciences de la terre.


Début

Mai 2024


Direction de recherche

Sébastien Castonguay, chercheur en géosciences, Commission géologique du Canada

Pierre-Simon Ross, professeur, INRS

Avec le soutien des géologues de Wallbridge Mining


Programme d’études

Maîtrise en sciences de la Terre, Centre Eau Terre Environnement, INRS


Soutien financier

L’étudiant.e bénéficiera d’une bourse du Programme des adjoints de recherche (PAR) (Msc : 24 000 $/année pour 2 ans) et les coûts de la recherche seront financés par la CGC et Wallbridge Mining.


Profil recherché

Une préférence sera accordée aux personnes résidant au Canada et aux citoyen.ne.s canadien.ne.s résidant à l’étranger. La personnne recherchée doit aussi répondre aux critères suivants :

  • Être titulaire d’un diplôme approprié en géologie ou en sciences de la Terre délivré par une université canadienne ou étrangère reconnue
  • Avoir des connaissance des disciplines fondamentales des géosciences, telles qu’en pétrologie ignée, en géologie économique et en géologie structurale
  • Avoir des connaissances en métallogénie de l’or et en systèmes d’information géographique (SIG) et modélisation 3D sont des atouts
  • Démontrer sa motivation à poursuivre des études supérieures


Soumission des candidatures

Veuillez transmettre par courriel votre CV, relevés de notes et lettre de motivation à sebastien.castonguay@nrcan-rncan.gc.ca. Dans un second temps, les candidat.e.s devront postuler par l’intermédiaire du Programme des adjoints de recherche. Les candidatures seront acceptées jusqu’à ce que le poste soit pourvu.