Retour en haut

Création d’un modèle de prédiction pour améliorer le score de risque polygénique (PRS) face à différentes maladies chez les populations non caucasiennes

  • Maîtrise
  • Doctorat
  • Automne
  • Hiver
  • Bourse offerte


Description du projet

Le score de risque polygénique (ou PRS pour polygenic risk score) est l’une des mesures ciblées pour le développement et l’application de la médecine de précision. En effet, ce score, qui se présente comme une donnée numérique, permet de déterminer le niveau de risque d’un individu à développer une maladie. Le PRS peut s’avérer fort utile aux différents acteurs du milieu de la santé qui peuvent alors mettre en place différentes mesures préventives afin de maintenir la santé des individus à risque. Il peut être calculé à partir de différentes variations génétiques communes dans une population.

Cela dit, les modèles actuels sont principalement basés sur des données obtenues de personnes caucasiennes. Le pouvoir de prédiction du score PRS sur les populations autres qu’européennes est donc très faible et peut difficilement établir le risque d’une maladie associé à d’autres populations, notamment les populations africaines, afro-américaines ou latino, par exemple. Ce faible score s’explique par le fait que la majorité des données d’entrainement disponibles proviennent de sujets européens. L’objectif de ce projet est d’utiliser le pouvoir prédictif des quantiles et des expectiles pour améliorer le pouvoir de prédiction du PRS des populations autres qu’européennes. Le modèle créé pourra s’appliquer à différentes maladies, notamment l’asthme et l’épilepsie.


Domaines d’études

Statistiques et biostatistiques, Apprentissage machine, Génétique


Début du projet

Dès que possible. Automne 2022 ou Hiver 2023


Direction de recherche

Amadou Barry, professeur


Programme d’études


Profil recherché

  • Être titulaire d’un baccalauréat ou d’une maîtrise en statistiques, mathématiques, bioinformatique ou biostatistiques. Les personnes ayant un profil en biologie et un intérêt marqué pour les statistiques et la bioinformatique ou une expérience en méthodes quantitatives seront aussi considérées.
  •  Maîtriser le français et l’anglais (oral et écrit)


Soutien financier

L’INRS offre plusieurs programmes de bourses avantageux. Tous les membres étudiants bénéficient d’un soutien financier durant leurs études aux cycles supérieurs.


Lieu

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
555, boulevard de l’Université
Chicoutimi (Québec) G7H 2B1
CANADA

* Le professeur Amadou Barry fait partie de l’Unité Mixte de recherche INRS-UQAC en santé durable et les locaux de son laboratoire sont situés à l’UQAC.


Soumettre une candidature

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur candidature au professeur Amadou Barry en utilisant le formulaire en ligne.

Le dossier de candidature doit comprendre les documents suivants :

  • CV complet
  • Lettre de motivation (max. : 1 page) décrivant les intérêts de recherche
  • Relevés de notes universitaires
Projet Amadou Barry - Création d’un modèle de prédiction pour améliorer le score de risque polygénique (PRS) face à différentes maladies chez les populations non caucasiennes

Titre du projet : Création d’un modèle de prédiction pour améliorer le score de risque polygénique (PRS) face à différentes maladies chez les populations non caucasiennes

Curriculum vitæ *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Relevé de notes *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Lettre d’intérêt *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Comment avez-vous pris connaissance de ce projet d'études?