Retour en haut

Développement de films biosourcés biodégradable et bioactifs pour application en emballage alimentaire

  • Maîtrise
  • Doctorat
  • Automne
  • Hiver
  • Été
  • Bourse offerte


Description du projet

Environ 50 % des plastiques sont utilisés pour les emballages alimentaires (1 million de tonnes/an). Les déchets générés par les plastiques constituent un problème urgent depuis de nombreuses années en raison de leur résistance à la dégradation. De plus, la production de plastiques conventionnels consomme 65 % plus d’énergie et émet 30 à 80 % plus de gaz à effet de serre que les polymères biosourcés. Il est également reconnu que plus de 30 % de la production totale de fruits et légumes sont perdus. Enfin, 66 % des pertes alimentaires sont dues à des emballages non adaptés. Il existe un besoin urgent de remplacer les emballages plastiques par des films d’emballage biosourcés biodégradables (BBPF). Les BBPF sont dégradés dans l’environnement en raison de processus naturels physiques, chimiques et biologiques (ex : fermentation) et ils imitent les propriétés des polymères conventionnels. Jusqu’à présent, il n’existe pas de système d’emballage commercial répondant à 3 conditions : biosourcé, biodégradable et bio-actif. Le BBPF bioactif contenant des extraits antimicrobiens naturels (NAEs) et des nanoparticules d’argent représente une méthode très innovante pour améliorer la qualité des aliments, les protéger contre la contamination microbienne, augmenter leur temps de stockage, réduire les pertes alimentaires tout en résolvant le problème de fin de vie des emballages alimentaires. Le BBPF bioactif peut également améliorer la qualité de la nourriture.

L’objectif de ce projet est de développer un BBPF bioactif incorporant des NAEs et des nanoparticules d’argent en tant qu’agents antimicrobiens et antioxydants avec des propriétés fonctionnelles améliorées. Dans les années 2020, les marchés mondiaux de l’alimentation et de l’emballage doivent être intégrés dans des stratégies d’économie circulaire via la gestion des ressources. De plus, la demande des consommateurs pour une alimentation plus saine et l’utilisation de BBPF et de NAEs est un critère sociétal important pour promouvoir un tel partenariat entre les laboratoires de recherche universitaires et les industries protagonistes.


Domaines d’études

Biochimie des polymères bioactifs antimicrobiens


Début du projet

Dès que possible.


Direction de recherche

Monique Lacroix, professeure


Profil recherché

  • Être titulaire d’un baccalauréat, maîtrise ou doctorat en chimie, chimie des polymères, microbiologie ou autre discipline pertinente.


Soutien financier

L’INRS offre plusieurs programmes de bourses avantageux. Tous les membres étudiants bénéficient d’un soutien financier durant leurs études aux cycles supérieurs. Ce projet est supporté par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)


Lieu

Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie
531, boulevard des Prairies
Laval (Québec)  H7V 1B7
CANADA


Soumettre une candidature

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur candidature en utilisant le formulaire en ligne.

Le dossier de candidature doit comprendre les documents suivants :

  • CV complet
  • Lettre de motivation
  • Relevés de notes
Monique Lacroix - Dévelopment de films biosourcés biodégradable et bioactifs pour application en emballage alimentaire

Titre du projet : Dévelopment de films biosourcés biodégradable et bioactifs pour application en emballage alimentaire

Curriculum vitæ *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Relevé de notes *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Lettre d’intérêt *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Comment avez-vous pris connaissance de ce projet d'études?