Retour en haut

Mise à l’échelle d’une nouvelle approche de prétraitement des biomasses lignocellulosiques combinant extrusion réactive et biodélignification

  • Doctorat
  • Été
  • Bourse offerte

Description du projet

Matière première d’avenir avec un énorme potentiel, les biomasses lignocellulosiques (BLC) agricoles et forestières sont pourtant largement sous-exploitées. Le ministère québécois de l’Énergie et des Ressources naturelles estime à 7,349 millions de tonnes, la quantité de BLC non utilisée chaque année dans la province faute de débouchés rentables. Le fait est que la rentabilité de la valorisation des BLC est tributaire de l’indispensable prétraitement qu’elles exigent. En effet, le prétraitement à lui seul représente environ 40 % du coût total de la valorisation.               

Le programme de subventions à la découverte du CRSNG qui finance ce projet a permis dans sa première phase de développer une approche novatrice et économique de prétraitement des BLC à l’échelle du laboratoire. Cette approche consiste en un couplage de procédés d’extrusion réactive (REx) et de biodélignification par fermentation solide (FS). La validation de cette approche nécessite de reproduire à plus grande échelle les performances enregistrées à l’échelle laboratoire avec une micro-extrudeuse (11 mm) et un fermenteur solide de laboratoire (5 L). Ainsi, le présent projet vise la mise à échelle de l’approche REx-FS avec d’abord une extrudeuse de 16 mm et un fermenteur solide de 15 L; ensuite avec une extrudeuse de 27 mm et un fermenteur solide de 50 L. Il s’agira prioritairement pour l’étudiant.e d’adopter une démarche expérimentale pour la mise à l’échelle en s’inspirant des travaux déjà réalisés à l’échelle laboratoire. Par la suite, et en fonction des performances obtenues, les données expérimentales permettront de mettre en place un modèle numérique de l’approche REx-FS et de le valider.


Date prévue de début

Été 2023


Direction de recherche

Kokou Adjallé


Programme d’études

Doctorat en sciences de l’eau


Soutien financier

Pour ce projet de doctorat, une bourse de 21 000 $/an minimum est disponible pour une période de 3 ans. Les candidat.e.s détenant une bourse ou admissibles à une bourse du CRSNG ou du FRQNT seront privilégié.e.s


Profil recherché

(1) Maitrise en génie chimique, sciences de l’environnement, biochimie, ou discipline connexe; (2) Expérience en fermentation en bioréacteurs (prérequis); (2) Excellent dossier académique; (3) Connaissance de base en mécanique et en programmation informatique (atout); (4) Esprit créatif, autonome, motivé.e et aptitude à travailler seul.e et en équipe.


Soumission des candidatures

Transmettre un dossier de candidature comprenant tous les documents suivants en utilisant le formulaire ci-dessous : (1) un curriculum vitae incluant une liste de compétences pratiques et techniques et les noms et coordonnées de deux répondants; (2) une lettre de motivation; (3) tous les relevés de notes universitaires. La sélection des candidats se fera à partir du mois de décembre 2022 et se poursuivra jusqu’à ce qu’un.e candidat.e ait été recruté.e.

Kokou Adjallé - Mise à l'échelle d’une nouvelle approche de prétraitement des biomasses lignocellulosiques combinant extrusion réactive et biodélignification

Titre du projet : Mise à l'échelle d’une nouvelle approche de prétraitement des biomasses lignocellulosiques combinant extrusion réactive et biodélignification

Curriculum vitæ *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Relevé de notes *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Lettre d’intérêt *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Comment avez-vous pris connaissance de ce projet d'études?