Promastigotes of Leishmania parasite which cause leishmaniasis in blood with red blood cells and leukocytes, 3D illustration

Rôle de la dérégulation du métabolisme de l’ARN dans les fonctions des macrophages infectés le parasite Leishmania

  • Maîtrise
  • Doctorat
  • Hiver
  • Printemps
  • Bourse offerte

Description du projet

Les parasites protozoaires du genre Leishmania sont les agents responsables des leishmanioses, un groupe de maladies dont les symptômes cliniques vont des lésions cutanées aux pathologies viscérales pouvant entraîner la mort si elles ne sont pas traitées. Malheureusement, aucun vaccin efficace n’a encore été développé et la résistance aux médicaments augmente rapidement. Par conséquent, la situation actuelle reflète un besoin urgent de mieux comprendre les fondements moléculaires des interactions entre Leishmania et sa cellule hôte.

Lors de maladies infectieuses, la régulation de la traduction de l’ARNm permet aux cellules d’ajuster rapidement leurs protéomes mais peut également être exploitée par le pathogène envahisseur. Leishmania habite à l’intérieur de cellules immunitaires appelées macrophages, l’une des lignes de défense les plus puissantes contre l’invasion microbienne. Pour survivre dans cet environnement, le parasite module de nombreux signaux intracellulaires nécessaires à l’activation de la transcription de gènes reliés à la réponse immunitaire. En conséquence, de nombreuses fonctions du macrophage sont affectées. En utilisant une approche de type Omics (polysome profiling couplée au RNA-seq), nous avons récemment démontré qu’en plus de modifier la transcription, Leishmania dérégule de façon sélective la traduction de l’ARNm des macrophages (Chaparro, Leroux et al. 2020 PLoS Pathogens https://doi.org/10.1371/journal.ppat.1008291).

Des analyses bioinformatiques de nos données suggèrent que des fonctions métaboliques, immunitaires et microbicides clés sont détournées par Leishmania via la modulation de la traduction de l’ARNm. Ces résultats nous ont conduits à développer ce projet de recherche, qui a pour objectif d’investiguer plus en profondeur les mécanismes et les conséquences fonctionnelles de l’altération de la traduction de l’ARNm de la cellule hôte dans la progression de la maladie.

À cette fin, nous utiliserons de modèles d’infection in vitro et in vivo à l’aide d’isolats cliniques Leishmania ainsi que de lignées cellulaires mutantes et de souris transgéniques générées par CRISPR-Cas9 en combinaison avec des approches de type omics (RNA-seq, CLIP-seq, BRIC-seq, proteomics) et des échantillons de patients provenant de régions endémiques. Notre objectif à long terme est d’identifier des nouveaux nœuds régulateurs de l’expression des gènes des macrophages qui sont impliqués dans la progression de l’infection afin concevoir des traitements efficaces et sécuritaires et ainsi réduire la morbidité et la mortalité associées aux leishmanioses.

Domaines de recherche

  • Interactions hôte-pathogène
  • Parasitologie
  • Immunité innée
  • Biologie de l’ARN


Direction de recherche

Maritza Jaramillo, professeure


Début du projet

Hiver 2021 | Été 2021


Programme d’études

Maîtrise en virologie et immunologie ou doctorat en virologie et immunologie


Bourse d’études

L’INRS offre plusieurs programmes de bourses avantageux. Chaque étudiante et étudiant bénéficie d’un soutien financier durant ses études aux cycles supérieurs.


Profil recherché

  • Être titulaire d’un baccalauréat ou d’une maîtrise en biologie moléculaire et cellulaire, biochimie, immunologie ou microbiologie.
  • Avoir un intérêt particulier pour les mécanismes moléculaires des interactions hôte – pathogène lors des maladies infectieuses.


Lieu

Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie de l’INRS
531, boul. Armand-Frappier
Laval (Québec) H7V 1B7
Canada


Soumission d’une candidature

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur dossier à la professeure Maritza Jaramillo en utilisant le formulaire en ligne.

Le dossier de candidature doit comprendre ces documents :

  • Lettre de motivation décrivant leurs intérêts de recherche
  • CV Relevé de notes
  • Coordonnées de deux personnes pouvant fournir des références
Projet Maritza Jaramillo - Rôle de la dérégulation du métabolisme de l’ARN dans les fonctions des macrophages infectés le parasite Leishmania

Titre du projet : Rôle de la dérégulation du métabolisme de l’ARN dans les fonctions des macrophages infectés le parasite Leishmania

Curriculum vitæ *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Relevé de notes *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Lettre de motivation *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo

Questions

Maritza Jaramillo
Courriel : maritza.jaramillo@inrs.ca
Voir son profil complet