Retour en haut

Soutien aux étudiant·es ayant une limitation diagnostiquée

Nous croyons à la responsabilité partagée, personnelle et collective de la communauté universitaire pour soutenir les étudiant·es ayant une limitation diagnostiquée dans la réussite de leur projet d’études. Des mesures d’adaptation peuvent être offertes selon le diagnostic. Chaque demande est traitée de façon individuelle et très personnalisée.

Le Service des études et de la réussite étudiante identifie et veille à la mise en place des mesures d’adaptation à prioriser afin de permettre l’accessibilité aux études universitaires des étudiant·es ayant une limitation diagnostiquée, et ce, sans discrimination ni privilège.

Diagnostic santé mentale étudiant

Mandat

Soutenir, informer et accompagner les étudiant·es ayant une limitation diagnostiquée.

Mettre en place et offrir des services favorisant l’accessibilité aux études universitaires aux étudiant·es ayant une limitation diagnostiquée.

Sensibiliser et collaborer avec le personnel de l’INRS dans l’offre de services et dans l’application des mesures d’adaptation offertes aux étudiant·es ayant une limitation diagnostiquée.

Exemples de limitations diagnostiquées :

  • Trouble d’apprentissage : dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, etc.
  • Trouble neurologique : dysphasie, trouble du spectre de l’autisme, épilepsie, traumatisme craniocérébral, sclérose en plaques, dysphasie, etc.
  • Trouble de santé mentale persistant : trouble anxieux, trouble de personnalité limite, trouble de l’humeur, trouble alimentaire, etc.
  • Trouble organique : diabète, cancer, fibromyalgie, migraines chroniques, etc.
  • Déficience physique ou motrice : paralysie cérébrale, spina-bifida, dystrophie musculaire, ataxie, etc.
  • Déficience sensorielle : déficience visuelle, déficience auditive
  • Incapacité temporaire : commotion cérébrale, fracture, trouble d’adaptation, blessure, traitement médical, etc.

Mesures d’adaptation

Les mesures d’adaptation sont propres aux besoins particuliers de chaque personne et ne relèvent pas seulement de la limitation diagnostiquée.

Voici quelques exemples de mesures d’adaptation pouvant être mises en place selon le diagnostic :

  • Temps supplémentaire lors des examens
  • Local adapté lors de la passation d’examens
  • Accès à des logiciels spécialisés (ex. : aide à la lecture, à l’écriture)
  • Supervision pédagogique

Dans l’objectif d’accompagner l’étudiant·e vers la réussite de ses études, une évaluation trimestrielle des mesures est réalisée par l’orthopédagogue des Services à la vie étudiante. Cette évaluation sert à vérifier que les mesures sont suffisantes et adéquates, ou si des changements doivent être apportés.

Admissibilité

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur exige la présence d’un diagnostic pour qu’une personne puisse être admissible aux mesures d’accommodement au sein des collèges et des universités québécoises. De plus, les preuves diagnostiques doivent être émises par des professionnels pratiquant au Québec.

Comment faire une demande

Pour effectuer une demande de soutien ou pour toutes questions, écrivez à l’adresse sve@inrs.ca.