Retour en haut

Gestion des eaux en milieu urbain

  • Stage de 1er cycle
  • Été
  • Bourse offerte

Description

Le ou la stagiaire collaborera avec la professeure responsable et les étudiant(e)s de 2e et 3e cycles participant aux trois projets de recherche suivants. Il ou elle travaillera au sein d’une équipe dynamique de chercheur(e)s et d’étudiant(e)s de 1er, 2e et 3e cycles menant des recherches sur diverses problématiques liées à la gestion des eaux en milieu urbain.


Stage 1 : Suivi et modélisation de la performance environnementale d’ouvrages de gestion durable des eaux pluviales

Objectifs principaux du projet : i) étudier la performance hydrologique et environnementale d’ouvrages de gestion durable des eaux pluviales; et ii) développer des outils pour amélioration la conception de ces ouvrages. Le ou la stagiaire devra réaliser des travaux de terrain (mesures et collecte d’échantillons d’eau), colliger et analyser les données récoltées, participer à l’application de modèles mathématiques (hydrologie / hydraulique / qualité de l’eau / optimisation) et rédiger des rapports d’étape.


Stage 2 : Modélisation et étude en laboratoire de la qualité de l’eau dans les réseaux de distribution d’eau potable

L’objectif principal du projet est d’améliorer la performance de modèles mathématiques permettant de calculer la concentration de divers paramètres de qualité de l’eau dans les réseaux de distribution d’eau potable. Le ou la stagiaire devra réaliser des essais au laboratoire de simulation hydraulique de l’INRS, qui reproduit à échelle réduite un réseau de distribution d’eau potable, colliger et analyser les données récoltées, participer à l’application de modèles mathématiques (hydraulique / qualité de l’eau / optimisation) et rédiger des rapports d’étape.


Stage 3 : Étude de la corrosion des conduites d’eau potable

L’objectif principal du projet est d’améliorer les connaissances au sujet des moyens qui permettent de ralentir la détérioration des réseaux d’eau potable. Plus spécifiquement, le ou la stagiaire travaillera à la collecte et à l’analyse de composantes du réseau d’aqueduc de Québec dont la corrosion est la cause principale de détérioration, puis à la compilation des résultats. Il ou elle participera également aux réunions d’équipe, réalisera des analyses statistiques et rédigera des rapports d’étape.


Date et durée

À compter du 2 mai 2022 pour environ 16 semaines


Financement

Les stages sont rémunérés.


Supervision

Sophie Duchesne


Profil recherché

Être étudiant au baccalauréat en génie civil, des eaux ou physique à temps plein à la session d’hiver 2022 et poursuivre à la session d’automne 2022. Détenir un permis de conduire valide est un atout.


Soumission d’une candidature

stages.ete.inrs.ca