Vie privée en contexte numérique : recherche en partenariat avec Bibliothèques et Archives nationales du Québec (BAnQ)

  • Stage de 1er cycle
  • Été
  • Bourse offerte

Description du stage

Le stage s’inscrit dans le cadre d’un projet d’équipe sur la gouvernance des données d’usage dans le milieu culturel. Les données d’usage sont générées par l’activité des usagers d’un service informatisé (compte usager, parcours de navigation en ligne, tableaux de bord des médias sociaux, etc.) renseignant sur les profils, goûts et comportements des publics.

Elles soulèvent des défis éthiques en lien avec la protection de la vie privée. L’objectif du projet est de documenter la perspective des usagers concernant la gouvernance des données d’usage collectées par BAnQ. Le projet mesurera les perceptions des divers groupes d’usagers de BAnQ vis-à-vis du respect de leur vie privée.


Tâches du stagiaire

  • Participation à la revue de littérature : collecte de publications, classement des documents dans un logiciel bibliographique, synthèses thématiques.
  • Participation à une étude de cas (sondage) : pré-test du formulaire, contribution au plan d’analyse des données et à la rédaction d’un rapport sur les résultats.
  • Participation à l’organisation d’un atelier de mobilisation des connaissances.


Responsable de stage

Le stage sera supervisé par Nathalie Casemajor, professeure et chercheuse spécialisée dans les domaines de la culture et du numérique. Le ou la stagiaire intégrera le cadre de la Chaire Fernand-Dumont sur la culture.


Lieu du stage

SI les mesures sanitaires le permettent, le stage se déroulera en personne à l’INRS. Sinon, le stage se déroulera à distance.

Centre Urbanisation Culture Société
385, rue Sherbrooke Est
Montréal (Québec) H2X 1E3


Durée du stage

Le stage se déroulera entre les mois de mai et d’août 2021 et sera d’environ 30h/semaine. Les modalités précises seront à discuter avec la chercheuse principale.


Exigences particulières pour le stage

  • Étudiant de 1er cycle ou de 2e cycle en sciences sociales.
  • Études culturelles, sociologie, communication, science politique, anthropologie ou autre domaine pertinent.
  • Bonnes capacités de rédaction et de synthèse.
  • Maitrise de l’anglais (lu et compris).
  • Un intérêt pour les sujets en lien avec l’art et la culture, les technologies numériques et/ou la défense des libertés civiles, un atout.
  • Un intérêt pour les méthodes quantitatives, un atout.


Soumission d’une candidature

Les candidates et candidats doivent remplir le formulaire en ligne et joindre les documents requis (CV, lettre de motivation, relevé de notes).