Asmaa Errachidi, stagiaire (2011) au Laboratoire d’électrotechnologies environnementales et procédés oxydatifs de l'INRS

Dégradation des PFAS par procédé électro-catalytique avancé (ECA)

  • Stage postdoctoral
  • Hiver
  • Bourse offerte

Description du stage

Ce projet R&D vise à tirer profit des propriétés uniques des nanomatériaux pour développer de nouveaux procédés électro-catalytiques avancés (ECA) hautement efficaces pour décontaminer les eaux des polluants organiques persistants (tels les perfluoroalkyliques et polyfluoroalkyliques, PFAS).

Les travaux de R&D s’articuleront autour des trois principaux volets interdépendants suivants :

  1. L’élaboration et l’optimisation des propriétés catalytiques de nouvelles anodes et cathodes nanostructurées. Ces électrodes doivent offrir de grandes surfaces effectives pour l’oxydation efficace des PFAS jusqu’à leur minéralisation.
  2. La conception et la réalisation de réacteurs ECA de nouvelle génération intégrant les électrodes nanostructurées, et l’optimisation de leur fonctionnement électro-oxydatif pour l’élimination des PFAS présents dans différents types d’eaux d’intérêt pour nos partenaires industriels.
  3. Le développement d’outils analytiques les plus appropriés afin d’être en mesure d’identifier et quantifier les PFAS ainsi que les sous-produits de dégradation combinant des molécules connues et inconnues.

La ou le stagiaire de niveau postdoctoral sera sous la supervision du professeur Patrick Drogui de l’INRS. Elle ou il s’impliquera dans ces travaux et s’occupera des aspects reliés au design du réacteur prototype et du fonctionnement optimal des réacteurs ECA de traitement des PFAS.

La ou le stagiaire de niveau postdoctoral devra s’occuper des aspects liés au design du réacteur prototype (en mode batch et continu) et à l’intégration et la convergence des différents résultats et composantes afin de livrer un procédé ECA efficace qui répond aux besoins du projet. Elle ou il devra aussi travailler en synergie avec les doctorantes et doctorants qui travailleront sur le projet.

Elle ou il assurera le suivi régulier avec nos partenaires industriels pour les échanges des échantillons réels d’eaux contaminées aux PFAS et à leurs analyses subséquentes après le traitement EC.


Supervision du stage postdoctoral

Patrick Drogui, professeur


Début du stage postdoctoral

Janvier 2021


Profil recherché

  • Doctorat en génie des procédés ou autre discipline liée au projet de stage
  • Faire preuve d’indépendance, de motivation et posséder des compétences en communication


Rémunération

Selon le taux institutionnel


Lieu

Centre Eau Terre Environnement
490, rue de la Couronne Est
Québec (Québec) G1K 9A9
Canada


Soumission d’une candidature

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur dossier au professeur Patrick Drogui en utilisant le formulaire en ligne.

Le dossier de candidature doit comprendre ces documents, regroupés en un seul fichier PDF :

  • CV complet
  • Résumé des intérêts de recherche (1 page maximum)
Projet Patrick Drogui - Dégradation des PFAS par procédé électro-catalytique avancé (ECA)

Titre du projet : Dégradation des PFAS par procédé électro-catalytique avancé (ECA)

Curriculum vitæ *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Relevé de notes *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo
Lettre de motivation *
Taille de téléchargement maximum : 5 Mo