Les personnes allergiques auraient moins de risque de développer un cancer

14 février 2011

( mise à jour : 14 février 2011 )

Photo : Radio-Canada

 


« Les personnes allergiques seraient moins touchées par le cancer, lisait-on dans le magazine L’Express du 26 janvier dernier. Nous recevons Mariam El-Zien, épidémiologiste et rédactrice principale de l’article qui a conclu que les personnes atteintes d’allergies auraient moins de risque de développer un cancer. 
 
Leur hypothèse : l’asthme et l’eczéma sont des maladies allergiques provoquées par une hyperréactivité du système immunitaire, un état qui permettrait peut-être d’éliminer plus efficacement les cellules anormales et ainsi réduire les risques de cancer. »

 

Source : Radio-Canada

 

Madame Mariam El-Zein est stagiaire postdoctorale au laboratoire de la professeure de Marie-Claude Rousseau.

 

Pour écouter l’entrevue à l’émission L’après-midi porte conseil de la Première chaîne de Radio-Canada, cliquez ici.