L’humour au temps d’Internet et des réseaux sociaux : une formule gagnante

9 mai 2012

( mise à jour : 9 mai 2012 )


« Le Web serait-il en train de devenir le nouvel espace de valorisation, de crédibilisation et de diffusion de l’humour au Québec, plus important que l’a été jusqu’à aujourd’hui le Festival Juste pour rire ? Oui, répond sérieusement une chercheuse de l’Observatoire de l’humour qui, depuis plusieurs mois, a passé au crible cette mutation technologique qui frappe l’univers des clowns et de leur art. Des clowns de plus en plus 2.0 et qui gagnent à l’être, selon elle.

 

Pour Christelle Paré, de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), qui dévoilait hier le fruit de son travail dans le cadre du 80e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas), le Web sied parfaitement aux humoristes qui sont de plus en plus nombreux à investir ce territoire pour décrisper les foules. »

 

Lisez l’article complet sur le site du journal Le Devoir, 9 mai 2012.

 

Congrès de l’ACFAS – L’industrie de l’humour se numérise et gagne

Le Devoir

Mercredi 9 mai 2012, p. A4

Journaliste : Fabien Deglise