Aventures dans la 3e dimension…

À l’automne 2015, deux grandes plaques en bronze sont sorties d’un entrepôt sur le campus de Laval de l’INRS. Il s’agit des plaques qui se trouvaient à l’entrée de l’Institut de microbiologie et d’hygiène de l’Université de Montréal, à Laval.

Fondé en 1938, l’Institut achète en 1939 des terrains à Laval. Toutefois, ce n’est seulement en 1963 que l’Institut quitte définitivement l’Université de Montréal pour s’établir où il se trouve aujourd’hui. On peut donc présumer que c’est vers cette époque que les plaques sont installées près de la guérite. Elles y demeurent peu longtemps, car en 1975 l’Institut change de nom et devient l’Institut Armand-Frappier. On peut donc présumer que les plaques sont remisées peu de temps après.

C’est donc quarante ans plus tard qu’elles revoient la lumière du jour, le Service des immeubles et équipements du campus de Laval voulant libérer de l’espace dans ses entrepôts. C’est à partir de ce moment que le Service des archives et de la gestion documentaire de l’INRS intervient pour préserver ces objets. Bien que vos archivistes travaillent surtout sur… des archives (!), il peut arriver que des objets tridimensionnels soient aussi conservés en complément à notre patrimoine documentaire.

Une aventure tout à fait inattendue dans la 3e dimension avec un résultat heureux!

Le Service des archives et de la gestion documentaire de l’INRS.