Haut de page
Haut de page

Dossier

Infiniment petit, infiniment rapide

Le célèbre physicien Richard Feynman disait lors d’une conférence à l’université Cornell en 1964 : « Je crois pouvoir affirmer que personne ne comprend vraiment la physique quantique ».

Cette branche exotique de la physique a été développée dans la première moitié du 20e siècle. La physique quantique décrit la manière dont se comportent les objets microscopiques, comme les électrons et les photons, à toutes les échelles de l’univers, du Big bang aux atomes.

L’exemple le plus connu pour illustrer la physique quantique est celui du chat de Schrödinger qui serait à la fois mort et vivant. Mais saviez-vous que ce domaine se trouve aussi au cœur de la technologie moderne ? Le laser exploite les propriétés quantiques des atomes pour produire une lumière unique en son genre. Les composants électroniques miniaturisés dans nos appareils électroniques reposent sur ses lois. Et l’informatique se prête maintenant au jeu.

Le domaine de l’infiniment petit et de l’infiniment rapide a encore beaucoup à offrir aux scientifiques. Ils repoussent les limites d’intensité des lasers. Ils se servent des propriétés de la lumière pour développer des capes d’invisibilité ou créer l’ordinateur quantique de demain. Ils développent des matériaux aux caractéristiques uniques.

Apprenez-en plus sur les chercheuses et chercheurs de l’INRS qui révolutionnent la physique moderne.