Retour en haut

Analyse comparative dans 7 villes à travers le monde de l’exposition des cyclistes aux pollutions atmosphériques et sonores

2 décembre 2021

De 12 h 30 à 13 h 30

En ligne sur la plateforme Zoom et en présentiel

Centre Urbanisation Culture Société

Salle 2109

385, rue Sherbrooke Est

Montréal (Québec)  H2X 1E3

Gratuit

Ouvert à toutes et à tous

La communauté universitaire et le grand public sont invités à assister à l’atelier intitulé Analyse comparative dans 7 villes à travers le monde de l’exposition des cyclistes aux pollutions atmosphériques et sonores le 2 décembre 2021 de 12 h 30 à 13 h 30. L’atelier sera donné par Jérémy Gelb, doctorant en études urbaines à l’INRS.

L’atelier prendra la forme d’une communication de 35 minutes suivie d’une période d’échanges. Il se tiendra en présentiel et sur la plateforme Zoom. L’événement est ouvert à la communautaire universitaire comme au grand public, et s’inscrit dans la série des ateliers-midi quantitatifs du Centre Urbanisation Culture Société.


Résumé

Le vélo comme moyen de transport a un ensemble d’impacts positifs au niveau individuel (amélioration de la santé physique, mentale, mobilité à faible coût) et collectif (réduction de la congestion, du bruit environnemental, des émissions de polluants atmosphériques, des coûts de santé, etc.). Cependant, les cyclistes sont des usagers de la route particulièrement exposés aux pollutions atmosphériques et sonores, ce qui constitue une forme d’injustice en transport et une barrière potentielle à l’utilisation du vélo. La question de ces expositions n’est actuellement pas prise en compte dans la planification cyclable. Ceci s’explique en partie par une forte incertitude dans la littérature sur les facteurs contribuant à augmenter ou réduire l’exposition des cyclistes à ces pollutions.

Exposition des cyclistes à la pollution
L’étudiant Jérémy Gelb a comparé l’exposition des cyclistes aux pollutions atmosphérique et sonore dans sept métropoles, de Montréal à Delhi en passant par Paris.

L’étude que nous présentons ici tente d’apporter des éléments de réponses en se basant sur des collectes de données intensives sur l’exposition des cyclistes aux pollutions atmosphériques et sonores dans sept villes (Montréal, Toronto, Paris, Lyon, Copenhague, Mumbai, et Delhi) dans une perspective comparative. Des modèles généralisés additifs incluant les dimensions spatiale et temporelle ont été développés pour déterminer quels facteurs de l’environnement urbain contribuent significativement à augmenter ou réduire l’exposition des cyclistes aux NO2 et au bruit environnemental. Les modèles obtenus ont également été utilisés pour prédire et cartographier les niveaux d’exposition relatifs potentiels des cyclistes à ces deux polluants sur l’ensemble des territoires d’études. Les cartes ainsi obtenues offrent des perspectives en matière de planification et d’aménagement des infrastructures cyclables particulièrement intéressantes.


Biographie

Jérémy Gelb termine sa thèse en études urbaines sous la direction de Philippe Apparicio, au Laboratoire d’équité environnementale (LAEQ) à l’Institut national de la recherche scientifique dans le programme en études urbaines. Cette thèse porte sur l’exposition des cyclistes aux pollutions atmosphériques et sonore dans 8 villes à travers le monde et se penche notamment sur les caractéristiques de l’environnement urbain permettant de réduire ces expositions dans une perspective de planification et d’aménagement.

Les travaux récents de Jérémy Gelb portent donc sur des questions de transport, de qualité environnementale, d’équité environnementale en mobilisant principalement des méthodes quantitatives et spatiales. Il est également l’auteur de deux packages d’analyse spatiale dans le logiciel libre R : geocmeans et spNetwork.