Retour en haut

Qualité de vie au travail dans les administrations publiques pendant la pandémie de COVID-19

L'INRS invite la communauté universitaire et le grand public à un atelier le 17 novembre 2022 de 12 h 30 à 13 h 30.

17 novembre 2022

De 12 h 30 à 13 h 30

Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS (salle 1106)

385, rue Sherbrooke Est

Montréal (Québec)

Possibilité de se connecter par Zoom

 

Ouvert à toutes et à tous

Résumé

La qualité de vie au travail (QVT) fait l’objet d’un intérêt croissant dans la recherche académique, car elle représente un levier pour favoriser le bien-être des travailleurs, mais aussi un outil permettant aux organisations de se distinguer comme employeur de choix. Du point de vue de la gestion du personnel public, la QVT des employés constitue un enjeu important dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre puisqu’elle pourrait aider les organisations du secteur public à progresser vers leur objectif de devenir un employeur de choix et à attirer et retenir des travailleurs hautement qualifiés. Par ailleurs, plusieurs raisons justifient la pertinence de se focaliser sur la QVT dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Premièrement, il a été documenté que la pandémie a un impact négatif sur la santé psychologique de la population générale. Deuxièmement, de nombreux travailleurs ont été poussés vers le télétravail. Troisièmement, les travailleurs du secteur public ont également rencontré des défis spécifiques liés à la COVID-19. À partir d’un échantillon de 1 192 travailleurs âgés de 21 à 69 ans recueilli via un questionnaire électronique distribué entre décembre 2020 et février 2021, une comparaison de la QVT entre les travailleurs de différentes administrations publiques et du secteur privé est effectuée. Nos résultats montrent que, comparativement aux travailleurs de la fonction publique québécoise, les travailleurs du secteur privé ont une QVT plus élevée, alors que les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux et du secteur scolaire primaire et secondaire ont une QVT plus faible.


Biographie

Maude Boulet est professeure en gestion des ressources humaines dans le secteur public à l’École nationale d’administration publique (ENAP) et elle se spécialise dans les thématiques touchant l’équité en emploi et la qualité de vie au travail. Elle détient un doctorat en relations industrielles de l’Université de Montréal. Sa thèse portait sur l’évolution de la qualité d’emploi des immigrants comparativement aux natifs au Québec. Elle a poursuivi ses travaux sur l’équité et l’articulation emploi-famille en tant que chercheure postdoctorale à la Chaire de recherche du Canada en statistiques sociales et changement familial au Département de sociologie de l’Université McGill.


À propos des Ateliers quantitatifs UCS

L’atelier prendra la forme d’une communication de 35 minutes suivie d’une période d’échange. La série d’Ateliers-midi quantitatifs du Centre Urbanisation Culture Société vise à dynamiser la communauté de chercheuses et chercheurs montréalais en sciences sociales mobilisant des méthodes quantitatives dans leurs travaux. Étudiant·es et professeur·es sont invité·es à y participer et soumettre des propositions de présentation.