Mais pourquoi je deviendrais adulte?

15 janvier 2012

( mise à jour : 15 janvier 2012 )


Le chercheur postdoctoral Jocelyn Lachance, du Centre Urbanisation Culture Société, vient de publier un ouvrage aux Presses de l’Université Laval (L’adolescence hypermoderne : le nouveau rapport au temps des jeunes) dont traite le journal Le Soleil dans sa section Famille du dimanche 15 janvier.

 

« Le sentiment de manquer de temps, de vivre dans l’accumulation des choses faites et à faire n’est pas exclusif aux adultes. Cela fait aussi partie du quotidien de certains adolescents pour qui le rapport au temps est complexe. Loin du catastrophisme, Jocelyn Lachance, chercheur postdoctoral à l’Observatoire jeunes et société de l’Institut national de la recherche scientifique, présente dans son dernier livre cette adolescence hypermoderne coincée entre jeunesse effrénée et injonction d’autonomie.

 

[…]

 

L’auteur de L’adolescence hypermoderne insiste : “ Ce n’est pas tous les adolescents qui vivent ainsi le rapport au temps, et ce rapport n’est pas du tout malsain. ” »

 

Lisez les deux articles sur LaPresse.ca

Mais pourquoi je deviendrais adulte? et Adolescence et hypermodernité : être la dernière version de soi
Le Soleil
Dimanche 15 janvier 2012, p. 27-28
Journaliste : Sophie Gall