Mieux se défendre contre les inondations

10 mai 2011

( mise à jour : 10 mai 2011 )


Alain Mailhot du Centre INRS-ETE


Avec le réchauffement climatique, les inondations comme celle de la rivière Richelieu risquent d’être plus fréquentes au Québec. C’est ce qu’affirment aujourd’hui des chercheurs québécois réunis au congrès de l’ACFAS à Sherbrooke. Ils recommandent au gouvernement de mettre sur pied un plan national d’urgence pour aider les municipalités à mieux se défendre contre les inondations. « Francois Brissette » ingénieur hydrologue et professeur, ETS. « Alain Mailhot » chercheur et professeur, INRS.
 

Téléjournal de 22h
9 mai 2011, reportage à 5m30s