Retour en haut

Égalité et diversité en emploi

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) souscrit aux programmes d’accès à l’égalité et d’équité en emploi pour les femmes, les Autochtones, les personnes handicapées et les minorités visibles et ethniques.

Engagement de l’INRS

L’INRS souhaite que les membres de son personnel reflètent la diversité de la population. En effet, dans un milieu de recherche et de formation comme le nôtre, où la grande pluralité des connaissances et des savoir-faire est source de fierté, la diversité des ressources humaines est une grande richesse à mettre en valeur.

Sur le plan légal, l’INRS est assujetti aux exigences d’équité en matière d’emploi du Programme de contrats fédéraux et à celles du Programme d’accès à l’égalité en emploi du gouvernement du Québec.

Objectifs des programmes

Ces programmes visent à contrer la discrimination en emploi. Ils ont été créés pour que les membres de groupes historiquement discriminés (les « groupes visés ») soient représentés équitablement au sein du personnel des organisations assujetties. Ils permettent de repérer ou de supprimer les éléments potentiellement discriminatoires des processus d’embauche et de gestion du personnel.

Dans le cadre de ces programmes, l’INRS doit notamment analyser ses effectifs afin de déterminer, pour chaque type d’emploi, le nombre de personnes faisant partie des groupes visés. Afin de collecter les données nécessaires à cette analyse, tous les membres du personnel sont invités à remplir un questionnaire d’auto-identification.

Groupes visés

Les groupes visés par le Programme d’équité en matière d’emploi et le Programme d’accès à l’égalité en emploi (PAEÉ) sont les suivants :

  • les femmes;
  • les Autochtones, c’est-à-dire les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada;
  • les personnes handicapées;
  • les minorités visibles, c’est-à-dire les personnes autres que les Autochtones, qui ne sont pas de couleur blanche;
  • les minorités ethniques, c’est-à-dire les personnes autres que les Autochtones et les personnes faisant partie d’une minorité visible, et dont la langue maternelle n’est ni le français ni l’anglais (visé par le PAEÉ uniquement).

Pourquoi m’auto-identifier?

Les informations recueillies grâce au questionnaire d’auto-identification permettront à l’INRS de déterminer où il se situe en matière de représentativité. L’INRS pourra ainsi se fixer des objectifs et prendre des mesures visant à combler les sous-représentations observées.

Par ailleurs, si vous possédez les compétences requises pour exercer un emploi, vous identifier à un groupe visé pourrait vous permettre d’obtenir une priorité d’embauche ou de promotion.

La sélection se fait toujours sur la base des compétences et de l’expérience. C’est à compétences équivalentes que sera mise de l’avant la candidature d’une personne de l’un des groupes visés.

Candidates et candidats externes

Nous encourageons fortement les candidates et candidats qui s’identifient à l’un ou l’autre des groupes visés à répondre aux questions de la section Égalité en emploi lors de leur application en ligne à l’un des postes à pourvoir ou lors de l’envoi spontané de leur candidature.

Membres du personnel de l’INRS

Les membres du personnel de l’INRS peuvent mettre à jour leur auto-identification en tout temps en communiquant avec la personne responsable de l’équité, de la diversité et de l’inclusion, à edi@inrs.ca. Cette personne leur transmettra un lien vers le questionnaire à compléter.

Ressources

Pour plus d’information sur le processus d’auto-identification vous pouvez consulter la documentation ci-jointe produite par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse :

Qu’est-ce qu’un formulaire d’auto-identification?