Retour en haut

Technicienne ou technicien de recherche – Poste contractuel

Centre Eau Terre Environnement à Québec

Offre d’emploi no 22091

Affichage interne et externe | 16 juin 2022 au 30 juin 2022

Sommaire de la fonction

Relevant de la responsable des laboratoires du Centre Eau Terre Environnement, la personne prend part aux opérations menées au laboratoire de biotechnologies environnementales (LBE) dans le cadre de la réalisation des divers projets de recherche. Elle participe aussi à l’entretien et à la maintenance des équipements du laboratoire.

Principales tâches et responsabilités

Plus spécifiquement, elle est appelée à participer aux opérations du laboratoire en opérant les différents équipements de la plate-forme, dont des fermenteurs jusqu’à 2 000 L ainsi qu’en s’occupant de la mise en place de traitements tels que l’hydrolyse, la centrifugation, le séchage et la formulation.

Elle effectue les diverses tâches liées aux activités du laboratoire, telles que la préparation de milieux de culture, l’étalonnage de sondes de mesure diverses, la prise d’échantillons, les analyses de contrôle de qualité, la manutention des substrats et des produits finis (déplacement de cuves mobiles, utilisation d’un transpalette) etc.

Elle participe à la conception et/ou à la mise en place de montages expérimentaux ainsi qu’à la planification des aspects techniques liés à la réalisation des essais scientifiques.

Elle doit s’assurer du bon fonctionnement des équipements (bioréacteurs, centrifugeuse, séchoir, unité de filtration, etc.) afin que ceux-ci soient opérationnels. Elle assume certaines tâches liées à l’entretien de certains de ces équipements

Elle peut être appelée à interagir avec les partenaires académiques et industriels en lien avec l’analyse de résultats et à la rédaction/présentation de rapports techniques.

Elle peut être appelée à initier au travail les nouveaux membres du personnel, à participer à l’initiation de la communauté étudiante et à diriger du personnel de soutien, à collaborer à son entraînement, à répartir et à en vérifier l’exécution.

Elle veille aussi à la mise en place et au respect des procédures de bonne tenue des espaces de travail par les différents utilisateurs du laboratoire.

Elle accomplit temporairement les tâches d’un poste connexe ou exceptionnellement les tâches d’un poste inférieur lorsque requis. La liste des tâches et responsabilités déjà énumérées est sommaire et indicative.

Exigences normales et habiletés particulières

Scolarité

  • Détenir un diplôme ou une attestation d’études collégiales en microbiologie, biotechnologie ou tout autre domaine pertinent.

Expérience

  • Posséder une expérience en milieu industriel et/ou en bioprocédé sera un atout.

Autres

  • Bonne connaissance des techniques de base en microbiologie et en biochimie;
  • Connaissance des procédures standards de contrôle de qualité;
  • Bonne maîtrise de la langue française;
  • Autonomie, sens de l’initiative et débrouillardise;
  • Capacité à diagnostiquer et à corriger des problèmes mineurs sur les équipements;
  • Capacité à travailler en équipe;
  • Bonne flexibilité relativement aux horaires de travail quant à la nature des tâches à accomplir;
  • Bonne connaissance de la langue anglaise (parlée et écrite).

Lieu de travail

Institut national de la recherche scientifique
Centre Eau Terre Environnement
2605, boulevard du Parc Technologique
Québec (Québec) G1P 4S5

Traitement

Poste à temps plein : 35 heures par semaine.

Conformément à l’échelle salariale classe 8, le salaire de technicienne ou technicien de recherche niveau 1 peut varier entre 27,81$ et 38,12$ l’heure selon l’expérience et la formation. Ce poste est couvert par la convention collective du Syndicat des chercheurs de l’Université du Québec (SCUQ-CSN).

Comment postuler ?

L’INRS encourage les personnes candidates répondant aux exigences du poste, à postuler au plus tard le 30 juin 2022.

Souscrivant à un Programme d’accès à l’égalité en emploi (PAÉE) et valorisant l’équité, la diversité et l’inclusion, l’INRS invite toutes les personnes qualifiées à présenter leur candidature, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes en situation de handicap. La priorité devra être toutefois accordée aux personnes ayant le statut de citoyenne ou citoyen canadien ou de résidente ou résident permanent.

Les outils de sélection peuvent être adaptés aux besoins des personnes en situation de handicap, et ce, à toutes les étapes du processus de recrutement. Si vous prévoyez avoir besoin de mesures d’adaptation, ou pour toutes questions concernant l’équité, la diversité et l’inclusion à l’INRS, veuillez vous adresser, en toute confidentialité à edi@inrs.ca uniquement pour les questions ÉDI.