Retour en haut

Trois (3) postes de professeures ou professeurs – Unité mixte de recherche INRS-UQO – Secteur cybersécurité

Centre Énergie Matériaux Télécommunications

No 21143

Prolongation de la période d’affichage jusqu’à ce que le poste soit pourvu

Affichage interne et externe | Poste menant à la permanence

Sommaire de la fonction

L’INRS – Centre Énergie Matériaux Télécommunications (EMT), désire combler trois nouveaux postes de professeur.e.s menant à la permanence dans le cadre de l’Unité Mixte de Recherche (UMR) mise en place entre l’INRS et l’UQO, avec un fort potentiel de transfert de connaissances et de technologies vers les utilisateurs, dans le secteur de la cybersécurité.

L’INRS est une université de recherche (cycles supérieurs) qui s’est régulièrement classée au premier rang au Canada pour son intensité de recherche. Le Centre Énergie Matériaux Télécommunications regroupe plusieurs experts de réputation mondiale en télécommunications, spécialisés, entre autres domaines, dans le développement de technologies numériques. L’UQO est quant à elle active dans le domaine de la cybersécurité depuis 20 ans avec son Laboratoire de recherche en sécurité informatique et est déjà engagée dans la formation en cybersécurité aux cycles supérieurs. L’UQO prévoit enrichir prochainement son offre de formation par un nouveau programme au baccalauréat.

L’unité mixte de recherche INRS-UQO en cybersécurité est située sur le campus de l’UQO à Gatineau, près de la région de la capitale nationale, et fait partie de Connexité, la zone d’innovation de Gatineau conçue pour stimuler l’innovation technologique et sociale dans les domaines de la cybersécurité, de l’identité numérique et du mieux-être numérique.

Principales tâches et responsabilités

  • Les trois nouveaux professeur.e.s devraient mener des recherches de pointe sur des sujets liés à la cybersécurité et pourraient enseigner des cours dans ces programmes.
  • Bien que ces postes soient essentiellement axés sur la recherche, une expérience en enseignement sera considérée comme un atout, tout comme l’enseignement de cours liés à la cybersécurité.

Exigences normales et habiletés particulières

  • Être titulaire d’un doctorat en informatique, en génie électrique, en génie informatique, en ingénierie informatique, ou dans un domaine connexe.
  • Démontrer son potentiel pour construire un programme de recherche original et financé dans le domaine de la cybersécurité.
  • Les candidat.e.s doivent également démontrer comment ils peuvent utiliser leur expertise pour renforcer la recherche collaborative avec les professeur.e.s existant.e.s du Centre de recherche EMT et de l’UQO.
  • Des candidat.e.s possédant les domaines d’expertise (non exclusifs) suivants sont recherchés : confidentialité et sécurité des données ; la sécurité des systèmes cyber-physiques et des systèmes embarqués ; Sécurité de l’IoT, de la blockchain et du cloud/fog computing ; cybersécurité, intelligence artificielle et systèmes de cybersécurité autonomes ; et la cryptographie quantique et post-quantique.
  • Les candidat.e.s dans d’autres domaines de la cybersécurité sont fortement encouragé.e.s à postuler.
  • L’embauche est prévue au niveau de professeur.e adjoint.e, mais les candidat.e.s au niveau de professeur.e agrégé.e seront également considéré.e.s.

Langue de travail

La langue de travail à l’INRS et à l’UQO est le français. La maîtrise de l’anglais est requise. Les candidats qui ne maîtrisent pas parfaitement le français sont fortement encouragés à postuler. S’ils sont choisis pour le poste, les ressources nécessaires seront mises à leur disposition pour apprendre le français.

Lieu de travail

UQO – Gatineau Campus
283 boulevard Alexandre-Taché
P.O. Box 1250, Station Hull
Gatineau (Québec) J8X 3X7
Canada

Traitement

Selon la convention collective en vigueur à l’INRS.

Comment postuler ?

Les candidats doivent soumettre i) une brève lettre d’intérêt, ii) un énoncé de 3 pages des réalisations de recherche dans le domaine de la cybersécurité et des objectifs de recherche future, y compris des collaborations potentielles avec les professeurs existants de l’INRS-EMT et de l’UQO, iii) un CV complet, iv ) un énoncé de l’expérience et de la philosophie de l’enseignement et de la supervision, et v) les noms et coordonnées de trois références. Le concours sera affiché jusqu’à ce que le poste soit pourvu. Des entretiens auront lieu peu de temps après.

Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en considération.

Dans l’éventualité où des documents complémentaires devraient être joints à votre candidature, et ce, seulement s’il s’agit d’un format impossible à télécharger, nous vous invitons à les faire parvenir à l’adresse suivante :

Direction
Institut national de la recherche scientifique
Centre Énergie Matériaux Télécommunications
1650 Boul. Lionel-Boulet
Varennes, Quebec J3X 1S2
CANADA

Souscrivant à un Programme d’accès à l’égalité en emploi (PAÉE) et valorisant l’équité, la diversité et l’inclusion, l’INRS invite toutes les personnes qualifiées à présenter leur candidature, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes en situation de handicap. Selon la Loi canadienne en matière d’emploi, la priorité sera donnée aux personnes ayant le statut de citoyen canadien ou de résident permanent.

Les outils de sélection peuvent être adaptés aux besoins des personnes en situation de handicap, et ce à toutes les étapes du processus de recrutement. Si vous prévoyez avoir besoin de mesures d’adaptation, ou pour toutes questions concernant l’équité, la diversité et l’inclusion à l’INRS, veuillez joindre, en toute confidentialité, le edi@inrs.ca.

L’INRS demande également à ses comités de sélection de tenir compte des interruptions de carrière et des circonstances spéciales lors de l’évaluation des candidatures. Les personnes candidates sont donc invitées à indiquer la nature de ces interruptions ou circonstances spéciales dans leur lettre de présentation.