Protéines et créatine : du bonbon avant d’ingérer des substances plus dures

29 octobre 2011

( mise à jour : 29 octobre 2011 )


Très populaires auprès des jeunes athlètes, les suppléments de protéines et de créatine, généralement perçus comme de simples suppléments alimentaires visant à augmenter la masse musculaire, ne sont pas sans danger selon la professeure Christiane Ayotte.

 

En effet, la directrice du Laboratoire de contrôle du dopage soutient « qu’au-delà du débat nutritionnel, endosser la prise de suppléments revient à encourager des “conduites dopantes” qui peuvent mener les jeunes athlètes à des substances interdites, comme les stéroïdes. »

 

Protéines et créatine, des produits critiqués

Le Soleil, 29 octobre 2011

Journaliste : Marc Allard

 

Lire également sur le même sujet : Le leurre des suppléments pour sportifs (Québec Hebdo, 30 octobre 2011).