Quand Madame est plus riche que Monsieur

8 février 2011

( mise à jour : 8 février 2011 )

 


 

À peine 24% des Québécoises empochent un revenu supérieur à celui de leur conjoint. Une situation encore inhabituelle, mais qui n’en a pas moins des impacts sur la vie de couple. Quand on sait que l’argent consitue une des principales sources de discorde au sein des ménages, ce nouveau rapport de forces ne va pas sans quelques heurts. Un sujet de discussion pour la Saint-Valentin ?

 

Parce que l’argent est « plus tabou que le sexe », estime la professeure Hélène Belleau, le fait que la femme ait un salaire plus élevé que l’homme est une situation qui demande des ajustements. En effet, celle dont un large pan des travaux de recherche porte sur la gestion de l’argent au sein des couples rappelle que « les hommes qui gagnent moins que leur conjointe sont [encore de nos jours] taquinés dans leur milieu de travail. »

 

À l’approche de la fête des amoureux, Mme Belleau a été interrogée par la magazine Vita.