Qu’est-ce qui pousse les athlètes à consommer des substances illicites?

25 octobre 2011

( mise à jour : 25 octobre 2011 )


« Les joueurs des Carabins croyaient la tempête des dernières semaines terminée. Au contraire, elle s’intensifie. Un mois après un premier cas, un deuxième joueur de football de l’Université de Montréal a échoué à un test antidopage », lit-on sur le site Web de Culture physique, une émission de fin de soirée animée par Robert Frosi sur les ondes de la radio de Radio-Canada.

 

Fréquemment invitée à commenter les cas de dopage dans le sport professionnel et universitaire, Christiane Ayotte, professeure et directrice du Laboratoire de contrôle du dopage, a pris part à une discussion visant à mieux cerner les nombreuses raisons susceptibles d’inciter certains athlètes à plonger dans l’abus de stéroïdes anabolisants et de substances dopeuses, une pratique répandue mais taboue dans le milieu sportif.

 

Écouter l’émission (26 min, 8 sec)

Christiane Ayotte intervient à partir de 18 : 49

Diffusion : 25 octobre 2011