Retour sur le scandale Ben Johnson

17 juillet 2012

( mise à jour : 17 juillet 2012 )


L’athlète canadien Ben Johnson, l’homme sacré le plus rapide du monde aux Jeux olympiques de Séoul en 1998, a été déchu à la vitesse grand V après un contrôle de dopage positif.

 

À la fin des années 1980, les tests de contrôle réalisés en laboratoire sont beaucoup moins performants qu’aujourd’hui. Christiane Ayotte était alors une jeune chimiste du Centre INRS-Institut Armand-Frappier. À la suite de ces évènements, celle qui pilote maintenant un des plus importants laboratoires de contrôle du dopage au monde reçoit le madat de peaufiner les tests en prévision des Jeux olympiques de Los Angeles, qui eurent lieu en 1984.

 

L’Histoire nous apprendra que Ben Jonhson n’était pas le seul sprinteur dopé aux substances anabolisantes. L’Américain Carl Lewis, son principal adversaire dans cette fameuse course du 100 mètres, avouera une quinzaine d’années plus tard s’être également dopé…

 

Retour sur une affaire retentissante qui a éclaboussé le sport olympique, mais donné des ailes à la lutte contre le dopage.

 

Regarder l’émission

Média : Tout le monde en parlait, Société Radio-Canada

Animation  : Guy Gendron

Diffusion : 17 juillet 2012

 

Tout le monde en parlait : Le dopage olympique

TV Hebdo, 11 juillet 2012

Journaliste : Julie Bosman