Rivières à saumons gaspésiennes : l’algue didymo livre peu ses secrets

17 octobre 2011

( mise à jour : 17 octobre 2011 )

Carole-Anne Gillis, une étudiante au doctorat en science de l’eau au Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, fait un bilan partagé de l’été 2011 concernant l’algue envahissante didymo.

 

En effet, les niveaux élevés des rivières gaspésiennes causés par les pluies estivales ont nui à la prolifération de l’algue, une bonne nouvelle en soi, mais ces crues ont ralenti l’acquisition de connaissances sur ce fléau en puissance car moins de données que prévu ont été récoltées. Les hauts niveaux d’eau ont limité la croissance de l’algue parce que celle-ci se fait arracher par le courant.

 

Carole-Anne Gillis estime que l’algue est présente dans à peu près toutes les rivières à saumon de la Gaspésie. Elle est notamment transportée d’une rivière à l’autre par les pêcheurs de saumon, leurs bottes et leur équipement.

 

L’algue envahissante Didymosphenia geminata a la capacité de modifier l’habitat fluvial et l’abondance de nourriture du saumon en formant d’épais tapis au fond des rivières. Ces tapis nuisent à la dérive des larves dont se nourissent les saumons. Ces derniers doivent alors dépenser beaucoup plus d’énergie pour s’alimenter, ce qui aura un effet sur leur croissance et leur résistance en mer.

 

Source : Article paru dans le journal Le Soleil, le lundi 17 octobre 2011

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/les-regions/201110/16/01-4457824-rivieres-a-saumon-gaspesiennes-lalgue-didymo-livre-peu-ses-secrets.php