Sans densification, point de salut

14 octobre 2011

( mise à jour : 14 octobre 2011 )

« Avec la densité d’occupation actuelle, la grande région montréalaise ne pourra pas absorber l’augmentation de la population prévue d’ici 20 ans. La solution du Plan métropolitain d’aménagement et de développement: la densification urbaine. À terme, les bungalows sont appelés à disparaître au profit des condos, notamment pour faciliter la desserte des transports en commun et protéger les milieux naturels et agricoles. C’est une tendance lourde déjà en très forte progression, soutiennent les experts.

« Les promoteurs ont compris qu’il était plus rentable de faire des tours d’habitation que de grandes maisons, dit Gilles Sénécal, de l’INRS. On le voit à Longueuil, à Laval et maintenant à Repentigny. C’est une tendance très, très lourde. » »

 

Lire l’article complet sur Cyberpresse.ca, La Presse, vendredi 14 octobre 2011.

 

Sans densification, point de salut
La Presse
Vendredi, 14 octobre 2011, p. A2-A3
Journaliste : Charles Côté