Christiane Ayotte honorée par le Centre canadien pour l’éthique dans le sport

12 avril 2012

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


La directrice du Laboratoire de contrôle du dopage de l’INRS, madame Christiane Ayotte, a été honorée par le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) pour sa contribution remarquable à la lutte contre le dopage sur la scène nationale et internationale. Lors de la cérémonie de célébration du 20e anniversaire de la création d’une nouvelle agence antidopage au Canada qui a eu lieu le 2 avril 2012 à Ottawa, le CCES a rendu hommage à celle qui dirige le seul laboratoire canadien accrédité par l’Agence mondiale antidopage et le deuxième plus important au monde.

 

Chimiste de formation, la professeure Christiane Ayotte du Centre INRS–Institut Armand-Frappier se démarque par ses recherches qui ont révolutionné le dépistage des substances dopantes. Avec son équipe, elle a en effet mis au point des méthodes d’analyse pour dépister des stéroïdes anabolisants. De plus, elle est invitée comme experte scientifique au sein de plusieurs comités ou forums comme l’Agence mondiale antidopage et la Commission médicale du Comité international olympique.

 

Situé à Laval, le Laboratoire de contrôle du dopage de l’INRS est reconnu pour ses hauts standards. Il est également accrédité par plusieurs fédérations sportives internationales et a effectué notamment les analyses durant les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver.

 

L’implication de madame Christiane Ayotte dans la lutte contre le dopage sportif lui a valu la Médaille d’honneur 2006 de l’Association canadienne médicale et le titre de scientifique de l’Année en 1999 décerné par l’émission Les années lumières de la Société Radio-Canada. En 2000, elle a été également reconnue « Femmes à l’honneur » par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et nommée au Cercle d’excellence de l’Université du Québec.