Des chercheurs de l’INRS à la conférence biennale de l’Urban History Association

20 octobre 2014

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Le postdoctorant Dale Gilbert du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS a proposé une séance thématique  intitulée « Subway Debates. Mobility and Urban Development in North and South American Cities », lors de la 7e conférence biennale de l’Urban History Association, qui s’est tenue du 9 au 12 octobre à Philadelphie. Organisée en collaboration avec la professeure Claire Poitras, cette séance a mis en lumière les débats entre les autorités municipales, les institutions de planification, les professionnels du transport et les citoyens quant à la construction ou le prolongement de lignes de métro dans quatre grandes villes : Montréal, Toronto, Philadelphie et Santiago.

 

Présidée et animée par la professeure Claire Poitras, cette séance a permis de comparer les expériences vécues dans ces grandes villes équipées d’un métro et de faire ressortir les similitudes et les différences de vues ou de perceptions en matière de transport urbain. Ainsi, le postdoctorant Dale Gilbert a fait le point sur les débats entourant le tracé des lignes du métro de Montréal alors que le postdoctorant Jay Young de l’Université McMaster a exposé comment le métro de Toronto a évolué de 1940 à 1970. Quant au professeur associé James Wolfinger de DePaul University, il a présenté les politiques de transport public d’après-guerre qui ont influencé l’essor du métro de Philadelphie. Pour sa part, la doctorante en histoire Andra Brosy Chastain de la Yale University a retracé les origines du métro de Santiago sur fond de contestation. En plus de décrire le contexte socioéconomique dans lequel s’insère chaque métro, les présentations mettent au jour les principes qui ont guidé leur mise en place et leur évolution.

 

 « Ce fut une excellente tribune pour établir de nouvelles collaborations à l’international et échanger sur des questions touchant la mobilité urbaine. Cette expérience des plus enrichissantes illustre l’importance et la  pertinence de réaliser des études comparatives sur les relations entre la mobilité et le développement urbain, particulièrement entre les deux villes canadiennes », soutient le postdoctorant Dale Gilbert. Pour en savoir plus sur ses travaux, lire l’article Ce métro qui est arrivé trop tard. ♦