Équité, diversité et inclusion

Tous les établissements auxquels cinq chaires de recherche ou plus ont été attribuées doivent élaborer un plan d’action en matière d’équité, de diversité et d’inclusion qui les guidera pour maintenir la représentation ou pour remédier à la sous-représentation des personnes des quatre groupes désignés (femmes, personnes en situation de handicap, Autochtones, membres de minorités visibles) dans l’attribution de ces chaires.

La présente page expose la stratégie établie par l’INRS pour répondre aux attentes des organismes subventionnaires et s’assurer d’une transparence auprès de sa communauté et de la population.


Pour l’apport essentiel

L’INRS reconnaît le caractère essentiel de l’apport des femmes, des Autochtones, des personnes qui font partie des minorités visibles ou ethniques et des personnes en situation de handicap dans le cadre de la poursuite de sa mission.

Il est conscient que ces groupes de personnes sont plus susceptibles d’être victimes de discrimination en matière entre autres, de recrutement, de sélection et de nomination pour les chaires de recherche du Canada ainsi que pour toute autre activité de recherche au sein de son établissement.


Pour une plus grande diversité

L’INRS est également sensible à l’importance d’accepter la diversité parmi sa communauté, diversité en matière de race, de couleur, de lieu d’origine, de religion, de statut d’immigrant, de statut d’autochtone, d’origine ethnique, d’aptitudes, de sexe, d’orientation sexuelle, d’identité de genre et d’âge.

À cela s’ajoute aussi la volonté de maintenir l’équité entre les femmes et les hommes; il se conforme aux obligations légales qui lui incombent en pareille matière. Il se fixe des objectifs clairs pour favoriser l’équité à toute personne (notamment aux femmes, aux Autochtones, aux personnes des minorités visibles et aux personnes en situation de handicap) en se basant sur la Loi sur l’équité en matière d’emploi, tant en ce qui a trait au recrutement qu’aux nominations dans le cadre des chaires de recherche du Canada et aux activités étroitement associées à la mission de l’INRS.


Pour une représentation équitable

L’objectif de l’INRS est de maintenir une représentation équitable des groupes visés au sein de son personnel et d’adapter en conséquence ses politiques et pratiques en matière de sélection de candidatures pour une chaire de recherche du Canada.

Pour l’aider en ce sens, l’INRS s’inspire des principes déjà en place pour le recrutement, la formation et la promotion de son personnel.

L’INRS vise l’atteinte d’un taux global de nomination préférentielle d’au moins 50 % pour l’ensemble des groupes de personnes davantage victimes de discrimination en matière d’emploi, incluant les femmes, et ce, dans tous les regroupements d’emplois avec sous-représentation.

Ainsi, au moins une fois sur deux lors d’embauches ou de promotions, l’INRS visera à accorder une préférence à une personne compétente de l’un ou l’autre de ces groupes visés et sous-représentés. Parallèlement à ce qui précède, l’INRS appuie les actions visant à reconnaître la valeur des tâches exécutées ainsi que l’importance de la contribution des représentants des groupes désignés dans leur domaine respectif.

Au même titre, il fait en sorte de susciter et maintenir un climat de travail cohérent avec les objectifs qu’il s’est fixés, exempt de toute forme de discrimination et favorisant des conditions équitables pour l’ensemble de son personnel.

L’INRS s’est doté d’une série de mesures concrètes en vue d’assurer l’atteinte de l’objectif qu’il s’est ainsi fixé, de même que des mécanismes de suivi quant à leur mise en œuvre. Il applique ces principes à l’égard de l’ensemble de son personnel, qu’il s’agisse du personnel d’enseignement, de recherche ou administratif.

La Journée internationale des femmes et des filles de science est soulignée chaque année le 11 février. Voici quelques #FemmesDeScience, étudiantes et professeures, de l’INRS.

L’INRS met en œuvre les mesures suivantes en matière de dotation :

  • À chaque ouverture de concours, sensibilisation des responsables (les gestionnaires) sur la volonté de l’INRS de favoriser, à compétences égales et dans le respect des conventions collectives, le recrutement de gens des groupes cibles où il y a sous-représentation. Le taux de nomination préférentielle de 50 % doit être visé;
  • Inscription systématique sur les affichages, tant internes qu’externes, que l’INRS souscrit à un programme d’accès à l’égalité en emploi;
  • Dans la section Emplois du site Web de l’INRS, promotion du programme d’accès à l’égalité et d’équité en emploi de l’INRS.


Plus spécifiquement et relativement à l’attribution des chaires de recherche du Canada, l’INRS :

  • Voit à la création de comités de sélection incluant des membres des groupes désignés;
  • S’assure de fournir aux membres des comités de sélection les lignes directrices sur la façon de limiter les préjugés involontaires;
  • S’assure d’attirer d’excellents candidats et candidates appartenant aux groupes désignés;
  • Offre l’appui nécessaire pour soutenir les candidats et candidates avec besoins spéciaux en listant les personnes-ressources disponibles pour les conseiller.


Plan d’action

L’INRS est tenu de déployer des efforts concertés pour atteindre des objectifs en matière d’équité, de diversité et d’inclusion dans le cadre de l’attribution des chaires de recherche du Canada. En ce sens, un plan d’action est nécessaire pour guider l’INRS dans le maintien de ses objectifs ou, le cas échéant, remédier à la sous-représentation des personnes des quatre groupes désignés dans l’attribution des chaires, c’est-à-dire les femmes, les minorités visibles, les Autochtones et les personnes en situation de handicap.


Cibles et résultats en matière d’équité et de diversité pour les quatre groupes désignés

Décembre 2018

Cibles en matière d’équitéNombre de chaires
Femmes4/15*
Minorités visibles2/15 **
Personnes handicapées1/15 **
Autochtones*< 0,5/15N/A

* Conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels, les nombres inférieurs à cinq ont été supprimés pour protéger les renseignements personnels des titulaires.

N/A Nombre de chaires nécessaire pour combler l’écart est inférieur à 0,5.

Les informations contenues dans ce tableau reflètent le nombre de personnes qui se sont auto-identifiées comme étant membre d’un des groupes désignés.


Allocation des chaires de recherche du Canada à l’INRS

Mars 2020


Allocation par agence : IRSC
Utilisation par agence : IRSC
Nom du candidat : Albert Descoteaux
Type : Nouveau
Cycle : 2016-2
Date de début proposée : 1er juin 2017
Date de début confirmé : 1er juin 2017
Date de fin officielle : 31 mai 2024
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Aucun


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : Roberto Morandotti
Type : Nouveau
Cycle : 2016-1
Date de début proposée : 1er octobre 2016
Date de début confirmé : 1er octobre 2016
Date de fin officielle : 30 septembre 2023
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Aucun


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : Daniel G. Cyr
Type : Nouveau
Cycle : 2017-1
Date de début proposée : 1er octobre 2017
Date de début confirmé : 1er octobre 2017
Date de fin officielle : 30 septembre 2024
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Aucun


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : Mohamed Chaker
Type : Renouvellement
Cycle : 2016-1
Date de début proposée : 1er mars 2017
Date de début confirmé : 1er mars 2017
Date de fin officielle : 30 septembre 2024
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Troisième terme


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : Taha B.M.J. Ouarda
Type : Renouvellement
Cycle : 2010-2
Date de début proposée : 1er mars 2017
Date de début confirmé : 1er juin 2018
Date de fin officielle : 31 mai 2025
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Aucun


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : Pierre Francus
Type : Nouveau
Cycle : 2016-1
Date de début proposée : 1er octobre 2016
Date de début confirmé : 1er octobre 2016
Date de fin officielle : 30 septembre 2023
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Aucun


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : Federico Rosei
Type : Nouveau
Cycle : 2015-2
Date de début proposée : 1er mai 2016
Date de début confirmé : 1er mai 2016
Date de fin officielle : 30 avril 2023
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Aucun


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : Valérie Langlois
Type : Nouveau
Cycle : 2018-1
Date de début proposée : 1er octobre 2018
Date de début confirmé : 1er octobre 2018
Date de fin officielle : 30 septembre 2023
Active : Oui
Allocation : 2
Commentaires individuels : Aucun


Allocation par agence : CRSH
Utilisation par agence : CRSH
Nom du candidat : Jonathan Roberge
Cycle : 2019-2
Date de début proposée : 1er décembre 2012
Date de début confirmé : 1er décembre 2017
Date de fin officielle : 30 novembre 2022
Active : Oui
Allocation : 1
Commentaires individuels : Deuxième terme, pas d’autre renouvellement possible


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : en cours d’évaluation
Cycle : 2019-2
Allocation : 1


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSNG
Nom du candidat : en cours d’évaluation
Cycle : 2019-2
Allocation : 2


Allocation par agence : CRSNG
Utilisation par agence : CRSH
Nom du candidat : en cours d’évaluation
Cycle : 2019-2
Allocation : 2


Dans des circonstances exceptionnelles, via le mécanisme de maintien en poste d’urgence du Programme des chaires de recherche du Canada l’INRS peut demander une nomination pour un troisième mandat du même Titulaire, à la condition de pouvoir démontrer publiquement le caractère exceptionnel de cette nomination. Conformément aux principes d’ouverture et de transparence, l’INRS affichera une déclaration sur cette page Web qui détaille :

  • l’annonce de son intention de proposer la candidature d’une personne en ayant recours au mécanisme de maintien en poste d’urgence;
  • une justification détaillée afin d’expliquer les raisons du recours au mécanisme de maintien en poste d’urgence (tout en veillant à ne pas divulguer les renseignements personnels du candidat);
  • la confirmation que ses cibles en matière d’équité et de diversité ont été prises en compte pour arriver à la décision; le nom et les coordonnées d’un membre de la direction qui a approuvé la décision;
  • le nom et les coordonnées d’un représentant de l’établissement qui peut répondre aux questions ou aux préoccupations soulevées par la mise en candidature.


À propos des marges de flexibilité du Programme des chaires de recherche du Canada

Les établissements disposent d’un certain nombre de chaires dites « flexibles » dont il est possible de changer le niveau ou le domaine de recherche. En date d’octobre 2017, deux situations ont obligé l’INRS à utiliser ces marges.

Personnes-ressources

Claude Bourget
Directeur par intérim du Service à la recherche
Téléphone : 418 654-3820
Courriel : claude.bourget@inrs.ca

 

Communiquez en toute confidentialité avec :

Laurence Matte Guilmain
Conseillère en équité, diversité et inclusion
Téléphone : à venir
Courriel : laurence.matte_guilmain@inrs.ca

Informations générales

Vous avez des questions sur l’équité, la diversité et l’inclusion à l’INRS?

Écrivez-nous à edi@inrs.ca. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.