La FQSA remet une bourse à Carole-Anne Gillis pour une étude sur l’algue dydimo

4 avril 2014

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


La Fédération québécoise du saumon atlantique a remis, par l’intermédiaire de sa fondation François de Beaulieu-Gourdeau, une bourse d’une valeur de 500 $ à l’étudiante au doctorat Carole-Anne Gillis, de l’équipe du professeur Normand Bergeron. Cette bourse vient couronner les travaux de Carole-Anne sur une espèce qui menace l’habitat du saumon atlantique en rivière.

 

Carole-Anne vient récemment de publier, conjointement avec des chercheurs de l’Université Queen’s de Kingston, Ontario, une importante analyse qui démontre que la diatomée Didymosphenia geminata (communément appelée « didymo ») ne peut pas être qualifiée d’espèce envahissante, du moins dans l’est du Canada, et suggère plutôt que ses éclosions seraient liées aux effets considérables que les changements climatiques planétaires ont sur les écosystèmes aquatiques.

 

La Fédération québécoise du saumon atlantique a pour mission, entre autres, de promouvoir la conservation et la mise en valeur des rivières à saumon ainsi que de participer à la défense de la ressource saumon et de son habitat contre toutes menaces, de même que le maintien de l’accès à une pêche de qualité, à prix acceptable. Sa fondation vise à encourager et à promouvoir la conservation, la protection et la mise en valeur de la ressource saumon et de ses habitats, à promouvoir l’acquisition de connaissances scientifiques et la diffusion de travaux de recherche. Elle vise enfin à honorer des personnes et des organismes qui se sont distingués par leur apport à la conservation et à la mise en valeur du saumon. ♦