L’INRS confère le titre de professeur émérite à Mario Polèse

Publié par Gisèle Bolduc

15 mai 2018

( mise à jour : 9 octobre 2020 )

Lors de sa collation des grades, l’INRS a reconnu la contribution remarquable du professeur Mario Polèse à son progrès et à son rayonnement en lui accordant le titre de professeur émérite. Considéré comme une sommité mondiale en économie urbaine et régionale, le professeur Polèse a été un bâtisseur dans l’âme et s’est illustré par son leadership, son parti pris pour une recherche sans frontières et son engagement pour le développement tout au long des 45 ans de sa brillante carrière à l’INRS.  

Le professeur Mario Polèse

Dès son arrivée à l’INRS en 1970, cet économiste de formation s’est vu confier la direction d’études majeures comme celle portant sur le projet du nouvel aéroport international à Mirabel. Parmi ses réalisations marquantes figure l’entente historique avec la Ville de Montréal, qui a permis aux chercheurs de l’INRS de participer à l’élaboration des politiques municipales et d’asseoir leurs expertises sur les questions urbaines. Il a aussi été la cheville ouvrière du Groupe interuniversitaire de Montréal qu’il a animé pendant quinze ans.

Désigné Centre d’excellence par l’Agence canadienne de développement international, ce regroupement a favorisé les collaborations entre les chercheurs de plusieurs universités montréalaises avec des chercheurs de 18 pays du Sud pour étudier les réalités urbaines des pays en développement.  

Le professeur Polèse a jeté un nouvel éclairage sur les défis des régions périphériques, le rôle des innovations technologiques dans la croissance urbaine et la durabilité sociale. Comme titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études urbaines et régionales de 2001 à 2015, il a élaboré un modèle économétrique de croissance de l’emploi par industrie et par localité, appliqué au Canada et dans d’autres pays. Sa production scientifique est magistrale. Il a su vulgariser ses recherches dans des livres accessibles. Son livre Économie urbaine et régionale est un classique et demeure le principal manuel universitaire de langue française dans le domaine. Il explique clairement les succès et les échecs des politiques régionales dans The Wealth and Poverty of Regions. Why Cities Matter abondamment cité et devenu une référence.  

Membre fondateur de l’Association des économistes du Québec, le professeur Polèse est un des concepteurs du programme de doctorat conjoint INRS-UQAM en études urbaines, un des premiers du genre au Québec et au Canada.   

Sa contribution est encore plus exceptionnelle en regard de la diversité et du prestige de ses fonctions au sein de l’UNESCO, de la Banque mondiale et de l’OCDE ou comme professeur invité à l’étranger. Conseiller estimé, il a été sollicité par diverses instances gouvernementales aux allégeances politiques parfois opposées.   

Lors de la cérémonie de remise du titre émérite, le professeur Polèse a souligné le caractère singulier de l’INRS, institution sans équivalent au Québec. « Tout ce qui précède aurait été impossible dans une institution autre que l’INRS, lieu unique de recherche et de formation. Détenir un diplôme de l’INRS est une richesse. Les diplômés de l’INRS d’aujourd’hui sont les leaders scientifiques de demain », a conclu le nouveau professeur émérite.  ♦  

Hommage (pdf)