Lyal Harris invité à un atelier sur l’évolution des plaques tectoniques

2 août 2016

( mise à jour : 17 septembre 2020 )

 


Le professeur Lyal Harris du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS était le seul Canadien parmi les 12 chercheurs invités à titre de conférencier au « Workshop on the Origin and Evolution of Plate Tectonics » qui s’est tenu au centre de conférence Monte Verità à Locarno en Suisse du 17 au 22 juillet 2016. Il a livré une communication intitulée « Venus as an analogue for the Archaean Earth without plate tectonics – gravity and radar interpretations » lors de la session thématique portant sur la question suivante : qu’est-ce qu’il y avait avant la tectonique des plaques?

Cliquez sur l’image pour plus d’information

 

Dans sa communication, le professeur Harris a présenté les résultats d’une recherche entreprise l’année précédente sur une planète de taille similaire à celle de la Terre, Vénus. Ces travaux représentent la suite de sa recherche menée avec le chercheur Jean Bédard de la Commission géologique du Canada qui montre que la tectonique des plaques n’est pas nécessaire pour produire les caractéristiques de déformation dans les terrains les plus anciens de la Terre datant de 2,5 milliards d’années et plus, une découverte qui figure au palmarès des dix découvertes de l’année 2015 du magazine Québec Science.
 
Cet atelier international, qui a réuni une soixantaine d’experts internationaux sur l’histoire géologique, géophysique et géodynamique de la Terre, fut aussi l’occasion de  faire le point sur l’état des connaissances et de discuter des pistes à explorer sur la tectonique des plaques. Par exemple, quand et comment a-t-elle commencée? Et plus largement, pourquoi il faut s’en soucier. 
 
Cet atelier incluait aussi une excursion géologique dans les Alpes suisses, témoin de la tectonique des plaques de la Terre plus jeune. ♦