Hélène Belleau

Projets d'études et stages offerts

Expertises

Famille, couple et usage social de l'argent

Téléphone
514 499-4001

Télécopieur
514 499-4065

Courriel
helene.belleau@ucs.inrs.ca

Centre Urbanisation Culture Société

385, rue Sherbrooke Est
Montréal (Québec)  H2X 1E3
CANADA

 

Voir le centre

Intérêts de recherche

  • L’usage social de l’argent (gestion de l’argent au sein des couples, revenu familial, etc.)
  • L’union libre et l’encadrement légal de la vie conjugale
  • La conscience du droit, l’internormativité, les représentations sociales de la vie conjugale
  • Les transformations des normes et des valeurs familialesLa sociologie de l’amour

Projets d'études et stages offerts

Son équipe

Anna Goudet – codirection

Doctorat en études urbaines

Annabelle Seery – codirection

Doctorat en sociologie – UQÀM

Curriculum vitæ (PDF)

Fonctions actuelles

  • Professeure titulaire, Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS
  • Professeure associée, Département de sociologie, Université de Montréal
  • Directrice scientifique du Partenariat Familles en mouvance
  • Directrice de la Banque de données de la recherche sur la famille au Québec Famili@
  • Codirectrice de l’Observatoire des réalités familiales du Québec

Formation académique

  • Postdoctorat en sociologie, INRS, Centre Urbanisation Culture Société, 1997
  • Doctorat en sociologie, Université de Montréal, 1996
  • Maîtrise en sociologie, Université de Montréal, 1992
  • Baccalauréat en sociologie, Université Laval, 1990

Réseaux internationaux

  • AISLF – Association internationale des sociologues de langue française
  • Coresponsable du comité de recherche Famille (CR08)
  • ASF – Association française de sociologie
  • Coresponsable du comité Famille et vie privée

 

Diplômés et anciens stagiaires postdoctoraux

  • Caroline Henchoz,  post-doctorat, INRS-UCS. Les idéaux conjugaux à l’épreuve de la réalité quotidienne : une étude comparative des significations et usages de l’argent et du temps dans la sphère conjugale au Québec et en Suisse. (2009-2011)
  • Raphaëlle Proulx, post-doctorat, INRS-UCS. Le rapport des jeunes à l’argent.  (2010-2011)
  • Karine Daigle, maîtrise PRAP, INRS 2014-2016. « Conciliation famille travail ».
  • Annie Fontaine, maîtrise PRAP, INRS 2013-2015. « Transmission des savoirs et valorisation de la recherche québécoise en sécurité routière ».
  • Julie Lacroix, maîtrise en Démographie, Université de Montréal. « La situation financière des couples en union libre et des couples mariés au Québec : la montée des unions libres est-elle fonction de la situation économique des couples qui en font le ‘choix’? ».
  • Michael Sam Tion, maîtrise PRAP, INRS. « L’utilisation d’internet pour la diffusion des résultats de la recherche scientifique », mention : excellent. (2008-2010).
  • Dame Seck, El Hadji, maîtrise PRAP, INRS. « Mobilisation des connaissances et développement social à Montréal : la lutte contre la pauvreté sur Le Plateau-Mont-Royal ». (2008-2010).
  • Véronica Vivanco, maîtrise PRAP, INRS. « La mobilisation des connaissances : le cas d’une communauté de pratique sur l’intégration de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le milieu de la coopération internationale québécoise », mention : excellent. (2007-2010).
  • Chantal Bayard, maîtrise en Sociologie, Université du Québec à Montréal, « Les représentations sociales de l’allaitement maternel chez les femmes québécoises primipares interrogées en période prénatale », codirection avec Anne Quéniart, mention : excellent. (2007).

Activités scientifiques

Directrice du Partenariat de recherche Familles en mouvance (PRFM)

Titre de la programmation 2014-2018 : Regards croisés sur les familles contemporaines : enjeux sociaux et juridiques

Le Partenariat de recherche Familles en mouvance (PRFM) est une équipe interdisciplinaire et intersectorielle qui regroupe onze chercheurs, huit organismes partenaires dont quatre ministères et organismes gouvernementaux et quatre regroupements d’organisme familiaux. La programmation 2014-2018 porte sur la diversité des normes qui définissent aujourd’hui les rapports familiaux et sur leurs manifestations concrètes (choix de l’union libre ou du mariage, partages matériels entre ex-conjoints suite à une rupture, arrangements autour de la garde des enfants, pluriparentalité, etc.). Les divers projets qui la composent s’articulent autour de trois axes complémentaires :

  1. Pluralité normative entourant les liens conjugaux;
  2. Pluralité normative entourant les liens de filiation;
  3. Les politiques sociales face aux réalités familiales.

Les connaissances qu’il produit et diffuse sont régulièrement utilisées par les partenaires, mais également par de nombreux acteurs intéressés par la famille. Elle prévoit, de plus, la création d’un Observatoire des réalités familiales du Québec (ORFQ). Plus de trente projets sont en cours ou en développement.

 

Codirectrice de l’Observatoire des réalités familiales du Québec (ORFQ) (avec Marie-Soleil Cloutier)

L’ORFQ, vise à dresser des portraits des familles des différentes régions. Cette plateforme internet articulée autour d’analyses spatiales vise la mise en commun, la valorisation et la diffusion des résultats des recherches sur la famille au Québec. Soutenue par l’expertise de l’équipe du Partenariat de recherche familles en mouvance, mais aussi par celle du Laboratoire d’analyse spatiale et d’économie régionale (LASER) de l’INRS dirigé par Marie-Soleil Cloutier, cette plateforme poursuit un triple objectif :

  1. Suivre l’évolution des transformations familiales dans les différentes régions du Québec;
  2. Mettre en lumière de possibles interactions entre ces transformations dans l’espace;
  3. Rendre disponible au plus grand nombre possible et de manière conviviale les résultats des recherches sur la famille au Québec.

Ouvert sur la communauté scientifique, l’ORFQ invitera d’autres chercheurs à y collaborer selon des thématiques particulières. Cet observatoire sera étroitement lié à la banque de références bibliographiques Famili@.

 

Membre de l’Observatoire Jeunes et Société

L’Observatoire Jeunes et Société de l’INRS-UCS (OJS) est un partenaire privilégié de Secrétariat à la jeunesse qui contribue étroitement à développer un véritable carrefour du savoir relatif à la jeunesse du Québec. L’Observatoire est constitué d’un réseau de chercheurs universitaires s’intéressant de près au thème de la jeunesse. Depuis sa création, en 1998, l’Observatoire a acquis une notoriété, notamment grâce à la publication de plusieurs articles, volumes et recherches sur les jeunes au Québec, dont ceux sur la migration des jeunes (départ des jeunes de leur région d’origine). Parmi ses activités, l’Observatoire réalise une veille documentaire sur les recherches, les actualités, les documents gouvernementaux et les données statistiques actuelles et historiques concernant les jeunes. Ses analyses permettent de situer ces informations et ces données dans leur contexte social et historique.

 

Formation continue

Formations offertes notamment aux professionnels du droit et de la finance.

Consultez le site : https://amourargent.com et la page facebook AmouretArgent

Publications

Belleau, Hélène; Lavallée, Carmen (2019). Pour une réforme du droit de la famille fondée sur les réalités sociales et juridiques actuelles, INRS – Centre Urbanisation Culture Société, Montréal.
Justice. Juin 2019.

Résumé
Le présent mémoire insiste sur l’importance de baser la réforme du droit de la famille sur des données de recherche probantes plutôt que sur l’idée que l’on se fait de la famille. La consultation organisée par la ministre de la Justice se fonde sur les propositions du Comité consultatif sur le droit de la famille qui elles-mêmes reposent sur un certain nombre de prémisses qui sont maintenant en décalage avec les plus récentes données dont nous disposons. La position du Comité consultatif s’appuie sur l’idée que l’égalité économique entre homme et femme s’est améliorée d’une manière importante au cours des dernières années et que les conjoints sont maintenant en mesure de négocier librement les relations familiales, peu importe leur statut matrimonial. Or, une analyse plus pointue des chiffres de statistiques Canada établit clairement que cette égalité est très loin d’être acquise. […]

 

L’amour et l’argent

Plus tabou que le sexe, l’argent. En amour, on ne compte pas! Voilà sans doute le sujet le plus délicat à aborder dans la vie à deux. L’argent s’inscrit difficilement dans l’idéal amoureux du don, du désintérêt et de la solidarité. Il est pourtant au cœur d’une myriade de décisions qui engagent le couple et la famille, au quotidien et dans la durée.

Alors, courage! En 60 questions (dont certaines dérangeantes), les auteures vous invitent à affronter ce tabou conjugal, à réfléchir et à agir. Avec humour, clarté et rigueur, et sans vous faire la leçon. Y a-t-il une meilleure façon de gérer l’argent à deux? Quelle différence ça fait d’être marié? À quoi faut-il penser quand on emménage ensemble? Et quand on devient parents?

Ce livre présente de nombreuses histoires de vie et une foule d’informations pratiques. Il révèle aussi les résultats inédits de la première grande enquête sur le sujet au Québec.
Consultation du sommaire et table des matières »»»

Pour une réforme du droit de la famille fondée sur les réalités sociales et juridiques actuelles, 

Quand l’amour et l’État rendent aveugle. Le mythe du mariage automatique 

« Cet essai vise à éclairer, d’un point de vue sociologique, l’augmentation des unions conjugales en marge du droit en présentant le point de vue des couples. Les trans­formations récentes dans les relations économiques entre conjoints ont contribué à mettre à l’avant-scène l’idéal de l’amour, l’autonomie et l’égalité de chacun dans la vie à deux. Or le droit, au contraire, convie les conjoints à l’anticipation d’une éven­tuelle rupture et à la froide rationalité du contrat comme instrument de protection. »
Consultation du sommaire et table des matières (PDF).

Recherches de la professeure Hélène Belleau Recherches de la professeure Hélène Belleau

Aimer et compter? Droits et pratiques des solidarités conjugales dans les nouvelles trajectoires familiales 

« L’évolution des règles juridiques entourant ces nouvelles trajectoires familiales semble souvent ignorer les asymétries qui traversent la réalité des arrangements noués au sein des couples, comme les transactions à l’oeuvre à la suite des séparations. Aussi, des chercheurs de la France, de la Belgique, de la Suisse et du Québec ont été amenés à développer une réflexion commune autour de la notion de « solidarité conjugale » en étudiant les normes et usages de l’argent et des biens de ces solidarités. »
Consultation du sommaire et table des matières (PDF).

L’usage de l’argent dans le couple : pratiques et perceptions des comptes amoureux 

« Comment les couples gèrent-ils leur argent ? Comment partagent-ils les ressources financières à leur disposition ? Qui paie quoi ? Comment l’argent circule-t-il dans la sphère intime ? Témoins des multiples transformations de la famille au cours des dernières décennies, des chercheuses et chercheurs de France, de Suisse, de Belgique et du Canada ont exploré la dimension économique de l’univers domestique, en étudiant les liens de solidarité et les rapports de pouvoir entre conjoints. La gestion de l’argent dans la sphère domestique se trouve à la jonction des approches théoriques qui mettent l’accent sur la famille en tant que réseau d’échanges et de solidarité et celles qui portent sur les dynamiques interindividuelles et les rapports de pouvoir au sein des couples. Partant de ce constat, les auteurs du présent ouvrage se sont donné pour objectif commun d’aborder les  » comptes amoureux  » en conjuguant ces deux positions. Comment l’interdépendance économique des membres de la famille se conjugue-t-elle désormais à l’idéal d’autonomie des individus qui la composent ? L’accession des femmes à l’indépendance financière a-t-elle eu pour effet de transformer en profondeur les rôles conjugaux ? La fragilité des unions a-t-elle amené les femmes et les hommes à négocier les termes de cette solidarité au sein de l’union conjugale ? En étudiant deux institutions fondamentales des sociétés contemporaines occidentales, la famille et l’argent, cet ouvrage interroge plus largement la modernité et les théories qui l’accompagnent. »

Recherches de la professeure Hélène Belleau


L’union libre et le droit

Livres

  • Belleau, H., et Lobet, D. (2017), Amour et argent : Guide de survie en 60 questions, Éditions du remue-ménage
  • Belleau H. (2011), Quand l’amour et l’État rendent aveugle. Le mythe du mariage automatique, Presses de l’Université du Québec, Québec, 174 p. [www.puq.ca/…]
  • Belleau H. et A. Martial (dir) (2011), Aimer et compter ? Droits et pratiques des solidarités conjugales dans les nouvelles trajectoires familiales (France, Belgique, Suisse et Québec), Presses de l’Université du Québec, Québec, 258 p. [www.puq.ca/…]

 

Articles, chapitres, rapports

  • Belleau, H. (2015), « D’un mythe à l’autre : de l’ignorance des lois à la présomption du choix éclairé chez les conjoints en union libre », Canadian Journal of Women and the Law, vol27, no.1, p.1-21.
  • Belleau, H. et P. Cornut-St-Pierre (2014), «Conjugal Interdependence in Quebec: From Legal Rules to Social Representations on Spousal Support and Property Division at Breakup», Canadian Journal of Law & Society, vol. 29, no 1, p. 43-58.
  • Belleau, H. (2013), « L’union libre, l’amour et le divorce en héritage ? », dans M. Jézéquel et F.-R. Ouellette (dir.), Ce que TRANSMETTRE veut dire… AUJOURD’HUI ! Que voulons-nous transmettre ? De quoi vont hériter nos enfants ?, Fides, Québec, p. 250-270.
  • Belleau, H. et J. Vézina, (2013), « Les transitions conjugales à la croisée d’univers normatifs pluriels », dans N. Burlone et S. Gaudet (dir.),  Penser la famille et les transitions de vie, repenser les politiques publiques, Presses de l’Université Laval, Québec, p. 53-77.
  • Belleau, H. et P. Cornut-St-Pierre (2012), « Pour que droit et familles fassent bon ménage : Étude sur la conscience du droit en matière conjugale », Nouvelles Pratiques Sociales, vol. 25, no 1.
  • Belleau, H. et P. Cornut-St-Pierre (2011), « La question du ‘choix’ dans la décision de se marier ou non au Québec », Lien social et Politiques, no  66, p. 65-89.
  • Belleau, H., M.-J. Béchard, M. Lachapelle, C. Lebreton et J. Saint-Pierre (2008), Enquête qualitative sur les représentations de la conjugalité au Québec, Rapport de recherche, INRS-UCS, 81 p.

L’argent, le couple et la famille

Livres

  • Belleau H. et A. Martial,(dir)  (2011), Aimer et compter ? Droits et pratiques des solidarités conjugales dans les nouvelles trajectoires familiales (France, Belgique, Suisse et Québec), Presses de l’Université du Québec, Québec, 258 p. [www.puq.ca/…]
  • Belleau H. et C. Henchoz (dir) (2008), L’usage de l’argent dans le couple : pratiques et perceptions des comptes amoureux. Perspective internationale, Harmattan, Paris.

Articles, chapitres et rapports

  • Belleau, H. et P. Cornut-St-Pierre (2014), «Conjugal Interdependence in Quebec: From Legal Rules to Social Representations on Spousal Support and Property Division at Breakup», Canadian Journal of Law & Society, vol. 29, no 1, p. 43-58.
  • Belleau, H. et A. Seery, (2013), « L’appauvrissement commence bien avant la rupture », Notes sociopolitiques du GIREPS, no 3, 11 juin 2013.
  • Belleau, H. et A. Seery, (2013), « Le revenu familial : analyse historique des relations économiques familiales », Notes sociopolitiques du GIREPS, no 4, 14 juin 2013.
  • Belleau, H. (2013), « Lola C. Éric au prisme des sciences sociales »,  Bulletin de liaison de la Fédération des associations des familles monoparentales et recomposées du Québec, vol 37, no.3, p.6-7. En ligne
  • Belleau, H. et R. Proulx (2011), « Le revenu familial, un concept vague et insidieux : Analyse critique et historique des relations économiques familiales », Revue internationale Enfances, Familles, Générations, no 15, p. 78-109.
  • Belleau, H. (2011), « La solidarité conjugale : Analyse des liens d’amour et d’argent au sein des couples », dans H. Belleau et A. Martial (dir.), Aimer et compter ? Droits et pratiques des solidarités conjugales dans les nouvelles trajectoires familiales (France, Belgique, Suisse et Québec), Presses de l’Université du Québec, Québec.
  • Belleau, H. et R. Proulx (2010), « Équilibre et déséquilibre des comptes amoureux contemporains : Le revenu familial remis en question. L’exemple québécois », Recherches familiales, no 7, p. 85-101.
  • Belleau, H. (2010), « Le revenu familial : un concept aveugle aux comptes amoureux des jeunes couples », dans  J. Hamel, C. Pugeault-Cicchelli, O. Galland et V. Cicchelli (dir), La jeunesse n’est plus ce qu’elle était, Presses universitaires de Rennes, France, p. 274-285.Belleau, H. (2010), La gestion de l’argent dans le couple, Rapport de recherche déposé au FQRSC.
  • Ulysse, P.-J., F. Lesemann, S. Crespo, J.-M. Fontan, M. Mendell et H. Belleau (2009), « Les travailleurs pauvres, témoins et acteurs des mutations sociétales en cours », Lien social et Politiques, no 61, p. 123-136.
  • Belleau, H. (2008), « Entre le partage des dépenses et le partage des avoirs : Les comptes conjugaux des ménages québécois » dans H. Belleau et C. Henchoz (dir), L’usage de l’argent dans le couple : pratiques et perceptions des comptes amoureux. Perspective internationale, Harmattan. Paris.  p. 113-148.
  • Belleau, H et C. Henchoz (2008), « Introduction », dans H. Belleau H. et C. Henchoz (dir), L’usage de l’argent dans le couple : pratiques et perceptions des comptes amoureux. Perspective internationale, Harmattan, Paris.
  • Belleau, H. et F.-R. Ouellette (dir.) (2005), Numéro thématique : « L’argent et la famille », no.2, Revue internationale Enfances, Familles, Générations. En ligne
  • Belleau, H. et F.-R. Ouellette (2005), « L’argent, l’amour et la famille », Introduction, Revue internationale Enfances, Familles, Générations, no 2, p. 1-6.  En ligne

Parenté, filiation, adoption

Articles, chapitres et rapports

  • Belleau, H. (2004), « Être parent aujourd’hui : la construction du lien de filiation dans l’univers symbolique de la parenté »,Revue internationale Enfances, Familles, Générations, no 1, p. 16-25, En ligne
  • Belleau, H. et J. Le Gall (2004), « Les jeunes d’ici et d’ailleurs : de la rencontre des valeurs à la distinction des genres », dans G. Pronovost et C. Royer (dir), Les valeurs des jeunes. État de la question, Presse de l’Université du Québec, p. 187-204.
  • Belleau, H. (2002), Portrait des jeunes de 12-18 ans de Bordeaux-Cartierville, rapport de recherche pour le CHSLD CLSC Bordeaux-Cartierville, Montréal, 125 p.
  • Belleau, H. (2000), « L’usage des photographies de famille dans l’élaboration de l’identité des enfants adoptés à l’étranger », dans A. Fine et C. Neirinck (dir), Parents de sang, Parents adoptifs. Approches juridiques et anthropologiques de l’adoption, France, Europe, USA, Canada, Maison des Sciences de l’Homme, France, p. 311-324.
  • Ouellette, F.-R. et H. Belleau (1999), Enjeux identitaires et intégration de l’enfant dans l’adoption internationale, Recension des écrits, Rapport pour le CQRS, Montréal.
  • Belleau, H. (1997),  « Le récit de l’album de photographies : regard sur l’intimité familiale ? », MANA, Revue de sociologie et d’anthropologie de l’Université de Caen, no 3, p. 99-121.
  • Belleau, H. (1996)« Quebec families », dans M. Fournier, M. Rosenberg et D. White (dir), Quebec Society: Critical Issues, Prentice-Hall Canada, p. 164-188.
  • Belleau, H. (1993),« L’articulation des rapports individu/famille/Etat dans les représentations du lien parental », dans F.-R. Ouellette et C. Bariteau (dir), Entre tradition et universalisme, IQRC, Montréal, p. 273-283.

Mobilisation des connaissances

Articles, chapitres et rapports

  • Belleau, H. (2011), « De la mobilisation des connaissances au partenariat de recherche : Le cas du ‘Portrait des jeunes du quartier Bordeaux-Cartierville’ à Montréal »,  Revue SociologieS, Dossier : Les partenariats de recherche. En ligne
  • St-Cyr Tribble, D., J.Lane, G. Boyer, D. Aubé, F. Blackburn, C. Brassard, S. Gendron, J.–F. Labadie, H. Belleau et J. Le Gall (2008), Le cadre de référence « Tans-action » en transfert des connaissances, Rapport de la recherche Le transfert des connaissances entre praticiens, gestionnaires et chercheurs comme source d’innovation en CLSC, 40 p.

Personnes âgées et proches aidants

Articles, chapitres et rapports

  • Belleau, H. (2007), « L’hébergement institutionnel d’un parent âgé ayant des pertes cognitives », Revue canadienne de gérontologie / Canadian Journal of Gerontology, vol. 26, no 4, p. 329-341.
  • Lavoie, J.P., H. Belleau, N. Guberman, A. Battaglini, S. Brotman, M.-E. Montejo et K. Hallouche (2007), « Prendre soin en contexte d’immigration récente. Les limites aux solidarités familiales à l’égard des membres de la famille avec incapacités », Revue internationale Enfances, Familles, Générations, no 6, p. 74-92.
  • Guberman, N., J-P Lavoie, M. Fournier, L. Grenier, É. Gagnon, H. Belleau et A. Vézina (2006), «Families’ Values and Practices with Regard to Responsibility for the Frail Elderly: Implications for Aging Policy», Journal of Aging & Social Policy, vol. 18, no 3, p. 59-78.
  • Lavoie, J.-P., N. Guberman, A. Battaglini, H. Belleau, S. Brotman, M. E Montejo. K Hallouche (2006),, Entre le soin et l’insertion. L’expérience de familles d’immigration récente qui prennent soin d’un proche, Rapport de recherche, FQRSC.
  • Belleau, H. et C. Saint-Laurent (2005), « La décision d’hébergement des personnes âgées en institution : le point de vue des différents acteurs », dans F.-R. Ouellette, R. Joyal et R. Hurtubise (dir), Familles en mouvance : quels enjeux éthiques? Québec, PUL / IQRC, p. 317-332.
  • Guberman, N.,J.-P. Lavoie, É. Gagnon, V. Bourgeois-Guérin, M. Fournier,  L. Grenier,  A. Ghergel, N. Rousseau, H. Belleau et  A. Vézina (2005), Valeurs et normes de la solidarité familiale : Statu quo, évolution, mutation ?, Rapport de recherche présenté au FQRSC dans le cadre de l’action concertée sur les impacts démographiques et socio-économiques du vieillissement de la population, Novembre.