Retour en haut

Vivre et étudier au Québec

Vous aimeriez tenter l’expérience d’étudier à l’international? Le Québec offre un environnement de vie et de formation qui ouvre grand les horizons.

Chaque année, l’INRS accueille des centaines d’étudiantes et d’étudiants originaires de l’étranger qui gagnent à bien préparer leur séjour en s’informant sur la langue, le climat, l’habillement, le logement, les transports, le coût de la vie, les services bancaires et l’emploi. Bienvenue chez vous!

S’intégrer au Québec

Plusieurs ressources existent pour faciliter votre installation et votre intégration au Québec pendant la durée de vos études.

Ressources et guides gouvernementaux

Le site du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration propose une panoplie de services pour aider les étudiantes et étudiants étrangers à préparer leur avenir au Québec après leurs études.

Parmi les services offerts, vous pourrez avoir accès à :

  • un service de francisation gratuit en ligne pour permettre d’apprendre le français à votre rythme. Les cours offerts sont de niveau intermédiaire ou avancé.
  • un service d’intégration à la société québécoise en ligne.
  • une séance d’information Dessinez votre avenir au Québec après vos études sur le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) et l’obtention de la résidence permanente, la francisation et l’intégration professionnelle.

Les guides disponibles (en français et en anglais) sur le site d’Immigrant Québec sont des ressources fort pertinentes. Consultez-les!

Pour des information sur la vie au Québec, la culture, l’emploi, les loisirs, l’habitation, les services de garde, les impôts, la justice et plus encore, consultez le portail du gouvernement du Québec qui regroupe tous les services offerts aux citoyennes et citoyens.

Ressources institutionnelles sur l’immigration

Nous vous recommandons fortement de consulter la page Formalités et démarches d’immigration pour étudier au Québec si vous prévoyez faire vos études à l’INRS.

Nos guides d’accueil pour les étudiant·es et le stagiaires comprennent également des informations pertinentes sur le Québec et votre futur lieu d’études.

En tout temps, vous pouvez écrire aux Services à la vie étudiante à l’adresse sve@inrs.ca pour obtenir des réponses à vos questions.

Guides pour réussir ses études supérieures à l'INRS

Langue

Le français et l’anglais sont les deux langues officielles au Canada. Au Québec, le français est la seule langue officielle.

Montréal, l’exception linguistique

Le français est la langue parlée par la majorité de la population québécoise.

Toutefois, pour les étudiant·es qui résident à Montréal, il s’agit cependant d’une ville francophone et bilingue. Il est donc généralement possible, surtout à Montréal, de fonctionner en s’exprimant en anglais.

L’INRS a deux centres à Montréal et deux autres situés en périphérie, soit dans les villes de Laval de Varennes.

Rédaction des mémoires et thèses

Même si le français est la langue d’usage officielle à l’INRS, on pourrait vous demander de lire certains ouvrages de référence publiés en anglais. Il est toutefois possible d’écrire son mémoire ou sa thèse en anglais.

Apprentissage du français

Des cours de mise à niveau des connaissances en français (niveau débutant, intermédiaire et avancé) sont offerts gracieusement par le Service des études supérieures et de la réussite étudiante. Ils ont lieu durant les trimestres d’été, d’automne et d’hiver.

Surveillez votre courriel à chaque début de trimestre pour plus d’information. Afin de recevoir tous les courriels envoyés par les Services à la vie étudiante, assurez de tenir à jour votre dossier étudiant en ligne.

Un premier rapport propose des actions pour contrer l'exode des familles de la ville de Montréal

Climat

Le Québec vit au rythme des quatre saisons et la météo est un sujet de discussion fréquent.

D’un extrême à l’autre

Le climat au Québec est de type continental avec de brusques changements de température où les étés (de juin à septembre) sont chauds et humides et les hivers sont glaciaux et venteux.

En hiver, la température peut varier entre -30°C et 0 °C. Les automnes, quant à eux, sont plutôt pluvieux et froids.

La ville de Québec a souvent quelques degrés en moins comparativement à Montréal, Laval et Varennes, qui sont situées plus au sud de la province. Mais peu importe la ville, il est important de se vêtir chaudement.

L’intérieur des établissements est tout de même bien chauffé (à plus de 20°C).

Habillement

De la tempête de neige à la canicule : votre garde-robe devra contenir des vêtements variés.

Vêtements de base

Les changements de saison au Québec exigent de posséder des vêtements appropriés pour affronter les changements de température.

Mais ll suffit d’être bien habillé·e pour profiter de l’extérieur, été comme hiver.

  • Été : vêtements légers (short, camisole, jupe, robe, débardeurs et sandales);
  • Automne et printemps : vêtements de transition (imperméable, coupe-vent doublé, bottes de pluie en caoutchouc, parapluie);
  • Hiver : vêtements chauds (manteau doublé, tuque (bonnet), foulard (écharpe), mitaines (gants), bas (chaussettes) de laine et bottes).

Vous pouvez toujours acheter vos vêtements chauds au Québec. Dans ce cas, prévoyez un budget d’environ 500 $ pour s’habiller convenablement.

Il est important de consulter les prévisions météorologiques à la radio, à la télévision ou sur Internet avant de s’habiller pour aller à l’extérieur, car la température peut varier durant la journée et également d’une journée à l’autre.

Où acheter ses vêtements

Au Québec, vous pouvez acheter vos vêtements dans les centres commerciaux, présents dans toutes les grandes et moyennes villes.

Des boutiques de vêtements ont aussi pignon sur rue, particulièrement dans les rues marchandes des centres-villes.

Logement

Tout savoir sur la recherche d’un logis au Québec pour la durée de vos études.

Se loger à Montréal et sa banlieue

L’INRS n’offre pas de résidences étudiantes à Montréal. Pour trouver un logement, nous vous suggérons de vous informer un peu sur les différents quartiers, afin de cibler ceux dans lesquels vous souhaitez vous établir. Consulter la page sur le logement de l’organisme Je choisis Montréal pour des informations et références sur le sujet.

Situé à quelques minutes de la station de métro Berri-UQAM, le Centre Urbanisation Culture Société est facile d’accès. Il s’agit d’un quartier central et vivant de Montréal, auquel on accède facilement et assez rapidement d’un peu partout dans la ville, grâce au transport en commun. Consultez également le site de la Société de transport de Montréal (STM) pour plus d’information sur les trajets et les tarifs des transports en commun.

 

Trouver un logement à Montréal

Se loger à Québec

Si votre lieu d’études est le campus de Québec, sachez que vous pouvez faire une demande de réservation aux résidences de l’Université du Québec.

Ces résidences offrent des appartements comprenant 4 chambres ou 2 chambres ainsi que des studios convenant à une ou deux personnes.

Le nombre de places est cependant limité et il est probable que vous deviez chercher un logement.

Il est très facile de se rendre au Centre Eau Terre Environnement, car beaucoup d’autobus y passent. Le Centre est dans le quartier Saint-Roch. Le quartier Saint-Jean-Baptiste est aussi recommandé et, en bonne partie, à distance de marche. On peut aussi se rendre à l’INRS facilement de plusieurs autres quartiers de Québec. Tous les quartiers sont sécuritaires.

Types de logement

Chambre

Il est possible de louer une chambre dans une maison. La chambre est habituellement meublée. Le loyer mensuel varie entre 250 $ et 475 $ incluant le chauffage, l’eau chaude et l’électricité. La salle de bain et la cuisine sont généralement partagées avec les autres occupants.

Appartement

Vous pouvez louer ou sous-louer un appartement en solo ou avec des colocataires. Un appartement comprend toujours une salle de bain privée ainsi qu’une cuisine (toutes les pièces comptent pour une et la salle de bain pour ½).

Il peut également être meublé ou non. Il est important de vérifier si le chauffage, l’eau chaude et l’électricité sont compris dans le prix du loyer. Si ce n’est pas le cas, vous devrez ajouter des frais au coût du loyer.

Enfin, il est préférable de visiter l’appartement et de poser des questions au propriétaire avant de signer le bail.

Division d’un appartement (nombre de pièces)

  • 1 ½ 1 pièce avec cuisinette et salle de bain
  • 2 ½ 2 pièces et salle de bain
  • 3 ½ 3 pièces (chambre, cuisine et salon) et salle de bain
  • 4 ½ 4 pièces (2 chambres, cuisine et salon) et salle de bain
  • 5 ½ 5 pièces (3 chambres, cuisine et salon) et salle de bain

 

 

Baux de location

Au Québec, les baux de location durent généralement une année et plusieurs personnes déménagent vers la fin juin et le début juillet. De nombreux logements sont affichés vacants pour cette période dès février. Il est donc préférable de commencer ses recherches le plus tôt possible. Notez toutefois qu’on peut trouver un logement à tout moment de l’année.

Vous devez payer votre loyer le 1er jour de chaque mois. Pour plus d’information, consultez le site Web de la Régie du logement du Québec.

 

Vos droits comme locataire

Pour obtenir de l’information générale, consultez la section Logement du site Immigrant Québec pour comprendre comment chercher, les caractéristiques des logements, le bail ou contrat de location, vos droits comme locataire, etc.

Pour vous informer vos droits comme locataire et les pièges à éviter, vous pouvez consulter Lappart.Info, le site de référence étudiante en logement.

Assurances, eau, chauffage et électricité

Certains services sont associés directement à votre logement. Ceux-ci imposent différents frais.

 

Assurance habitation

Il est important de prendre une assurance habitation. En cas de vol, d’incendie ou de sinistre, elle protège :

  • vos biens
  • votre responsabilité quant aux dommages provoqués à la propriété ou aux biens d’autrui

Consultez le site Assurance Québec pour plus d’information.

 

Eau potable

Le service d’eau potable est gratuit au Québec. Aucun besoin d’acheter de l’eau, de communiquer avec un fournisseur, ni de payer à l’utilisation.

 

Chauffage et électricité

Informez-vous des coûts pour le chauffage et l’électricité avant de louer un logement. Au Québec, le chauffage est généralement électrique. Si un logement est dit :

  • Chauffé, le propriétaire paie le chauffage
  • Éclairé, le propriétaire paie l’électricité, sans compter le chauffage
  • Si le logement n’est pas chauffé et éclairé, vous devez vous abonner.

Hydro-Québec est l’unique fournisseur d’électricité dans la province : 1 888 385-7252 | www.hydroquebec.com

Budget

De combien d’argent aurez-vous besoin pour assurer vos besoins au Québec?

Monnaie

La monnaie utilisée au Québec est le dollar canadien ($ CAD).

On trouve des pièces de monnaie de 5, 10, 25 cents ainsi que des pièces de 1 et 2 dollars. Il existe également des billets de 5, 10, 20, 50 et 100 dollars.

Sauf exception, les paiements par carte de débit et de crédit sont acceptés dans tous les commerces.

Ouverture d’un compte bancaire et institutions bancaires

À votre arrivée, vous devez ouvrir un compte bancaire canadien pour que l’INRS puisse y verser votre bourse. Le site Immigrant Québec offre de l’information utile sur le budget et les institutions bancaires de même que les comptes bancaires et les cartes de crédit. Parmi les autres sites de référence, mentionnons Études au Canada, section banques et cartes de crédit.

Pour ouvrir un compte bancaire, vous aurez besoin de deux pièces d’identité, d’un numéro de téléphone et d’une adresse.

Il sera également possible de bénéficier d’un tarif étudiant. Voici quelques-unes des principales institutions bancaires au Québec :

 

Comparaison de comptes bancaires

Outil de comparaison des comptes (gouvernement du Canada)

 

Comparaison des cartes de crédit

Outil de comparaison des cartes de crédit (gouvernement du Canada)

Budget type

Pour vous installer au Québec, quelques achats seront nécessaires.

Vous devez prévoir un budget pour votre arrivée, votre installation, vos vêtements d’hiver et vos frais de subsistance. Il est important que vous sachiez qu’il existe une taxe sur les produits et services de 5 % ainsi qu’une taxe de vente du Québec de 8,5 %.

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec exige un minimum de 11 600 $ par année pour assurer les frais de subsistance.

Communiquez avec le Bureau du registraire pour obtenir le montant exact de vos droits de scolarité et autres frais.

Comparer le coût de la vie étudiante entre Montréal et diverses métropoles

Nourriture

Nourriture

Le Québec compte de nombreuses épiceries, dont plusieurs spécialisées dans la vente de produits particuliers, du Québec et d’ailleurs, et souvent appelées « épiceries fines » (ex. : fromageries, charcuteries, poissonneries). Les supermarchés proposent des soldes chaque semaine.

Voici quelques chaînes où vous pouvez vous procurer de la nourriture (suggestions à titre indicatif) :

Téléphonie mobile

Téléphonie mobile

Pour activer votre cellulaire ou vous en procurer un nouveau, vous pouvez faire appel à différents fournisseurs de téléphonie mobile (suggestions à titre indicatif). Comparez les prix des forfaits et les options offertes.

Conseils pour consommer de façon avisée

L’OPC est un organisme public qui vous aidera à y voir plus clair avant d’acheter ou de signer un contrat.

Que ce soit pour un téléphone, une carte de crédit, un meuble ou une garderie, référez-vous à la page pour les personnes immigrantes.

Femme en vélo dans un centre urbain

Transports

Au Québec, la distance entre deux destinations peut s’élever à des centaines de kilomètres! Explorez les différents moyens de transport, à l’échelle de la ville et de la province.

Se déplacer au Québec

Nos quatre centres de recherche et de formation universitaires sont situés à Québec, à Laval, à Montréal et à Varennes.

Toutes les villes où se situent des centres de l’INRS offrent des services de transport en commun (autobus).

Montréal est la seule ville à offrir un réseau de métro souterrain.

Du printemps à l’automne, il est possible de vous déplacer au Québec en vélo, en ville ou sur les pistes cyclables. Ce moyen de transport est cependant moins sécuritaire pendant l’hiver.

Pour vous déplacer entre deux villes ou régions, vous pouvez utiliser les services d’autocars, louer une voiture, faire du covoiturage ou choisir un service de voitures en autopartage à petit prix.

Autobus de ville et interrégionaux

Tarif étudiant

Les compagnies de transports en commun (métro, autobus) offrent des tarifs réduits aux étudiantes et étudiants.

Pour obtenir les tarifs réduits, demandez d’abord la carte OPUS Tarif réduit Étudiants.

  • Consultez la page OPUS Tarif réduit Étudiants :
  • Complétez les sections 1 et 3 du formulaire et transmettez-le à la personne responsable des dossiers étudiants de votre centre de recherche.

 

Vélo

Supports à vélo à l’INRS : consultez la zone Espace étudiant, section Votre lieu d’études.

Voiture

 

Conduire une automobile au Québec

Vous devez posséder un permis de conduire valide pour conduire une automobile ou une motocyclette. Visitez le site Web de la Société de l’assurance automobile du Québec pour demander un permis ou vérifier si le permis de conduire que vous avez déjà en votre possession vous permet de circuler sur les routes du territoire québécois.

Stationnements à l’INRS : consultez la zone Espace étudiant, section Votre lieu d’études.

.

L’environnement, les jeunes et l’emploi 

Emploi

Vous désirez travailler sur le campus ou hors campus pendant vos études supérieures au Québec? C’est possible si vous remplissez certaines conditions d’admissibilité.

Numéro d’assurance sociale

Le numéro d’assurance sociale (NAS) est obligatoire pour travailler au Canada.

Si vous n’avez pas la citoyenneté canadienne ou obtenu votre résidence permanente, vous devez vous présenter au bureau de Service Canada avec votre passeport, votre permis d’études et votre attestation d’inscription à temps complet afin d’obtenir votre NAS temporaire.

Ce NAS aura une date d’expiration. Il devra être renouvelé en même temps que votre permis d’études.

 

Demander un numéro d’assurance sociale

Pour plus d’information sur le NAS et en faire la demande, consultez Canada.ca, section Emploi et développement social Canada.

 

Mise en garde

Le numéro d’assurance sociale est hautement confidentiel. Vous devriez le donner seulement à :

  • votre employeur
  • votre institution financière
  • le gouvernement du Canada
  • votre établissement d’enseignement

 

Permis d’études

Il vous est généralement possible de travailler au Canada avec un permis d’études, mais cela dépend des conditions indiquées sur le permis d’études et de votre situation d’inscription. Le site Étudier au Canada précise les conditions et les situations vous permettant de travailler.

Travailler hors campus/sur le campus

Travailler hors campus

La plupart du temps, le permis d’études permet le travail en dehors du campus, mais pour un maximum de 20 heures/semaine. Assurez-vous de respecter les conditions.

Si, en consultant les conditions en vigueur, il est question de règles plus permissives lors des congés prévus au calendrier universitaire, notez que cela ne concerne pas les congés que vous décidez de prendre. Cela s’applique seulement dans deux situations à l’INRS :

  • Durant les quelques jours de congé entre la fin d’un trimestre et le début du trimestre suivant
  • Programme professionnel : pour un trimestre où aucune activité n’est offerte

 

Travailler sur le campus

Le nombre d’heures de travail sur le campus n’est pas limité. Toutefois, assurez-vous que cela ne vous empêche pas de progresser normalement dans vos études. Le cas échéant, il est pertinent d’en discuter avec votre directrice ou votre directeur pour éviter tout malentendu.

Permis de travail

Vous pouvez travailler, sans permis de travail, sur le campus de l’établissement où vous faites vos études si vous êtes étudiant à temps plein dans un établissement postsecondaire public tel qu’un collège, une université ou un collège d’enseignement général et professionnel (cégep) au Québec.

Les titulaires de permis d’études au Canada peuvent acquérir une expérience de travail en travaillant à l’extérieur du campus tout en poursuivant leurs études.

Depuis le 1er juin 2014, vous pouvez être admissible à travailler hors campus sans avoir à obtenir un permis de travail. Si vous êtes admissible, votre permis d’études vous permettra de :

  • travailler jusqu’à 20 heures par semaine pendant les sessions d’études régulières;
  • travailler à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire, comme les vacances d’hiver ou d’été, ou la semaine de relâche.

 

Pour être admissible, vous devez :

  • posséder un permis d’études valide
  • étudier à temps plein;
  • être inscrit(e) à un établissement d’enseignement désigné au niveau postsecondaire ou, au Québec, à un programme de formation professionnelle au niveau secondaire;
  • être inscrit(e) à un programme de formation générale ou professionnelle d’une durée de six mois ou plus qui mène à un diplôme ou à un certificat.

Pour obtenir davantage d’informations sur l’obtention d’un permis de travail, consultez le site Web du gouvernement du Canada, section Travailler au Canada.

Impôts sur le revenu

Dois-je produire mes déclarations de revenus fédérale et provinciale?

Si vous avez travaillé au Canada entre le 1er janvier et le 31 décembre précédents, de l’impôt a sans doute été prélevé sur votre salaire. Comme étudiante ou étudiant, vous pouvez probablement récupérer une partie de ces prélèvements puisque vous avez droit à des crédits d’impôt.

Si vous avez des enfants, que vous ayez travaillé ou non, vous pouvez aussi recevoir des allocations pour enfants du fédéral et du provincial, à condition d’être au Canada depuis 18 mois comme résidente ou résident temporaire ou d’avoir le statut de personne protégée.

Pour bénéficier de ces avantages, vous devez produire vos déclarations de revenus pour obtenir les crédits d’impôt et les allocations pour enfants. Il y a une déclaration à faire au fédéral (consultez le site du gouvernement du Canada) et une au provincial (consultez le site de Revenu Québec).

Vous devez aussi produire vos déclarations de revenus si vous devez payer de l’impôt. Les déclarations de revenus doivent normalement être produites au plus tard le 30 avril.

Ma bourse est-elle imposable et à quels crédits ai-je droit?

Au provincial, votre bourse INRS ou toute autre bourse d’études n’est pas imposable, mais elle doit être inscrite dans votre déclaration de revenus. Consultez cette page de Revenu Québec pour plus d’information pour les étudiantes et étudiants.

Au fédéral, la bourse INRS et les autres bourses d’études doivent être déclarées également. Vous pourrez bénéficier de l’exemption pour bourses d’études si vous êtes inscrite ou inscrit à un programme de maîtrise ou de doctorat.

Comment produire mes déclarations de revenus ou savoir si je dois payer le l’impôt?

Il existe différents moyens et la meilleure solution dépendra de la complexité de votre situation fiscale et du temps que vous voudrez bien investir. Un étudiant célibataire et sans enfants, bénéficiant seulement d’une bourse et d’un revenu comme salarié aura une déclaration très simple à effectuer. Ce sera plus complexe pour une personne divorcée, ayant des placements, un travail autonome, avec deux enfants et des biens à l’étranger. Dans ce dernier cas, il peut être une bonne idée de communiquer avec une firme comptable. Vous pouvez consulter l’article de Protégez-vous sur le sujet. Il y a également de nombreuses annonces et publicités un peu partout lors de la saison des impôts, de février à avril.

Si votre situation est plus simple, il existe des solutions peu coûteuses :

Avant de produire vos déclarations de revenus, notez que vous devez avoir obtenu votre NAS. Voir page précédente à ce sujet.

Relevés d’impôt transmis par l’INRS

En février de chaque année, si vous avez reçu une bourse ou un salaire de l’INRS au cours de l’année précédente (1er janvier au 31 décembre), vous recevrez de l’INRS les relevés 1 et T4A qui serviront pour vos déclarations de revenu fédérale et provinciale.

Vous recevrez aussi un relevé 8 pour déclarer vos frais de scolarité et obtenir les crédits auxquels vous pourriez avoir droit.

Des ateliers sur l’impôt

Chaque année, au trimestre d’hiver, l’INRS offre des ateliers ou séances d’information sur l’impôt. Surveillez votre boîte courriel INRS et nos canaux de communications.

 

Formalités et démarches d’immigration

Chialer, icitte, piasse, slush, trippant…


Des questions? Écrivez-nous!