Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants

Le Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants offre un environnement unique pour évaluer le comportement des contaminants ainsi que les technologies de réhabilitation in situ de sols et de l’eau souterraine à une échelle intermédiaire entre les essais en laboratoire et sur le terrain.

Le Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants peut être opéré à des températures froides. Il est situé dans le Parc technologique du Québec métropolitain dans les Laboratoires pour l’innovation scientifique et technologique de l’environnement (LISTE) de l’INRS.

Le Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants comprend deux bacs expérimentaux dont la taille permet de réaliser des expériences de réhabilitation se rapprochant des conditions de terrain, mais sous des conditions expérimentales contrôlées. Ces bacs peuvent contenir de 4 m3 à 9 m3 de sols provenant de sites contaminés ou de sols propres auxquels des contaminants spécifiques peuvent être ajoutés.

Les composantes suivantes sont également disponibles :

  • Six longues colonnes en acier inoxydable de 62 cm de diamètre et de 80 cm de haut;
  • Dix segments de colonnes de 21,2 cm de diamètre (6 segments de 0,6 m de hauteur et 4 segments de 1,2 m de hauteur);
  • Plusieurs colonnes de petit diamètre (5 cm) de différentes longueurs;
  • Une aire d’entreposage et de préparation des sols;
  • Quatre réservoirs de 5 m3 contenant les solutions à injecter;
  • Deux conteneurs marins pour l’entreposage des sols;
  • Un système d’automatisation pour l’opération du laboratoire;
  • Un système d’acquisition de données;
  • Des instruments de mesures permettant la caractérisation des sols et des phases aqueuses et organiques échantillonnées lors des essais (granulométrie, courbe caractéristique, densité, viscosité, tension interfaciale, angles de contact).

Le Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants est à la disposition des professeures et professeurs, des étudiantes et étudiants et du personnel professionnel du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS pour la conduite de leurs projets de recherche avec l’accord du responsable du laboratoire. Il est également possible d’utiliser nos ressources dans le cadre de collaborations internes, externes ou de contrats de recherche et développement.

Contactez-nous pour obtenir plus d’information sur les services techniques offerts.

Le Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants permet :

  • d’étudier le comportement des contaminants récalcitrants dans les sols et les eaux souterraines, comme les matériaux énergétiques dispersés sur les secteurs d’entraînement militaire;
  • d’évaluer des méthodes passives de réhabilitation in situ des eaux souterraines (atténuation naturelle, mur perméable réactif);
  • de développer et de comparer l’efficacité de méthodes actives de réhabilitation in situ (barbotage, ventilation, biodégradation, lavage aux tensioactifs, oxydation chimique, etc.) pour différents types de sols et de contaminants;
  • de tester et de comparer plusieurs stratégies d’injection/pompage utilisées lors de la mise en œuvre des méthodes actives de réhabilitation in situ;
  • d’étudier le comportement des solutions rhéofluidifiantes (polymères, mousses) lors de leur injection dans des matériaux géologiques de différentes perméabilités;
  • de mettre au point et de tester des modèles mathématiques utiles à la conception et la prédiction des essais de terrain.

Le Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants a été mis sur pied grâce à la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

Personnes-ressources

Richard Martel
Professeur et responsable scientifique
Téléphone : 418 654-2683
Courriel : richard.martel@ete.inrs.ca

Carole Parent
Conseillère partenariats-valorisation
Téléphone : 418 654-2531
Courriel : carole.parent@ete.inrs.ca

Laboratoire d’hydrogéologie des contaminants

Institut national de la recherche scientifique 

Centre Eau Terre Environnement 

490, rue de la Couronne

Québec  (Québec)  G1K 9A9

Canada

Voir sur la carte