Louis-César Pasquier

Expertises

Stockage et utilisation du CO2 , Décontamination environnementale , Traitement des gaz , Valorisation des déchets

Centre Eau Terre Environnement

490, rue de la Couronne
Québec (Québec)  G1K 9A9
CANADA

Voir le centre

Intérêts de recherche

Les intérêts de recherche du professeur Louis-César Pasquier portent en particulier sur le traitement des gaz des cheminées industrielles. Il investit temps et efforts pour développer des technologies novatrices, par exemple pour traiter le dioxyde de carbone (CO2) industriel par carbonatation minérale.

Ses recherches proposent aussi des moyens originaux de traiter les gaz industriels tels que les oxydes de soufre et d’azote ainsi que les particules fines à la source. De plus, il s’intéresse à la décontamination environnementale et à la valorisation des déchets.

 

Futurs étudiants

J’invite les étudiant(e)s intéressé(e)s par mes recherches et désireux de poursuivre des études de 2e et 3e cycles à me contacter. Vous pouvez aussi consulter la liste des projets de recherche pour étudiants du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS.

Son équipe

Lan Tran Huong

Associée de recherche (chimiste)

Julien Mocellin

Associé de recherche (hydrométallurgiste)

Waad Khemiri

Agente de recherche (ingénieure chimiste)

Laura Camille Bellanger –  direction

Maîtrise en sciences de la Terre

Sirine Boussora – direction

Maîtrise en sciences de la Terre

Nader Nmiri – direction

Maîtrise en science de la Terre

Sébastien Bruno – direction

Doctorat en sciences de la Terre

Javier Fernàndez Reynes – direction

Doctorat en sciences de la Terre

Sirine Guermech – codirection

Doctorat en sciences de la Terre

Maria-José Moreno Correia – direction

Doctorat en sciences de la Terre

Vincent Taillard – codirection

Doctorat en sciences de la Terre

Ilies Tebbiche – direction

Doctorat en sciences de la Terre

Elisabeth Viry – direction

Doctorat en sciences de la Terre

Ali Entezari

Stage postdoctoral

Formation universitaire

Projets de recherche en cours

Amélioration d’un procédé de carbonatation minérale utilisant des résidus miniers de serpentine pour la réduction des émissions de CO2 industrielles

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont la principale préoccupation mondiale en matière d’environnement. Intrinsèquement liés à la croissance économique, les GES sont directement responsables des changements climatiques. Afin de respecter les engagements de Paris, des solutions de réduction des émissions sont plus que jamais nécessaires.

Depuis 2011, l’INRS travaille sur le développement d’un procédé de carbonatation minérale utilisant des résidus miniers de serpentine pour la réduction des émissions industrielle de CO2. Avec ce procédé, le CO2 émis par les fumées des industries émettrices (cimenteries, raffineries) est emprisonné sous forme solide (MgCO3). Ce procédé est aujourd’hui mis à profit dans la production de MgO. La séquestration du CO2 couplé à la production et à la vente de MgO permet d’obtenir un procédé de séquestration du CO2 à coût nul. Cette nouvelle approche permet de réduire de plus de 30 % les émissions de CO2 par rapport au procédé le plus efficace actuellement utilisé sur le marché. En effet, le MgO est ici obtenu de MgCO3 produit à partir de dépôts miniers et du CO2 émis par des industries et de la calcination de MgCO3 en MgO. Cette approche écologique et économique a séduit des partenaires industriels qui ont récemment investi dans le développement d’un prototype à l’échelle préindustrielle.

Ce projet permettra d’apporter les améliorations significatives et nécessaires au procédé existant grâce aux trois projets de doctorats suivants :

1) étude de la séquestration du CO2 sur un matériel carbonatable dans un réacteur triphasé de type colonne à bulle fonctionnant à pression atmosphérique;

2) étude de cristallisation de MgCO3 à partir de solution concentrée en Mg2+ et HCO3;

3) évaluation de la faisabilité de la recirculation du CO2 produit par la calcination du MgCO3 en MgO dans un four rotatif.

 

Financement :  Sigma Devtech, Kusto Group Collaborateur: Guy Mercier, INRS

Anciens étudiants et stagiaires postdoctoraux 

BOUSSORRA, Sirine  (M. Sc.  2020)
JOUVEAU DU BREUIL, Clémence  (Ph. D.  2019)
KHEMIRI, Waâd  (M. Sc.  2019)
TEBBICHE, Ilies  (Ph. D.  2020)

Activités scientifiques

  • Secretaire du conseil d’administration de l’Association pour la Prévention de la Contamination de l’Air et des Sols (APCAS). (2016-présent)
  • Membre actif d’association professionnelles: Réseau Envrionnement, Air & Waste Management Association (AWMA).

Publications