Nos chercheurs se démarquent dans la lutte contre le cancer

Dossier

Le cancer, ce fléau

On estime aujourd’hui qu’une personne sur deux recevra au cours de sa vie un diagnostic de cancer. Au Québec seulement, cela représente 56 800 personnes et plus de 225 800 nouveaux cas au Canada en 2020. Comment prévenir et combattre ce fléau ?

Qu’il soit question du cancer du poumon, de la prostate, du pancréas ou du sein, il s’agit d’une maladie complexe influencée par de nombreux facteurs. Le type de cancer, son stade au moment du diagnostic, votre âge, vos habitudes de vie, l’environnement, les antécédents médicaux, le traitement choisi sont autant d’indications qui détermineront le pronostic et vos chances de survie.

Les recherches sur le cancer sont nombreuses à l’INRS. Épidémiologistes, immunologistes, experts en nanoparticules, toxicologues et autres poursuivent un objectif commun : prévenir et lutter contre le cancer dont le nombre de cas ne cesse de croître d’année en année. Alors que certains chercheurs tentent d’accroître la performance des médicaments utilisés dans les traitements de chimiothérapie ou d’en atténuer les effets indésirables, d’autres étudient les impacts du stress, de la vie sexuelle et de la consommation de probiotiques ou d’antioxydants sur l’apparition de la maladie.

Les recherches sur le cancer ont aussi conduit à des avenues prometteuses comme le développement de molécules spécifiques capables de bloquer la progression des cancers du sein triple négatifs ou l’utilisation de nanoparticules dérivées du virus de la mosaïque de la papaye comme une autre avenue de traitement. Découvrez nos dernières avancées en matière de lutte et de prévention.