Des chercheurs de l’INRS solidaires de leur communauté contre le cancer

14 juin 2013

( mise à jour : 17 septembre 2020 )


Pour une personne atteinte du cancer, savoir que des chercheurs travaillent sans relâche pour trouver des thérapies est une source d’espoir.

 

Relais pour la vieAlors que la Société canadienne du cancer tiendra sa campagne annuelle du Relais pour la vie, des professeurs et leurs étudiants du Centre INRS–Institut Armand-Frappier marcheront aux côtés des participants et répondront à leurs questions. L’évènement se tiendra le vendredi 14 juin, de 19 h à 7 h, à l’École secondaire Leblanc à Laval.

 

Engagée dans le Relais pour la vie depuis quelques années, la professeure Isabelle Plante est porte-parole du Relais pour la vie de Laval et a réuni un groupe de chercheurs qui partageront une soirée et une nuit avec les survivants du cancer, les aidants naturels et une foule de gens qui participent à l’évènement.

 

Isabelle Blais

« Les activités de recherche de l’INRS prennent place à Laval, et il me paraissait évident que nous devions nous impliquer », raconte Isabelle Plante. « Pour les participants, mettre un visage sur la recherche et poser des questions directement à des chercheurs est réconfortant. D’autre part, ces échanges sont une source supplémentaire de motivation pour les professeurs et les étudiants-chercheurs qui étudient le cancer. »

 

Sous le chapiteau animé par l’INRS, des animateurs du Musée Armand-Frappier présenteront le cancer de façon dynamique. Pendant ce temps, les professeurs s’entretiendront avec les participants curieux d’approfondir leurs connaissances sur le cancer, de comprendre mieux cette maladie ou de savoir en quoi consiste la recherche qui a lieu tout près de chez eux. ♦

 

Quoi :

Participation des chercheurs de l’INRS au Relais pour la vie de Laval

Quand :

De 19 h vendredi le 14 juin à 7 h samedi le 15 juin

Où :

École secondaire Leblanc, 1750, Montée Masson, Laval

Qui :

Isabelle Plante

Géraldine Delbès

Yves St-Pierre

L’équipe « Les Têtes chercheuses » de l’INRS